Total 24 Hours of Spa – BMW outsider de faits


  • Publié le dimanche,17 juillet , 2016 á 5:53 | Dans la catégorie : Aston Martin, Audi, Bentley, Blancpain Series, BMW, Ferrari, Jaguar, Lamborghini, McLaren, Mercedes, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Analyse – Face à la loi du nombre Audi, à la logique Mercedes-AMG, positionner BMW en outsider de faits est « culotté ». Pourtant, c’en est presque logique, même si actuellement, le nouveau coupé M6 GT3 de la génération F13 n’a pas encore de palmarès conséquent. On parle là en terme d’éloge.
    Que celui qui pense que justement, c’est parce qu’il vient d’entrer dans la danse qu’il est un peu en retrait… se révise. Car, il ne faut pas oublier que le M6 GT3 a quand même bénéficié d’un développement de plus d’un an et avec plus de 10.000 km au compteur « test et développement », il aurait dû être bien plus vite au sommet des classements.
    Il faut dire aussi que BMW délaisse un peu ce championnat en se focalisant sur la version GTLM de ce coupé destinée aux States. Preuve en est en terminant il y a peu 3ème à quelques secondes de l’épouvantail Ford GT alors qu’en début de saison, l’entrée en matière se concrétisait par une 10ème et 12ème place. Bref, il y a du mieux au pays de l’oncle Sam, il y a quand même du bon en Europe.
    Successeur du Z4, le M6 a déjà glané des lauriers en VLN avec de belles victoires signées Schubert Motorsport. Tout comme, il a fait un « solide » 24h du Nürburgring en terminant 5ème du général à 1 tour du vainqueur.
    Deux constats à faire cependant : de un, tous ses succès ont été réalisés au Ring, et à 1 tour au Ring, cela en vaut 3 à Francorchamps. De deux : le Ring, c’est là où le M6 GT3 a été presque exclusivement développée. CQFD.
    C’est peut-être bien là le problème actuel, c’est que pour tous les autres circuits, il faut chercher les meilleurs réglages. Et, même si ROWE Racing a prouvé ses compétences, il n’a pas l’expérience d’un Team Schnitzer ou VDS Racing du tracé ardennais !
    C’est pour toutes ces raisons, pour le fait aussi qu’au Ring, le manque de fiabilité et quelques aléas ont marqués le résultat d’ensemble… Mais de ne pas oublier que le M6 du Schubert Motorsport jouait le podium des 24h avant de se faire sortir définitivement.
    Avec 2 bolides à sa charge, ROWE ne peut se permettre de sonner la charge. Il devra suivre, se tenir en embuscade et profiter des moindres pépins de ses adversaires. La seule alliée du team, c’est la pluie. Car, sous ces conditions, quand on a un Maxime Martin comme pilote, on a déjà 80% d’un podium assuré.
    Aux #98 et #99 du ROWE Racing, il y a aussi la #15 du team BMW Italia et la #12 du team belge Boutsen Ginion Racing. Elles joueront dans la catégorie Pro Am et ont en conséquence un toute autre objectif.
    Le potentiel est donc bel et bien là. À ROWE de prouver qu’il a l’étoffe des grands. (photos P Hayot ©2016 auto-center.be)

    , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Total 24 Hours of Spa – 36 candidats au minimum pour la victoire
    Quand on se souvient qu’il y a peu que le nombre d’inscrit au double tour d’horloge belge, sommet du...
  • Total 24 Hours of Spa – L’imprévu Porsche, sauf…
    Test Day – Sauf pour… votre serviteur qui avait bien évoqué le fait qu’une svelte grenouille (surnom de la...
  • Total 24 Hours of Spa – 60 bolides s’invitent au Test Day
    Test Day – C’est désormais devenu une tradition et c’est ce mardi 4 juillet que se déroule la Journée...
  • Total 24 Hours of Spa – Décorez et gagnez !
    Team info – Les initiatives pour se faire remarquer se succèdent et celle du Strakka Racing est originale puisque...
  • Les commentaires sont fermés.