WRC 1.14 Rallye de Monte-Carlo j3 – Ogier creuse l’écart au terme d’une matinée de fou !


  • Publié le samedi,23 janvier , 2016 á 12:40 | Dans la catégorie : Citroën, DS, Ford, Hors-frontières, Hyundai, Peugeot, Renault, Sport, Volkswagen, WRC

    Par Patrick Hayot

  • Même si il faisait -2° au départ ce matin, le temps était clair et sec. Malgré cela, il subsistait des plaques de verglas en divers endroits. De quoi permettre à certains de miser sur leur audace, de quoi faire craindre le pire chez d’autres. Le  Monte-Carlo est donc fidèle à lui-même !
    Avec ses 51 km, la première spéciale du jour a en tout cas donné des idées à Ogier qui y voyait la possibilité de frapper un grand coup.
    Chose dite, chose faite avec le meilleur temps. Mais Meeke vigilant et inspiré est resté proche tout en concédant 10 s dans celle-ci alors qu’il signe le 2ème temps. Vu ainsi, c’est effectivement peu, maisau général, il double le déficit à combler par rapport au leader.
    Autant dire aussi que les suivants ont « dégusté » et ce ne sont ni Latvala, Neuville et surout Mikkelsen et Sorod qui vont dire le contraire !
    Latvala qui a roulé à sa main, se prend 31.3 s et Neuville 37 s. Mais pour Mikkelsen, si il réalise malgré tout le 5ème chrono, il est renvoyé à 1min 13. Le pilote VW a de quoi s’en vouloir puisqu’il a panaché son choix de pneus alors que tous les autres avaient optés pour des super tendres. Il fait de plus la mauvaise opération au général, Neuville comblant ses 14 s de retard et creusant un léger trou de 22,5 s.
    Sordo n’en profite même pas puisque le pilote Hyundai était à l’arrêt en milieu de spéciale. Il y a de quoi, le bras de sa suspension arrière est cassé. Il arivera à réparer mais de repartir attardé. L’Espagnol perd plus de 6min 27 et de chuter à la 10ème place du général avec 9min 35s de retard.
    Cette longue spéciale a fait des dégâts puisque en WRC2, Maurin casse son moteur, Gilbert a une crevaison. Mais le pire est pour le leader de la catégorie. Evans est lui aussi victime d’une crevaison, il doit changer sa roue et perd toute son avance sur Kremer qui n’en demandait pas tant.
    Le pilote Skoda hérite des commandes pour 5.8 s de boni sur le pilote Ford, alors que Gilbert voit Bonato et Giordano passer devant lui.
    Mais il est dit aussi que les spéciales se suivent et ne se ressemblent pas. Preuve en est dans la 10ème spéciale avec Mikkelsen qui signe son premier scratch à la faveur de son choix de pneus et d’une spéciale très glissante. Il renvoie Ogier à ses pénates en lui reprenant près de 44 s sur les 17 km à parcourir.
    Latvala finit à 4.1s de Ogier, Meeke à 6 s de celui-ci pourchassé par une Thierry Neuville qui le lui rend que 2/10ème. Belle perf du belge, mais qui ne peut empêcher Mikkelsen de reprendre sa 4ème place au général et de faire à nouveau un trou de près de 32 s sur le pilote Hyundai.
    Ogier en tout cas, fait lui aussi une bonne opération puisqu’il repousse Meeke à nouveau de 10 s. Vu la situation, avec 30 s,le français n’est pas à l’abri… Mais ça aide. (source WRC / photo Hyundai Motorsport)WRC 2016, 1/14, Rallye Monte-Carlo (18-24 janvier 2016), jour 2, 5ème, #3 Neuville T / Gilsoul N, Hyundai I20 WRC, RC1, Hyundai Motorsport, crédit photo : Hyundai Motorsport,

    , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai Motorsport – Line-up sud américain
    WRC – Team info – Hyundai Motorsport abordera la double-tête du Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) en...
  • WRC Rallye du Mexique – Ogier aux commandes, Tänak en embuscade, Neuville, le perdant battant
    WRC 3.14 – Jour 2 – Dans la fournaise, on a relevé des pics à 31°, et avec l’altitude...
  • WRC Rallye du Mexique – Mauvaise fatalité pour Neuville !
    WRC 3.14 – ES2 – « Après environ 5 km, j’ai essayé d’éviter les pierres que Tänak avait sorties,...
  • WRC Rallye du Mexique – 7, 21, 24… Entre ridicule et étonnement !
    WRC 3.14 – ES1 – Si vocable WRC se traduit par World Rally, rallye mondial en bon français, on...
  • Les commentaires sont fermés.