Toyota GT86 CS-R3


  • Publié le mercredi,30 juillet , 2014 á 7:53 | Dans la catégorie : Actualités, Marque, Sport, Toyota, WRC

    Par Patrick Hayot

  • Toyota se fait et nous fait plaisir en revenant à ses premières amours, c’est-à-dire au rallye !
    Disons que cet engagement n’a rien d’officiel, ce n’est pas l’usine qui s’engage, mais… vous.
    De fait, c’est au Rallye ADAC d’Allemagne, qui se déroulera du côté de Trêves (du 21 au 24 août) que Toyota présentera la version course du coupé GT86. Baptisé GT86 CS-R3, il sera non seulement en exhibition statique dans le parc fermé, mais également au coeur du rallye puisque le constructeur a fait appel au service de Isolde Holderied, ancienne championne du monde en catégorie féminine, qui en prendra le volant. L’une de ses missions premières sera d’évaluer la voiture qui reste pour l’heure un prototype, afin d’affiner sa conception avant de valider les caractéristiques techniques définitives – étape nécessaire avant l’homologation R3.
    Pour avoir été à ses côtés lors de la présentation du Saarland Rallye, même région, je peux vous dire que cela va aller vite pour autant qu’elle ai toujours la « gnack » qui l’animait à l’époque.
    Cette GT86 CS-R3 vous est déstinée puisqu’il est conforme au règlement R3 de la FIA qui autorise la modification de son moteur boxer deux litres. Sans en dire de trop sur les modifications, le moteur devrait fournir 240 à 250 ch. Ce 4 cylindres à plat est couplé à une boîte séquentielle à six rapports. Pour passer cela au sol, le différentiel à glissement limité, déjà présent sur le modèle de série, est là pour accentuer l’impression de performance. La ligne d’échappement a été modifiée ainsi que le CPU de gestion moteur.
    Souhaitons que le calibrage du différentiel soit un peu plus élevé car, en testant la Subaru BRZ, j’avais réussit à le faire patiner, le temps de « l’accroche », lors du passage de 1 à 2, de 2 à 3 et même de 3 à 4. Une route légèrement « sale » avait suffit à provoquer le phénomène.
    Du côté sécurité, l’arceau multipoints homologué FIA renforce la caisse, mais a été également calculé pour optimiser le poids qui est au minimum autorisé soit 1080 kg. Le régime lui a fait du bien puisqu’il perd 150 kg !
    Sur Asphalte, le CS-R3 se chausse en 17 pouces et revient à du 15 pour la terre. Cela imposera également le changement des disques avant qui passeront de 330 mm à 300 mm. Les disques arrière sont identiques dans les deux cas.
    Nico Ehlert, ingénieur en chef de la compétition-client chez TMG : « C’est une excellente nouvelle pour TMG et, je l’espère, pour le rallye en général. L’arrivée d’une nouvelle voiture devrait donner lieu à un beau spectacle. Il est important de préciser que la GT86 CS-R3 que va piloter Isolde n’est pas la version définitive ; nous attendrons les enseignements du rallye d’Allemagne pour finaliser le développement. C’est donc une phase importante dans l’histoire de cette voiture, et nos futurs clients constateront ainsi que le projet avance à grands pas. Nous testons notre prototype sur la scène publique, le Championnat du Monde des Rallyes FIA, ce qui prouve bien notre degré de confiance. L’intérêt suscité par cette voiture a déjà dépassé nos espérances et nous attendons avec impatience les réactions des clients et des supporteurs à Trèves. »
    Cette version compétition-client sera commercialisée au premier trimestre 2015 sous forme de kit et TMG espère la proposer à un prix comparable à celui des autres modèles R3. Le tarif exact sera annoncé après validation des caractéristiques définitives. (source / photos Toyota Motorsport Gmbh)

    , , ,

    La rédaction vous propose...

  • ADAC Rallye Rund um die Sulinger Bärenklaue – Citroën Racing Trophy : Première journée chahutée pour Rary
    Lors du Deutschland Rallye, on dit souvent que la spéciale du camp militaire est le juge de paix. Alors...
  • ADAC Rallye Rund um die Sulinger Bärenklaue“ – Citroën Racing Trophy : clap 2ème pour les « boys »
    Après avoir dû, début mars, affronter les conditions hivernales lors du Saarland rally, voilà Emeric Rary prêt à en...
  • Emeric Rary et Laurent Mouton deuxième DS3 Trophy au Saarland Rallye
    Annoncé comme l’équipage international à surveiller par la presse spécialisée allemande, Emeric Rary et Laurent Mouton, ont confirmé leur...
  • DRM 1.10 Saarland Rally : Kreim, de bout en bout. Du bon pour Neuville et du très bon pour Rary !
    Le Saarland, c’est un peu l’Haspengouw des vignes, mais avec la météo désastreuse de ce week-end, il ressemblait à...
  • Les commentaires sont fermés.