WRC 1.14 Monte-Carlo – Tänak sublime, Meeke étonnant


  • Publié le jeudi,24 janvier , 2019 á 10:28 | Dans la catégorie : Actualités, Citroën, Ford, Hors-frontières, Hyundai, Rallye, Škoda, Sport, Toyota, Volkswagen, WRC

    Par Patrick Hayot

  • 1 - WRC 19 time line 1.14 MCO

    ES1 La Bréole – Selonnet – 20.76 km – Avec un ordre de départ dans l’ordre du classement final du championnat 2018, il était évident que les premiers ne seraient pas à leurs avantages. Et pourtant, 3ème au départ, Ott Tänak a d’emblée donné le ton de cette manche d’ouverture 2019.
    Et ce n’est pas dû qu’au choix de pneus (4 cloutés et 2 super doux) que le pilote Toyota a fait la diférence. C’est aussi au pilotage car Ogier, qui a certes ouvert et fait la trace, Latvala, Lappi, Evans, Meeke, Tidemand avaient la même monte. Neuville, qui avait opté pour un choix inverse (2 cloutés et 4 super doux) faisait même douter de celui-ci très rapidement puisque après le premier pointage, il était plus rapide, de peu, que Ogier.
    Mais pour notre compatriote, ce fut vite une soupe à la grimace car les conditions n’étaient pas forcément celles attendues et le pilote Hyundai « dégustait » alors et finissait bon 5ème, mais à 26s8 de Tänak. Il faut aussi savoir qu’il était sur une stratégie différente et misait sur une seconde spéciale bien plus avenante à son choix. Normalement.
    Voyant Neuville pointer à 16s2, Ogier pouvait envisager un premier scratch au volant de la Citroën C3 WRC.
    C’était sans compter sur les pilotes Toyota dont Tänak a enfoncé le clou d’entrée en lui collant 10s6, confirmé en ce sens par le chrono de Meeke qui signait le 2ème temps à 5s à peine de son équipier !
    À l’analyse des temps des Hyundai, on ne peut reprocher le choix de Neuville qui joue le « long terme » car Sébastien Loeb, tout comme Mikelsen en fait, qui a prit l’option de 4 cloutés mais avec une neige en réserve, certes devance le Belge, mais de 3s6 à peine. Quant à Mikkelsen, il a confondu le panneau d’arrivée et, croyant avoir loupé le pointage; de faire une longue marche arrière et de perdre au final 37s !
    C’est être tôt en conclusion, mais à coup sûr, chez Ford, l’année va être longue. Evans, prudent et raisonnable, réalise le 6ème temps à 32s3 du leader tout en se montrant le meilleur de la marque à l’ovale bleu puisque Pontus Tidemand s’adjugeait le top 10 à 52s de Tänak. Alors que Suninen, on l’avait dit dans le résume du shakedown, s’est brûlé rapidement les ailes car il se retrouvait dans le fossé dès le 3ème kilomètre !
    En WRC2, Yoann Bonato fait une très entrée en matière au volant de sa Citroën C3 R5 et tenait à distance, 6s, la Volkswagen Polo R5 du DG Sport de Nicolas Ciamin. Stéphane Sarrazin  rendait 7s2 de plus avec sa Hyundai i20 R5.
    Si Gus Greensmith, le protégé de M-Sport, met sa Fiesta en 4ème position du WRC2, on assiste aussi à une bonne prestation de Guillaume de Mevius avec sa Citroën c3 R5 qui ne lui concèdeait que 2s3. Il devance Adrien Fourmaux, copiloté par Renaud Jamoul. Quant à Grégoire Munster, il en terminait avec le 16ème chrono.
    Les pilotes sont en route pour l »ES 2 Avançon / Notre-Dame-du-Laus et ses 20,59 km.
    Source WRC
    Ott Tanak (EST) Martin Jarveoja (EST) of team Toyota Gazoo Racing WRT is seen racing at shakedown during the World Rally Championship Monte-Carlo in Gap, France on January 24, 2019
    Photos ©2019
    Top 20 du général
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cat
    Dif pré
    Dif 1er
    18Tänak O - Järveoja MToyota Yaris WRCRC1
    25Meeke K - Marshall SToyota Yaris WRCRC1+5.0+5.0
    31Ogier S - Ingrassia JCitroën C3 WRCRC1+10.6+5.6
    419Loeb S - Elena DHyundai i20 Coupe WRCRC1+23.2+12.6
    511Neuville T - Gilsoul NHyundai i20 Coupe WRCRC1+26.8+3.6
    633Evans E - Martin SFord Fiesta WRCRC1+32.3+5.5
    74Lappi E - Ferm JCitroën C3 WRCRC1+32.7+0.4
    810Latvala J-M - Anttila MToyota Yaris WRCRC1+35.4+2.7
    989Mikkelsen A - Jæger AHyundai i20 Coupe WRCRC1+37.0+1.6
    107Tidemand P - Fløene OFord Fiesta WRCRC1+52.2+15.2
    1122Bonato Y - Boulloud BCitroën C3 R5RC2+1:00.8+8.6
    1224Ciamin N - Roche YVolkswagen Polo GTI R5RC2+1:06.8+6.0
    1334Sarrazin S - Renucci JHyundai i20 R5RC2+1:14.0+7.2
    1421Greensmith E - Edmondson EFord Fiesta R5RC2+1:26.9+12.9
    1525de Mevius G - Wydaeghe MCitroën C3 R5RC2+1:29.2+2.3
    1626Fourmaux A - Jamoul RFord Fiesta R5RC2+1:33.0+3.8
    1723Veiby Ole C - Andersson JVolkswagen Polo GTI R5RC2+1:42.3+9.3
    1832Burri O - Levratti AŠkoda Fabia R5RC2+1:55.8+13.5
    1927Munster G - Louka LŠkoda Fabia R5RC2+2:05.6+9.8
    2031Katsuta T - Barritt DFord Fiesta R5RC2+2:06.6+1.0

    , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai Motorsport – Line-up sud américain
    WRC – Team info – Hyundai Motorsport abordera la double-tête du Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) en...
  • WRC Rallye du Mexique – Ogier aux commandes, Tänak en embuscade, Neuville, le perdant battant
    WRC 3.14 – Jour 2 – Dans la fournaise, on a relevé des pics à 31°, et avec l’altitude...
  • WRC Rallye du Mexique – Mauvaise fatalité pour Neuville !
    WRC 3.14 – ES2 – « Après environ 5 km, j’ai essayé d’éviter les pierres que Tänak avait sorties,...
  • WRC Rallye du Mexique – 7, 21, 24… Entre ridicule et étonnement !
    WRC 3.14 – ES1 – Si vocable WRC se traduit par World Rally, rallye mondial en bon français, on...
  • Les commentaires sont fermés.