Total 24 Hours of Spa – Audi la loi du nombre


  • Publié le vendredi,15 juillet , 2016 á 11:24 | Dans la catégorie : Audi, Blancpain Series, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Analyse – Comparaison n’est pas raison. De fait, en douze mois, la donne pour les Audi R8 LMS a quelque peu changée car à l’instar d’une R18 LMP1 perfectionnée à son extrême et qui pêche de plus en plus souvent par un manque de fiabilité, la GT allemande présente un schéma identique au proto.
    Présentée avril 2015, la R8 LMS s’est montrée tout d’abord très rapide. De quoi lui permettre de rester au sommet de la hiérarchie. Mais depuis, et surtout en cette saison 2016, l’éclat est devenu bien terne avec un bilan sportif en-deçà de ce que vaut un tel bolide.
    À Monza, pour la manche d’ouverture, la R8 #28 du Belgian Audi Club Team WRT n’a terminé que 6ème. Pour la seconde, à Silverstone, un léger mieux (BOP) permettait alors à la #1 de truster le podium avec un seconde place alors que la #3, lors du 3ème rendez-vous n’a pu faire mieux que 3ème. Des podiums donc, mais pas de victoire dans le championnat Endurance du Blancpain Series.
    Autre indicateur, aux 24 Heures du Nürburgring, la marque aux anneaux s’est ramassée une raclée monumentale avec la première d’entre elles qui ne se classe finalement que 8ème à 4 tours, ce qui sur le toboggan ardennais équivaut à près de 12 tours !
    Pourtant, on ne peut se faire fi de l’expérience et l’acquis de cette auto et de son team phare : le Belgian Audi Club Team WRT de Vincent Vosse.
    Régional de l’étape, ancien vainqueur lui-même, Vincent sait se remettre en question, motiver ses troupes et adapter sa stratégie.
    Avec 2 voitures officielles, la #1 et la #28, sous l’égide de Audi Sport Team WRT dans ses rangs, le team belge joue gros. Mais si le défi est effectivement de taille, le test day du 5 juillet plaide en la faveur d’un regain de performance. Qui s’explique peut-être par le fait qu’elle chaussait ses traditionnels Pirelli. Ainsi, 3 R8 se classaient dans le top 5 et 7 dans le top 15. Sa plus sérieuse rivale, la Mercedes-AMG GT, l’était aussi puisque le règlement l’oblige, mais ne plaçait que 2 de ses bolides dans ce même top 15. On en reparlera dans l’article consacré à celle-ci.
    De voiture officielle Audi, il en est encore question avec la #6 du Team Phoenix qui officie également dans ce championnat, mais dans sa version Sprint. Là, le constat est malheureusement pire car la meilleure place sur les 6 courses est la 11ème décrochée en course 2 de Brands Hatch !
    Jouant également le rôle de voiture officielle aux 24h du Ring, tout comme elle fera dans 15 jours à Spa, ce fut pourtant l’abandon.
    Pourquoi croire en Audi alors ?
    Parce qu’il y a la loi du nombre et avec 11 R8 LMS inscrites, on pourrait alors trouver de très bons « performers » dans le clan de équipes B.
    Ainsi chez WRT, il y a les #2, 3  et 4 pour assurer la relève en cas de manquement. De mettre la pression aussi et de sacrifice car il faudra envoyer deux, si pas les trois d’entre elles pour essouffler et tenter d’éliminer les rivaux. ISR qui a mené ses deux voitures aux 3ème et 4ème place lors du test day a une belle occasion de monter d’un cran. Encore faut-il que Audi lui donne en catimini, tous les moyens car en championnat endurance, les ISR n’ont jamais pu intégrer le top 10.  Et ne risque-t-on pas une bataille franco-française à ce niveau puisque Saintéloc est sur les rangs avec les #25 et 26. L’équipage de la 27 jouant dans la catégorie AM n’étant pas encore déclaré.
    Oui une Audi peut encore gagner les 24 Heures de Spa-Francorchamps, mais cette année, ce sera franchement difficile. On lui laisse le bénéfice du doute pour son de regain de forme en test et les aléas que peuvent rencontrer la concurrence. (photos P Hayot ©2016 auto-center.be)

    , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Total 24 Hours of Spa – 36 candidats au minimum pour la victoire
    Quand on se souvient qu’il y a peu que le nombre d’inscrit au double tour d’horloge belge, sommet du...
  • Total 24 Hours of Spa – L’imprévu Porsche, sauf…
    Test Day – Sauf pour… votre serviteur qui avait bien évoqué le fait qu’une svelte grenouille (surnom de la...
  • Total 24 Hours of Spa – 60 bolides s’invitent au Test Day
    Test Day – C’est désormais devenu une tradition et c’est ce mardi 4 juillet que se déroule la Journée...
  • Total 24 Hours of Spa – Décorez et gagnez !
    Team info – Les initiatives pour se faire remarquer se succèdent et celle du Strakka Racing est originale puisque...
  • Les commentaires sont fermés.