WRC-ADAC Rallye Deutschland : Armand Fumal : « Une incroyable expérience ! »


  • Publié le mardi,26 août , 2014 á 11:02 | Dans la catégorie : Sport, WRC

    Par Patrick Hayot

  • Concurrent régulier des manches du Championnat de Belgique des Rallyes (BRC), l’ex-pistard Armand Fumal s’est offert un ‘extra’ très prestigieux ce week-end, sous la forme d’une participation à la manche allemande du Championnat du Monde des Rallyes (WRC) en compagnie de Xavier Portier, le tout au volant de son habituelle Citroën DS3 R3T préparée dans les ateliers de Caren Burton à Trois-Ponts. En atteignant le podium final, le pilote Cybernet a non seulement rempli sa mission, mais il a aussi, et surtout, vécu une expérience qu’il qualifie ‘d’absolument incroyable et terriblement enrichissante’…
    « Autant ne pas tourner autour du pot, le Rallye Deutschland, c’est difficile, et même très difficile, explique Armand. En fait, c’est différent de tout ce qui existe. Le souci, ce sont les spéciales tracées dans les vignes. Sans ouvreur, avec une météo très changeante, on ne sait jamais comment cela va se terminer. Dimanche, lors du premier passage dans les deux spéciales du jour, je me donnais 2 chances sur 10 d’arriver au bout, tellement les pièges étaient nombreux ! On roule à l’aveugle et on ne sait jamais réellement s’il y aura de l’adhérence au virage suivant… Comme beaucoup d’autres, on s’est mis à l’équerre là où Latvala est sorti de la route ! Mais on a eu plus de chance que lui… En fait, au milieu des vignes, la donne est assez simple : d’un côté, c’est le mur, de l’autre, le trou ! Partant de là, il n’y a plus qu’à essayer d’aller vite… »
    De manière globale, Armand Fumal est satisfait de sa prestation germanique, même si la marge de progression est bien sûr importante, surtout à ce niveau ultime… « Sur les spéciales typées belges, j’étais plutôt à l’aise, et je parvenais à signer des chronos comparables à Gilbert et de Mévius. C’était aussi le cas dans la show d’Arena Panzerplatte. Par contre, Panzerplatte Lang et des 42 kilomètres, c’est autre chose. 29 minutes de spéciale, 50 pages de notes dans le road-book, un truc de fou… On est sortis au même endroit que Chardonnet, surpris par la pluie, mais en tapant de l’arrière, ce qui nous a permis de poursuivre. Il faut s’imaginer que sur cette spéciale, il y a 10 ou 15 types d’asphalte différents, dont du béton avec des pierres bleues qui affleurent. Niveau de grip : nul ! Mais à part ça, c’est hyper chouette… »
    C’est donc un pilote ravi qui est rentré de sa première expérience en WRC… « Le nombre de supporters belges présents sur les spéciales, c’est juste incroyable, poursuit Armand. Il y avait des drapeaux belges partout, des gars en chapeaux noir-jaune-rouge, qui font la fête à tous les équipages de chez nous. Magique ! Et quand Neuville et Gilsoul sont montés sur le podium à l’arrivée, on n’entendait même plus les Allemands ! C’était la même ambiance qu’à Sclessin un jour de grand match. Magique ! De la cérémonie de départ au final, tout est nickel et bien organisé. Je veux de nouveau en être l’an prochain, et je dois dire que je réfléchis depuis mon retour d’Allemagne. Un mini-programme mondial, c’est d’une richesse incroyable et terriblement tentant… »
    En attendant, Armand prendra part à la rentrée du championnat belge, qui se disputera à Roulers (Omloop van Vlaanderen), avant d’enchaîner avec l’East Belgian Rally et le Rallye du Condroz. C’est néanmoins sur piste qu’il achèvera l’année, en participant à la finale X30 en karting en compagnie de Pierre-Yves Corthals et Olivier Meurens. Petit détail : l’épreuve aura lieu à… Las Vegas ! Et il devrait y avoir plus de grip qu’au Deutschland… (communiqué
    / Photo : Jo Pijpops)WRC - ADAC Deutschland Rally 2014 - Armand Fumal / Xavier Portier - Citroën DS3 R3T - Burton Racing

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • ADAC Rallye Rund um die Sulinger Bärenklaue – Citroën Racing Trophy : Première journée chahutée pour Rary
    Lors du Deutschland Rallye, on dit souvent que la spéciale du camp militaire est le juge de paix. Alors...
  • ADAC Rallye Rund um die Sulinger Bärenklaue“ – Citroën Racing Trophy : clap 2ème pour les « boys »
    Après avoir dû, début mars, affronter les conditions hivernales lors du Saarland rally, voilà Emeric Rary prêt à en...
  • Emeric Rary et Laurent Mouton deuxième DS3 Trophy au Saarland Rallye
    Annoncé comme l’équipage international à surveiller par la presse spécialisée allemande, Emeric Rary et Laurent Mouton, ont confirmé leur...
  • DRM 1.10 Saarland Rally : Kreim, de bout en bout. Du bon pour Neuville et du très bon pour Rary !
    Le Saarland, c’est un peu l’Haspengouw des vignes, mais avec la météo désastreuse de ce week-end, il ressemblait à...
  • Les commentaires sont fermés.