WEC – Prologue J1 : Présentez… armes !


  • Publié le samedi,26 mars , 2016 á 7:28 | Dans la catégorie : Alpine, Audi, Ferrari, Ford, Porsche, Sport, Toyota, WEC

    Par Patrick Hayot

  • C’est par une météo vraiment printanière, même si la pluie s’est invitée, que la mise en bouche de la saison 2016 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) a débuté de la meilleur façon qui soit. Du round d’observation au tour de performance, on a eu droit au terme des 3 séances programmées soit 10 heures d’essais, si pas à des réponses – quoique – pas mal d’indications.
    LMP1
    Le temps de référence de 2015 était de 1’37.220. Restait à savoir qui le ferait sauter ou qui aurait envie de l’approcher. La réponse est rapidement tombée puisque Neel Jani , au volant de la nouvelle 919 Hybrid 2016 s’adjugeait lors de la matinale un chrono de 1’38.264. Le ton est donné.
    Un ton qui sera confirmé par la suite par Romain Dumas qui, lors d’une éclaircie et trajectoire sèche, frappera fort avec un excellent 1’37.962 !
    De quoi allumer la concurrence qui restera pourtant stoïque à la situation. Certes, Audi et Toyota ont été très rapides, mais le mot d’ordre était visiblement tout autre. D’une part, en ce qui concerne Audi, vu le niveau de performance de l’an dernier, on sait qu’elles sont en mesure de répliquer. D’autre part, Toyota qui a, rappelez-vous, déjà 20.000 km dans les roues, sait où elle est et n’avait donc pas forcément de dévoiler son réel niveau.
    C’est donc presque en toute logique que les deux sont restés cantonnés à un tableau de marche légèrement inférieur. Tournant de concert en 1’40 le matin, Audi et Toyota s’en tiendront à améliorer d’une seconde l’après-midi.
    Au niveau des usines, avantage donc à Porsche… Pour l’instant.
    Dans la catégorie des équipes privées LMP1, le Rebellion Racing signe le doublé avec ses R-One AER devant la CLM P1/01 de l’équipe ByKolles.
    LMP2
    Il semble que dans cette catégorie, on ne connaît pas la trêve. D’emblée, le chrono 2015 était battu par l’Alpine A460 pilotée alors par Nelson Panciatici. C’est finalement, Jonny Kane et sa Gibson 015S-Nissan du Strakka Racing qui réalisera le meilleur chrono en 1’46.976.
    La bagarre était déjà intense l’an dernier, elle le sera encore cette saison puisque Gibson, Ligier, Alpine, Oreca et BR01 se tiennent en… 1s !
    LMGTE Pro
    Comme en 60 !
    Eh oui, c’est bien ce que l’on pourrait conclure au terme cette première journée du Prologue car le duel a opposé Ferrari et Ford, avec Chevrolet en position de choix comme le « 3ème homme ».
    Sans BoP, on savait que la nouvelle Ferrari 588 était rapide, et cela s’est donc bien confirmé avec un temps de 1’57.808. Et si la Chevrolet se tenait proche, ce sont finalement les deux Ford GT qui ont démontré qu’elles étaient capables de tailler les croupières des italiennes en venant se placer à 2/10ème à peine.
    LMGTE Am
    Larbre Compétition et sa Chevrolet Corvette C7-Z06 a pris le pouvoir sans fioriture en dominant la journée. Mais la Ferrari 458 a de beaux restes puisque AF Corse suit à 2/10ème grâce à Emmanuel Collard. (source WEC / photo : 2016 © Porsche AG)
    WEC 2016, Prologue Jour 1, P1, 1, Porsche 919 Hybrid, LMP1-Hybrid, Circuit Paul Ricard, crédit photo 2016 © Porsche AG,

    , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • WEC – Prologue J2 : Réalité et faux-semblant
    Le Prologue, c’est l’apéro du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC). Disputé sur deux jours, il est la première...
  • WEC – Toyota TS050 Hybrid, l’arme du nouveau défi
    Sacré défi même puisque l’on ne peut pas dire que la campagne 2015 restera dans les brillantes anales de...
  • Les commentaires sont fermés.