Toyota Yaris, une 4ème génération plus… philosophique


  • Publié le dimanche,20 octobre , 2019 á 1:51 | Dans la catégorie : Actualités, Tokyo, Toyota

    Par Patrick Hayot

  • Nouveauté – Pour bien comprendre le titre, je vous invite à relire ce qui a été dit sur les « dessous » de cette nouvelle Yaris car cette 4ème génération bouscule moultes idées reçues et… appliquées autant par la marque que la concurrence.
    Ceci dit, sans remettre l’église au milieu du village, Toyota présentera au salon Tokyo Motor Show (24/10/19 – 04/11/19), sa nouvelle polyvalente aux multiples atouts.
    Le premier, et ce n’est pas le moindre, est de bénéficier grâce à la plateforme GA-B TNGA, d’un généreux empattement. Avec ses 5 cm de plus (2,56m), l’espace habitable est de fait plus généreux. D’autant que dans le même temps, et même si la longueur totale de cette Yaris ne grandit que de… 5 mm, elle s’élargit de… 5 cm !
    Tout est presque dit, en attendant de la découvrir au Salon de Bruxelles () puisque, et c’était annoncé, l’abaissement des assises ont permis de dessiner une Yaris moins haute de 4 cm tout en bénéficiant d’un volume habitable supérieur et sans sacrifier la hauteur sous toit.
    Magie ? Non, du tout. Mais une simple interprétation rationnelle d’une auto logiquement moderne. À ce titre d’ailleurs, on ne peut que féliciter Toyota de ne pas avoir cédé à cette inexplicable mode du volant à méplat !
    Mais là ne sont pas les seuls progrès puisque Toyota nous annonce une meilleure qualité perçue des matériaux qui s’exprime à travers le toucher (revêtement moussé), le fonctionnement et le son des commandes, les couleurs, l’éclairage, les formes, motifs et graphismes.
    Le poste de conduite s’articule autour du concept « les mains sur le volant, les yeux sur la route ». Les informations sont présentées au conducteur de façon claire et directe à partir de trois sources interconnectées : l’écran central Toyota Touch, l’affichage multifonction du tableau de bord au design plus fin et l’affichage tête haute couleur. Celui-ci se fait plus grand (10”) afin d’aider le conducteur à se concentrer sur la conduite. Il projette sur le pare-brise, dans le champ de vision, diverses informations et alertes liées à la conduite – par exemple les instructions de navigation et les limitations de vitesse.
    L’équipement s’enrichit aussi puisque l’on note l’apparition d’un chargeur sans fil capable d’accueillir la dernière génération de smartphones, un système audio JBL® ou encore un éclairage d’ambiance spécial.
    Plus basse, plus large… Voilà qui promet un comportement routier de haut niveau grâce à ses voies élargies. De fait, le centre de gravité se retrouve 15 mm plus bas que l’actuelle Yaris et avec une position de conduite reculée et abaissée de 6 cm, autant dire que le conducteur (re)trouvera de nouvelles sensations de conduite. D’autant que la rigidité en torsion est plus élevée.
    Les systèmes perfectionnés d’aide à la conduite comprennent le régulateur de vitesse adaptatif allant jusqu’à l’arrêt et l’assistant de trajectoire qui équipent les derniers modèles Toyota comme la Corolla. Tous ces équipements sont livrés de série sur toutes les versions de la Yaris IV.
    Sous le capot avant, on y trouvera un nouveau moteur trois cylindres 1.5 Dynamic Force à cycle Atkinson et distribution variable. Optimisé au meilleur de sa technologie, Toyota annonce un gain de 15% en puissance tout en en augmentant son rendement thermique à 40%, il est à peu près de 20 pour un moteur classique, et surtout… une baisse de plus de 20 % de la consommation de carburant et des émissions de CO2 !
    Par ailleurs, le système hybride adopte une nouvelle batterie au lithium-ion qui autorise des accélérations plus vives. En effet, elle est plus puissante et plus légère (27%) que la batterie Nickel-hydrure métallique précédente.
    Sur certains marchés, la nouvelle Yaris sera aussi commercialisée avec un moteur à essence trois cylindres de 1.0 litre.
    Source Toyota


    Photos ©2019 Toyota

    ,

    Les commentaires sont fermés.