Nico Verdonck sur le podium en ADAC GT Masters


  • Publié le mercredi,07 octobre , 2015 á 11:13 | Dans la catégorie : Hors-frontières, Sport

    Par

  • Appelés par la famille du regretté Harald Müller pour piloter la Ford GT de l’équipe Lambda Performance, le Belge Nico Verdonck et son équipier Frank Kechele ont plus qu’honoré la mémoire du disparu en offrant à leur équipe une pole position et une deuxième place lors de la finale de l’ADAC GT Masters à Hockenheim.
    Pour Nico Verdonck, c’était un week-end chargé d’émotions. « La famille d’Harald Georg Müller, le fondateur de l’équipe Lambda Performance, m’avait demandé de faire équipe avec Frank Kechele pour honorer la mémoire de leur parent, disparu des suites d’un longue maladie en 2014 », explique Nico. « A l’époque, j’avais déjà roulé avec eux et nous avions gardé de bonnes relations. L’objectif premier, c’était de leur faire plaisir, si possible en réussissant un bon résultat avec la Ford GT de l’équipe. »
    Dès les essais qualificatifs dans ce très relevé ADAC GT Masters, tant la voiture que les deux pilotes démontraient d’emblée que, malgré deux années d’absence, ils étaient encore au niveau. « Nous avons décroché la 6e place sur la grille de départ pour la première course, puis la pole position pour la seconde », sourit Nico. « Franchement, c’était inattendu. Non seulement la voiture et l’équipe n’avaient plus évolué en compétition depuis deux ans, mais en plus c’est la première fois que cette Ford GT était chaussée de pneus Pirelli. On s’attendait à avoir besoin d’un temps d’adaptation, mais ça s’est passé mieux que prévu. »
    C’est le Bruxellois de 29 ans qui était désigné pour prendre le départ de la première course. « J’ai pris un superbe envol et je suis passé de la 6e à la 2e place en quelques virages », raconte-t-il. « Malheureusement, il y a eu un gros accrochage dans le peloton et le drapeau rouge a été sorti. Au deuxième départ, je partais de la 4e place et j’ai gagné deux positions durant mon relais. Malheureusement, on a perdu un peu de temps durant le pit-stop. Frank est donc ressorti à la 5e position et il a encore perdu deux places, si bien que c’est au 7e rang que l’on a terminé cette première course. »
    Le lendemain, une piste humide attendait les concurrents de l’ADAC GT Masters pour la seconde confrontation… qui était aussi l’ultime rendez-vous de la saison 2015 de la série. « Frank est parti en pole position, mais il n’a pas pu conserver l’avantage », explique Nico. « La course a été neutralisée à deux reprises durant son relais et il était finalement 3e au moment des changements de pilote. C’est également à cette position que j’ai repris la piste. Je me sentais vraiment bien au volant et j’ai pu gagner un rang avant de croiser le drapeau à damier. Après la pole position, cette deuxième place était une superbe récompense pour toute l’équipe Lambda Performance et pour les proches d’Harald Georg Müller. Je les remercie de m’avoir fait confiance encore une fois et je suis ravi d’avoir pu, avec Frank, leur apporter un tel résultat. Ce fut un fantastique week-end ! »
    Cette belle performance n’est certainement pas passée inaperçue et on espère voir plus souvent Nico Verdonck au volant d’une GT3 à l’avenir. « Je crois que j’ai montré que j’avais bien ma place à ce niveau », sourit Nico. « Et j’espère que ça portera ses fruits à l’avenir… »
    Retenu par cette course en Allemagne, Nico n’a pas pu disputer la finale du championnat BRCC sur la BMW M3 GT4 des Néerlandais Gerard Van der Horst et William Van Deyzen, avec qui le Belge avait fait équipe lors des épreuves précédentes. « Mais j’ai appris qu’ils avaient terminé à la 2e place du BRCC Trophy sur l’Anneau du Rhin », précise le Bruxellois. « Par la même occasion, ils sont devenus vice-champions de Belgique dans cette catégorie. Je profite de l’occasion pour les féliciter pour cette belle performance ! » (Communiqué N Verdonck / Photos : Race Vision/Burkhard Kasan)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Total 24 hours of Spa : test day très instructif
    Avec le climat social actuel à Francorchamps, on s’attendait à un blocage temporaire de l’accès à la piste. Dès...
  • L’ADAC GT Masters de retour à Spa-Francorchamps
    Après une Première il y a deux ans, les bolides de l’ADAC GT Masters sont de retour sur le...
  • Les commentaires sont fermés.