Total 24 Hours of Spa – Porsche : l’aînée vous salue bien


  • Publié le jeudi,28 juillet , 2016 á 11:16 | Dans la catégorie : Blancpain Series, Porsche, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Analyse – La priorité de la politique sportive de Porsche est principalement axée depuis 3 ans sur le programme WEC (World Endurance Championship) et celui qui en pâti n’est autre que le programme GT. Devant les défections de plus en plus nombreuses, le constructeur de Züffenhausen a mollement réagi avant de se relancer véritablement dans la course… Mais ce ne sera que pour 2017. En attendant, il faut faire avec !
    Ainsi, on peut qualifier de fidèles courageux les 4 engagés au volant de la GT.
    Espérons que cela paie, surtout pour IMSA Performance qui s’engage en Pro Am avec un quatuor de pilotes français capable de jouer placé le cas échéant. Car, avec sa fiabilité légendaire, la 911 GT3 R peut encore surprendre. Gageons que Maxime Jousse, Thierry Cornac, Raymond Narac et Patrick Pilet vont s’atteler à la tâche au volant de la #76 et de servir de guide pour l’équipe italienne du Attempto Racing qui engage elle aussi ce modèle #77. Peut-être un léger ton en-dessous au niveau équipage, mais celui-ci est cohérent et son côté homogène est un atout. Cochez la bonne case !
    SRO a créé pour la circonstance la catégorie National Group afin de faire venir des teams et pilotes au budget moindre, mais qui pouvaient aisément compléter la grille de départ.
    Si il fut évoquer un temps, la venue de la Renault R.S. 01, ce sont pourtant seulement 2 Porsche 991 GT3 Cup qui ont répondu à l’appel.
    La première est belge et à charge du SpeedLover. Au volant de la #230 (rouge / blanc), on retrouve ainsi une triplette nationale composée de Wim Meulders, Grégory Paisse et Pierre Yves Pâque renforcée du Français Philippe Richard.
    Arborant son label, la 991 #911 (bleu / blanc) est confiée au monégasque Fabrice Notari,  aux français Jean-Marc Bachelier et Yannick Mallegol et à l’américain Howard Blank.
    Entre ces deux-là, ce sera la course dans la course, mais comme le disait si bien Grégory Paisse : « Avant de viser la victoire de catégorie, le but est d’être à l’arrivée ».
    En soi, c’est une juste réflexion car il donnera plus que probablement un excellent résultat au final. (photos P Hayot ©2016 auto-center.be)

    , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Total 24 Hours of Spa – 36 candidats au minimum pour la victoire
    Quand on se souvient qu’il y a peu que le nombre d’inscrit au double tour d’horloge belge, sommet du...
  • Total 24 Hours of Spa – L’imprévu Porsche, sauf…
    Test Day – Sauf pour… votre serviteur qui avait bien évoqué le fait qu’une svelte grenouille (surnom de la...
  • Total 24 Hours of Spa – 60 bolides s’invitent au Test Day
    Test Day – C’est désormais devenu une tradition et c’est ce mardi 4 juillet que se déroule la Journée...
  • Total 24 Hours of Spa – Décorez et gagnez !
    Team info – Les initiatives pour se faire remarquer se succèdent et celle du Strakka Racing est originale puisque...
  • Les commentaires sont fermés.