Ypres Rally – Gino Büx : “Le chat noir est derrière nous”


  • Publié le mercredi,24 juin , 2015 á 1:13 | Dans la catégorie : BRC, ERC, Sport

    Par

  • Gino Büx et Eric Borguet seront les représentants du RACB National Team, ce week-end, à Ypres dans ce qui constitue l’épreuve-phare du calendrier belge. Au volant de la Peugeot 208 R2 soutenue par Peugeot Belgique-Luxembourg, ils comptent briller.
    C’est le rendez-vous de l’année, la plus grande épreuve belge du championnat, l’événement que tout rallyman veut honorer de sa présence, de préférence avec un bon résultat à la clé. Gino Büx et Eric Borguet sont de ceux-là. « C’est un réel plaisir que de disputer une épreuve au pays », confie le pilote qui porte les couleurs du RACB National Team. »J’ai découvert le rallye d’Ypres l’an passé. Je n’y étais même jamais venu en spectateur et j’ai été conquis par l’ambiance particulière qui se dégage de cette course hors du commun. » Cette compétition sera particulièrement importante pour le jeune pilote… « Il ne faut pas se voiler la face: le début de saison ne correspond pas à nos ambitions. Mais je ne veux pas considérer le Kenotek Ypres Rally comme une épreuve à part. Je suis persuadé que le manque de réussite des dernières compétitions appartient au passé. Bref, le chat noir est derrière nous. C’est donc en toute sérénité que je vais l’aborder. » Un état d’esprit qui sera nécessaire tant le parcours qui sillonne le Westhoek est compliqué. « C’est vrai que le tracé est atypique », confirme Gino. « Il implique un pilotage à la fois fluide et en force. En course, il n’est pas rare qu’on aborde des virages 100 km/h plus vite qu’en reconnaissance. Il est indispensable de faire appel à des trajectoires tendues pour ‘voler’ d’une courbe à l’autre et d’utiliser les cordes à bon escient. Mais il faut être vigilant: le moindre écart peut se solder par une crevaison, une roue arrachée ou une sortie de route rédhibitoire. » Face à une concurrence musclée, Gino Bux entend mettre en valeur les qualités de sa Peugeot
    208 R2. « Nous avons eu l’occasion de participer à une journée d’essai », rappelle le pilote du bolide noir jaune rouge. « Il tombait des cordes, ce jour-là, et nous n’avons pas eu l’occasion de rouler sur des routes sèches comme celles qu’on trouvera sans doute ce week-end. Ce n’est pas grave. De nombreux pilotes m’ont donné des conseils pour aborder cette épreuve importante dans les meilleures conditions. Je suis prêt à relever le défi même si je sais qu’il y aura de nombreux candidats au podium dans la catégorie FIA ERC Junior. » (communiqué RACB National Team / photo : @world)ERC - Peugeot 208 R2 - Gino Bux - Eric Broguet - RACB National Team - Peugeot Belgique-Luxembourg - crédit photo : @world -

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • 24 heures du Nürburgring… C’est ce vendredi !
    Non, l’ADAC ne remet pas son épreuve pour la seconde fois de l’année. Non, il n’y a pas de...
  • Ypres Rally : Un bilan mitigé pour Gino Bux
    Gino Bux et Eric Borguet sont venus à bout du Kenotek Ypres Rally. Les représentants du RACB National Team...
  • RACB National Team 2015 : Le club des cinq prêt à briller
    Deux locomotives, trois espoirs. Cette saison, le RACB National Team est représenté par Stoffel Vandoorne et Maxime Martin, deux...
  • Les commentaires sont fermés.