WTCC-France (course 1) : une première pour Muller !


  • Publié le dimanche,20 avril , 2014 á 3:32 | Dans la catégorie : Sport, WTCC

    Par Patrick Hayot

  • Héritier de la pole, Yvan Muller ne profite même pas de l’occasion pour virer en tête car il rate son départ. Tant et si bien qu’il se fait déborder par la Honda de l’Italien Tarquini et par la voiture sœur du Hongrois Michelisz. Tarquini ayant réglé le sort de celui qui était devant lui sur la grille de départ, il se lance dans un combat presque perdu d’avance  avec toute la conviction rageuse d’un combattant qui ne veut justement pas renoncer.
    Mais, il ne peut que retarder l’échéance car dans son rétro, il voit Muller se faire le scalp de Michelisz dès le terme du premier tour en attendant le sien.
    Ce sera chose faite dès le 3ème tour et dès lors de conserver la meilleure place possible sur le podium.
    Il pourra compter sur son partenaire de la marque, mais aussi sur Valente (Chevrolet) et… un très étonnant Rob Huff. Ce dernier fait des miracles au volant d’une LADA aussi profilée qu’une boîte à chaussures et tente de contenir les assauts d’une certain Sébastien Loeb !
    Le Français est déchaîné et après un départ fulgurant de se lancer dans une remontée qui l’est tout autant. Quel spectacle !
    Mais cela ne sa fait pas dans la douceur non plus car il y a contact entre lui et son équipier Lopez. Tout comme il y en aura un avec Morbidelli pour le gain de la 6ème place.
    contact entre Loeb (Citroën) et Morbidelli ( Chevrolet)
    Si Muller gère et s’envole vers sa première victoire de l’année, Loeb a un appétit d’ogre et continue d’avaler ses adversaires. La résistance se fait de plus en plus difficile et il mettra deux tours avant de pouvoir se débarrasser d’un Tarquini qui se sera défendu bec et ongles pour garder sa seconde position.
    Le différentiel entre le bolide français et japonais est flagrant et comme Le Castellet est un circuit de vitesse avec ses lignes droites interminables, la cause est rapidement entendue dans un camp comme dans l’autre.
    De se dire aussi qu’heureusement, il n’y avait pas 2 tours de plus sans quoi, on assistait au triplé Citroën car Lopez, parti dernier au côté de Loeb, a fait une excellente course en venant prendre la 4ème place à 2 s à peine du pilote Honda.
    En TC2T, on assite là aussi au doublé puisque les pilotes BMW du Liqui Moly Team Engstler, Franz Engstler et Pasquale Di Sabatino, ont devancé dans l’ordre Filippi et sa SEAT. (source / photos FIA WTCC)
    Résultat course 1
    Pos
    Cat
    Pilote
    Nat
    Véhicule
    Diff
    Pts
    11TC1Yvan MULLERFRACitroen C-Elysee WTCC25
    29TC1Sébastien LOEBFRACitroen C-Elysee WTCC12.72718
    32TC1Gabriele TARQUINIITAHonda Civic WTCC15.02615
    437TC1Jose Maria LOPEZARGCitroen C-Elysee WTCC18.66312
    512TC1Rob HUFFGBRLADA Granta 1.6T31.39310
    67TC1Hugo VALENTEFRAChevrolet RML Cruze TC134.4158
    75TC1Norbert MICHELISZHUNHonda Civic WTCC34.8966
    818TC1Tiago MONTEIROPRTHonda Civic WTCC37.9184
    93TC1Tom CHILTONGBRChevrolet RML Cruze TC141.0142
    1011TC1James THOMPSONGBRLADA Granta 1.6T45.7391
    1110TC1Gianni MORBIDELLIITAChevrolet RML Cruze TC148.7200
    1277TC1Rene MUNNICHDEUChevrolet RML Cruze TC149.2340
    1325TC1Mehdi BENNANIMARHonda Civic WTCC57.1360
    1498TC1Dusan BORKOVICSRBChevrolet RML Cruze TC11:02.5220
    1514TC1Mikhail KOZLOVSKIYRUSLADA Granta 1.6T1:05.8130
    166TC2Franz ENGSTLERDEUBMW E90 320 TC1:46.5870
    178TC2Pasquale DI SABATINOITABMW E90 320 TC1 tr0
    1827TC2John FILIPPIFRASEAT Leon WTCC1 tr0

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • WTCC-France : chronos radiés pour Loeb et López !
    Comme d’habitude, après chaque qualifications, les commissaires contrôlent les voitures. Ce qui est en soi une bonne chose. Et...
  • WTCC-France (Q) : Ils ont dit…
    Réactions des pilotes du Top 3 à l’issue des qualifications au Castellet. Sébastien Loeb : « Je ne m’attendais...
  • WTCC-France (Q) : Loeb en pole !
    Décidément, la domination de Citroën est totale. Le tableau de chasse est déjà impressionnant. Mais si il en est...
  • Les commentaires sont fermés.