WRC Deutschland Rally : 15 Belges, 1 Luxembourgeois


  • Publié le jeudi,20 août , 2015 á 8:34 | Dans la catégorie : Hors-frontières, Sport, WRC

    Par Patrick Hayot

  • Avec 15 de nos compatriotes au départ, on ne peut être que satisfait. En plus, on a le droit aussi d’espérer puisque Thierry Neuville avait remporté la victoire à ce fameux Deutschland Rally, offrant ainsi à Hyundai un succès retentissant en WRC. Le constructeur coréen était sur un nuage puisque dans le même temps Sordo assurait le doublé !
    Même si, à l’évidence, Thierry doit composer avec une WRC moins efficace que les redoutables VW et DS, le terrain à majorité asphalte lui convient à merveille.
    A ce niveau, on notera la présence dans le baquet de droite de Stéphane Prévot. Il aura une tâche pas forcément facile puisqu’il lui faudra canaliser les velléités de Stéphane Lefebvre dont ce sera la grande première en WRC, opportunité qui lui est donnée par DS Racing et Yves Matton.
    En WRC2, les têtes de série sont Lappi et Al-Athiyah. Tous deux sont derrière le volant d’une Skoda Fabia R5 aussi redoutable que la cousine Polo WRC. Flanqué du n° 35 sur ses portes, Serderidis (le plus belge des grecs) sera copiloté comme à son habitude par Frédéric Miclotte. Leur bolide est toujours la Ford Fiesta R5 et leur ambition est d’engranger de l’expérience et de se classer le mieux possible.
    Ravi de sa course en 2014, Fumal remet ça au volant de sa DS 3 R3T. Mais dans cette catégorie RC3, il aura fort affaire contre notre autre compatriote qu’est Guillaume Dilley, lui aussi sur une DS 3 RT3. Tous les espoirs sont permis, même pour la victoire de groupe, même si les références sont les très rapides Français Bouffier (Peugeot 208 T16) et Cugnolat (Renault Clio RT3). Mais la surprise du podium pourrait venir du Luxembourgeois Patrick Gengler, associé au Français Roche, qui sera lui aussi présent avec sa DS 3 RT3. Il pourrait retirer les marrons du feu en cas d’hécatombe car les 6 inscrits de cette RC3 voudront tout donner. Il y a un bon coup à jouer !
    C’est en RC4 que l’on retrouve les voitures de la classe R2. Déjà pour le général, la bataille va être intense entre les Opel Adam Cup, où l’on note finalement l’absence de Yannick Neuville, et les Ford Fiesta R2 du DMack Trophy. C’est d’ailleurs dans ce dernier que l’on trouve Ghislain De Mevius (106) et Amaury Molle (128). Pour De Mevius, il est 6ème du général, il est coté comme sérieux outsider. Il y de quoi puisqu’il y a douze mois, il terminé sur le podium malgré un tonneau en fin d’épreuve.
    Wydaeghe a le potentiel de faire de même pour peu que son pilote hollandais, Van Den Brand, ne soit pas aussi expéditif qu’en Finlande.
    Seul en RC5, soit la catégorie R1, Walbrecq associé à Lefebvre n’a qu’à terminer le rallye pour avoir les lauriers. Mais ce n’est pas pour autant qu’il va s’en contenter et si il a l’occasion de faire un résultat, il la saisira. Et avec sa Renault Twingo R1, il y a effectivement moyen de se faire remarquer.
    Bonne m… à tous ! Bin oui ça se dit comme ça ! (photos WRC.com / B Balaud)

    , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC 2.9 Spa Rally – Allart vainqueur bien malgré lui… et ce n’est pas fini !
    Décidément, rien n’est logique en Belgique. Alors qu’on vous relatait la cocasse situation de l’homologation de pneus Pirelli et...
  • BRC 2.9 Spa Rally – Un « pneu » de sérénité, svpl !
    Reportage – Ah les réseaux sociaux ! C’est comme en et pour toute chose, en bien et en mal....
  • Spa Rally – Et l’élu est… Cédric Cherain !
    Spa Rally – J2 – Tant que la ligne n’est pas franchie, il n’y a aucune course de gagnée....
  • BRC 2.9 Spa Rally – La démonstration d’Abbring
    Spa Rally – Jour 1 – On l’attendait, certains l’espéraient, mais finalement la pluie a été la grande absente...
  • Les commentaires sont fermés.