Thibault Radoux s’exporte en France


  • Publié le vendredi,29 janvier , 2016 á 11:56 | Dans la catégorie : Hors-frontières, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Après avoir obtenu un beau palmarès dans le Ford Fiesta SportTrophy, qu’il a notamment remporté en Belgique en 2014, Thibaut Radoux visera de nouveaux horizons en 2016. Le jeune Houffalois de 26 ans disputera en effet le Citroën Racing Trophy en France au volant d’une DS3 R3 et avec Anthony Grégoire comme copilote. Six rallyes sont au menu, dont trois sur la terre !
    Plutôt discret en 2015, même s’il avait terminé l’année par une victoire au Rallye des Crêtes dans les Divisions 1-2-3, Thibaut Radoux entend bien revenir en force en rallye cette saison.
    Alors qu’il fêtera ses 27 ans à la fin du mois de mai, le pilote de Les Tailles (près d’Houffalize) va en effet retrouver ses premières amours : les coupes de promotion. « J’aime quand chacun dispose du même matériel et que c’est avant tout le talent du pilote qui fait la différence », explique-t-il. « J’ai d’excellents souvenirs de mes années en Ford Fiesta SportTrophy. J’avais remporté le titre en Suisse en 2013 avant de m’imposer en Belgique l’année suivante. »
    La première campagne complète de Thibault à l’étranger s’était donc soldée par une consécration au bout du compte. Mais la saison 2016 s’annonce plus difficile. « Grâce à la société Theys Marcel sprl, spécialisée dans le nettoyage et l’entretien des routes, je disposerai d’une DS3 R3 pour disputer le Citroën Racing Trophy en France », explique le jeune homme. « On sait que c’est un pays où le niveau des pilotes est très relevé et il me sera difficile de jouer la victoire dès la première saison, surtout que trois épreuves seront disputées sur la terre. »
    La terre. Une surface que Thibault ne connaît pratiquement pas. « Les épreuves du Championnat de France sur terre sont d’autant plus difficiles à appréhender qu’un seul passage de reconnaissance est autorisé », précise-t-il. « Avec mon fidèle copilote, Anthony Grégoire, nous n’avons généralement pas besoin de reconnaître beaucoup avant d’être performants. Mais par contre, nous aurons tout à apprendre du pilotage sur la terre, que ce soit au niveau des pneus ou du comportement de la voiture. »
    Les trois autres épreuves, dont la première au Rallye du Touquet (programmé du 17 au 19 mars), se dérouleront sur l’asphalte, une surface que Thibault connaît mieux. « Je devrais forcément être plus proche des meilleurs sur ces trois rallyes », sourit-il. « Mais je ne me dis en aucun cas que l’on va aller là-bas et battre les Français chez eux. Je sais que la concurrence sera très relevée et j’aurai comme principal objectif de progresser course après course. Nous allons faire les choses sérieusement et consciencieusement et on verra où cela nous mène ! »
    Avant de débuter sa saison dans la région du Touquet, Thibault pourra faire plus ample connaissance avec sa nouvelle monture lors d’une journée de tests organisée ce dimanche 31 janvier sur la piste de l’Ecole de Maîtrise Automobile (EMA) à Malmédy. Pas de doute, 2016 est en route ! (communiqué)Thibaut Radoux, Citroën Racing Trophy 2016, portrait,
    Calendrier du Citroën Racing Trophy
    17-19 mars : Rallye du Touquet
    19-22 mai : Rallye d’Antibes
    24-26 juin : Rallye Terre de Langres
    26-28 août : Rallye Terre de Lozère
    07-09 octobre : Rallye Terre des Cardabelles
    24-27 novembre : Rallye du Var

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Anthony Dovifat participe au « Citroën Racing Trophy » en Allemagne
    L’histoire retiendra ses débuts en tant que copilote en 2012 et 2013. Mais Anthony Dovifat se fera surtout remarquer...
  • Les commentaires sont fermés.