WTCC-Hongrie : enfin la pole pour Muller


  • Publié le samedi,03 mai , 2014 á 5:16 | Dans la catégorie : Sport, WTCC

    Par Patrick Hayot

  •  

    D’accord, il a déjà occupé cette place cette saison et notamment devant les siens au Castelet, mais en France, il en avait hérité car des pénalités infligées à ces équipiers que sont López et Loeb. Le quadruple champion de la spécialité a cette fois dominé tout le monde à la régulière. Non sans mal car López ne lui concède que 34 millièmes. Il fait la bonne affaire pour l’instant au championnat puisqu’il marque les 5 points de la pole et de dépasser ainsi Loeb au championnat. Avec 4 unités de plus, López consolide la sienne. Quant à Loeb, il se console avec les 3 points en disant que les Honda auront encore un peu plus de mal pour le rejoindre. Monteiro et Tarquini augmente leur score respectivement de 2 et 1 point.
    Décidément la Citroën C-Elysée est une terrible voiture… Surtout pour ses adversaires puisque le retrait du lest, 60 kg tout de même, ne leur a pas permis de prendre un avantage. Et pourtant, dans le clan de Honda, on y a cru car si Michelisz tirait le premier, c’est bel et bien Tarquini qui s’offrait la Q2 et de partir dernier pour le très délicat exercice de la pole sur un tour pour les 5 meilleurs. L’Italien ne fera même pas illusion car dès le premier partiel, il concédait déjà 3 dixièmes, à l’instar de son équipier Tiago Monteiro. avant de s’effondrer dans le dernier partiel et de terminer à 1,8 s !
    Peut-être s’agit-il tout simplement aussi d’une question de stratégie et de garder ainsi un jeu de pneus neufs pour les courses de demain. Le circuit Hungaroring est exigeant et abrasif… La clé d’un succès Honda ce week-end ?
    En tout cas, Michelisz a une envie folle de briller devant un public tout acquis à sa cause. Hélas, une petite escapade, pas grand chose pourtant, a ruiné ses espoirs suite à une casse d’un élément de sa suspension. Le mal est irréparable dans l’immédiat et se doit de renoncer à participer et de défendre ses chances qui se limitera donc à la Q2.
    De moins en moins souvent outsider, de plus en plus en confiance avec sa nouvelle voiture, la Marocain Medhi Bennani s’améliore de course en course. Il échoue d’un dixième pour se voir entrer dans le quintet final, mais tous les espoirs lui sont permis.
    Du côté des LADA, on ne peut pas dire que ce soit la fête. Mais comme à l’image des Honda et des Chevrolet qui manquent de puissance face aux Citroën, le bolide rouge en manque face à toutes. Ce ne sont pas des courses pour le team, mais bel et bien des séances de développement grandeur nature.
    En TC2T, Pasquale Di Sabatino (BMW Liqui Molly) décroche la pole devant son équipier Franz Engstler qui, malgré une dernière tentative à l’issue de laquelle il a amélioré, a échoué dans la roue de son équipier. (source / photos fiaWTCC)

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Genève – Citroën SpaceTourer 4X4 Ë Concept
    Concept-car – Première mondiale – Ne vous fiez pas aux apparences car certes, le SpaceTourer est une camionnette, un...
  • Genève – Citroën C-Aircross Concept
    Concept-car – Première mondiale – Il faut battre le fer tant qu’il est chaud et Citroën applique l’adage en...
  • Citroën Concept C3 WRC, 4 mois à tenir !
    WRC 2017 – À l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris, Citroën présentera sa nouvelle polyvalente C3 et son...
  • Citroen CXperience Concept : À quand la mise en pratique ?
    Première mondiale – Citroen CXperience Concept qui sera présenté au Mondial de l’automobile de Paris est sujet d’une admiration...
  • Les commentaires sont fermés.