Total 24 Hours of Spa – Nissan : Godzilla, le monstre de papier


  • Publié le mardi,26 juillet , 2016 á 1:46 | Dans la catégorie : Blancpain Series, Nissan, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Analyse – Son aspect trapu lui a valu le surnom très « affectif » du monstre préféré de longues dates (début des années 30) des Japonais, le bien nommé Godzilla !
    Et c’est vrai que de face, le coupé japonais est impressionnant. Mais qu’il soit aimé ou haï, il ne peut se targuer d’un palmarès élogieux. Certes, il y a des faits d’armes qui le valorise ainsi le titre l’an dernier en Blancpain Endurance Series, des victoires de week-end, mais sur de longues courses de 24 heures, c’est le désert. À Francorchamps, une 7ème place acquise en 2013 est son meilleur classement.
    Impossible de lui trouver des excuses tant l’usine est derrière. Ce qui devait lui donner la garantie du succès est aussi sa limite. La fiabilité a même été à nouveau prise en défaut lors du test day sur la #23. L’obligeant a resté une longue partie de la seconde séance au garage.
    Limite parce que le GT-R est performant, puissant, tout en étant inexploitable dans de telles conditions. Il suffit pour cela de le voir sortir du virage de Rivage (mieux connu sous Bruxelles).
    Dès lors que le pilote met les gaz, le train avant effectue une violente dérobade de droite à gauche. Il n’arrive pas à encaisser la débauche de couple qu’il doit passer au sol. Un déséquilibre dû à des épures de suspensions inadaptées, à des arbres de transmissions de longueur inégale.
    Si il possible d’améliorer le dernier, c’est bien plus difficile pour le guidage. Manque de place, points de fixation bien trop proches que pour être vraiment efficace en compétition.
    Comme de coutume, deux exemplaires sont inscrits; comme d’habitude, elles porteront les dossards 22 et 23. Cette dernière, engagée en « Overall », est en charge de jouer la gagne avec Lucas Ordonez, Mitsunori Takaboshi et Alex Buncombe.
    La seconde voit les pilotes de la Nissan Academy, Matthew Simmons, Romain Sarazin, Sean Walkinshaw et Riccardo Sanchez, prendre de l’expérience avec comme objectif le meilleur classement possible.
    C’est vraiment tout ce qu’on peut souhaiter de mieux et d’entendre Godzilla rugir et non mugir dans un dernier râle. (photos P Hayot ©2016 auto-center.be)

    , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Total 24 Hours of Spa – 36 candidats au minimum pour la victoire
    Quand on se souvient qu’il y a peu que le nombre d’inscrit au double tour d’horloge belge, sommet du...
  • Total 24 Hours of Spa – L’imprévu Porsche, sauf…
    Test Day – Sauf pour… votre serviteur qui avait bien évoqué le fait qu’une svelte grenouille (surnom de la...
  • Total 24 Hours of Spa – 60 bolides s’invitent au Test Day
    Test Day – C’est désormais devenu une tradition et c’est ce mardi 4 juillet que se déroule la Journée...
  • Total 24 Hours of Spa – Décorez et gagnez !
    Team info – Les initiatives pour se faire remarquer se succèdent et celle du Strakka Racing est originale puisque...
  • Les commentaires sont fermés.