WRC – Pré-départ instructif… enfin, presque !


  • Publié le mercredi,18 janvier , 2017 á 11:40 | Dans la catégorie : Actualités, Citroën, Ford, Hors-frontières, Hyundai, Rallye, Škoda, Sport, Toyota, WRC

    Par Patrick Hayot

  • 1.12 Rallye Monte-Carlo – Shakedown – On attendait tous avec une certaine impatience de voir les chronos dont seraient capables les nouvelles WRC 2017.
    Flanquées d’appuis aéro à gogo, d’une puissance de 380 ch, plus larges, plus basses et le tout emballé dans une sonorité voulue plus « envoûtante », les nouvelles venues ont déçus. Pas pour les éléments pré-cités, mais bel et bien pour les chronos.
    Où plutôt le non-événement puisque Ogier s’est vraiment baladé (2min18s1) au volant de sa Ford Fiesta WRC avec un chrono final plus rapide de 3s sur son premier poursuivant ! Et encore; celui-ci n’est autre que son ex-équipier Andreas Mikkelsen qui fait le show afin de se montrer devant les managers des top teams qu’il fallait l’enrôler dans ses rangs. Eh oui, il place sa Skoda Fabia R5 devant toutes les WRC.
    De là, à dire que c’est l’exploit de l’année est un pas que nous ne franchirons pas. Et pour cause puisque Hyundai, Toyota et surtout Citroën ont fait dans la réserve, voire l’extrême retenue afin de ne pas dévoiler le potentiel de leurs nouveaux bolides.
    Compréhensible, d’autant que le shakedown n’est qu’une séance d’essais de plus, juste pour se rassurer des bons réglages.
    Oui, mais le Monte-Carlo n’est pas un rallye comme les autres.
    Il a l’aura et débute la saison. Une saison pleine de changements avec l’entrée en application du nouveau règlement WRC.
    On en saura vraiment plus demain avec les 2 spéciales de nuit, mais il ne faut pas trop s’inquiéter des chronos d’aujourd’hui vu que la monte de pneus a déjà été un casse-tête.
    Et puis, il ne s’agira plus de faire du bluff !
    En ce sens, des 6, 7 (pour les Toyota Yaris), 7, 10, 12 (pour les Hyundai i20 Coupé) voire 20s concédées par les Citroën pourraient interpeller. Mais il y a eu beaucoup de bluff aujourd’hui. Sauf…
    Sauf chez Citroën ! C’est notre avis et cela n’engage que votre rédacteur préféré. En effet, le peu de km parcourus en public a montré une conception de la partie inférieure du bouclier avant du type : chasse-neige !
    De toutes les WRC 2017, les C3 sont les seules à « taper » la neige et la glace, ce qui renvoie les résidus dans la partie inférieure des radiateurs, dans la calandre, sur la capot, obligeant même les pilotes à faire usage des essuie-glaces alors qu’il fait temps sec.
    On ne va pas parler d’erreur de conception, ce serait bien gros, mais c’est à surveiller et de voir effectivement, si cela ne va pas engendrer des surchauffe moteur. Et si ça passe aujourd’hui, qu’en sera-t-il en Suède ?
    La question est posée… On en saura plus demain soir. (photo ©2017 Red Bull Content Pool / Toyota Gazoo Racing)

    , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai Motorsport – Line-up sud américain
    WRC – Team info – Hyundai Motorsport abordera la double-tête du Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) en...
  • WRC Rallye du Mexique – Ogier aux commandes, Tänak en embuscade, Neuville, le perdant battant
    WRC 3.14 – Jour 2 – Dans la fournaise, on a relevé des pics à 31°, et avec l’altitude...
  • WRC Rallye du Mexique – Mauvaise fatalité pour Neuville !
    WRC 3.14 – ES2 – « Après environ 5 km, j’ai essayé d’éviter les pierres que Tänak avait sorties,...
  • WRC Rallye du Mexique – 7, 21, 24… Entre ridicule et étonnement !
    WRC 3.14 – ES1 – Si vocable WRC se traduit par World Rally, rallye mondial en bon français, on...
  • Les commentaires sont fermés.