Volvo, leader en matière de sécurité


  • Publié le jeudi,09 janvier , 2014 á 5:55 | Dans la catégorie : Volvo

    Par Patrick Hayot

  • La sécurité n’est pas un vain mot chez Volvo, même si il faut reconnaître que les énormes pare-chocs des années 80 avaient de quoi dissuader et convaincre à la fois, image qui restera longtemps associé à la mémoire collective en la matière.
    Depuis, les techniques de constructions ont beaucoup évolués et même si l’apparence d’une Volvo n’en fait plus un « tank », l’efficacité est toujours présente. Preuve en est les multiples récompenses ou titres que la marque récolte à travers ses produits actuels.
    V40, S60, XC60, S80… Tous les modèles apportent leur pierre à l’édifice car, ne l’oublions pas, Volvo s’est donné jusqu’en 2020 afin d’atteindre son objectif, à savoir plus aucun mort ni blessé grave à déplorer dans un véhicule de la marque.
    Les derniers résultats en date confirme la chose puisque le dernier résultat d’évaluation en date est un Top Safety Pick+ décerné aux Etats-Unis à la Volvo S80 par l’IIHS, l’Institut américain de sécurité routière. Précédemment, ce fut déjà le cas avec S60, XC60 et XC90 qui avaient été gratifiés d’un Top Safety Pick+ 2013 alors qu’en 2012, l’IIHS a élargi son périmètre d’essais au test de collision à faible chevauchement, simulant l’impact avec un autre véhicule ou un objet (arbre, poteau…).
    La dispersion des forces dans le châssis et la déformation des tôles n’ont plus de secret pour le constructeur suédois. Il en devient peu à peu de même avec l’électronique embarqué.
    Le premier cas étant bien entendu le déclenchement des airbags, la multiplication de ceux-ci dans, mais aussi en dehors de l’habitacle en pensant évidemment à celui du capot de la V40 qui tend à assurer ainsi une protection maximale au malheureux piéton renversé en « accompagnant » son contact avec celui-ci.
    Reconnue par l’IIHS, l’excellence de ces technologies le sont aussi par Euro NCAP. Dans un cas comme dans l’autre, la sévérité des paramètres évoluent et Volvo tend à chaque fois d’être le précurseur en équipant sa gamme de la technologie dernier cri.
    Pas celui du conducteur, du piéton ou du cycliste puisque le système de freinage préventif en zone urbaine « City Safety » équipe de plus en plus de modèles, alors que près d’un million de Volvo bénéficie déjà du freinage d’urgence autonome (AEB), système adapté au zones urbaines et péri-urbaines et réduisant les collisions par l’arrière.
    Même les versions hybrides sont à la « fête » puisque le break V60 Plug-in-Hybrid a également réalisé le score le plus élevé jamais atteint à l’Euro NCAP par un véhicule électrique. Les cinq étoiles obtenues lors du test de 2012, qui comportait une collision frontale décalée à 64 km/h, démontrent que le niveau de sécurité élevé est le même que celui d’une version standard. (source / photo Volvo)

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Subaru BRZ récompensée par un « IIHS Top Safety Pick (TSP) »
    Pour les esthètes, le sigle du IIHS est déjà bien connu dans les colonnes de auto-center.be, pour les autres,...
  • IIHS Top Safety Pick 2014 pour les Subaru WRX & WRX STI
    Sous ce vocable qui peut paraître un langage d’extra-terrestre, se cache en fait ni plus ni moins que le...
  • Les commentaires sont fermés.