Super Formula – Stoffel Vandoorne: «Le challenge sera de taille»


  • Publié le samedi,16 juillet , 2016 á 8:36 | Dans la catégorie : Hors-frontières, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 3.6 Fuji – Après une journée d’essai de la McLaren-Honda MP4-31 à Silverstone ce mercredi, Stoffel Vandoorne a pris l’avion pour le Japon. Le prochain week-end, le représentant du RACB National Team en monoplace disputera la 3e manche du championnat de Super Formula au sein du Docomo Team Dandelion Racing à Fuji. Une piste sur laquelle le Belge n’a jamais posé une roue. Ce qui ne l’empêche pas de nourrir de belles ambitions pour ce meeting.
    Stoffel Vandoorne est soumis à un rythme soutenu depuis quelques jours. Mercredi, il a participé à la journée d’essai à Silverstone sur la McLaren-Honda de Formule 1. Ce jeudi matin, il a pris l’avion en direction de Tokyo.
    «J’atterrirai dans la capitale nippone vendredi aux environs de 7h30 à l’heure locale», expliquait le jeune Belge avant d’embarquer. «Là, je prendrai un taxi pour rejoindre le Fuji Speedway deux heures plus tard. Le temps d’enfiler une combinaison et je participerai aux essais libres.»
    Des essais qui seront les bienvenus. «En effet, je n’ai pas eu l’occasion d’y rouler avant le début de la saison», racontait Stoffel. «J’ai toutefois pu me familiariser avec cette piste dans le simulateur McLaren à Woking. Il semble que le tracé n’a guère subi de modification depuis l’époque où les F1 l’empruntaient (en 2007 et 2008, NDLR). A première vue, définir le set-up le plus efficace va s’avérer compliqué. Cette piste possède une longue ligne droite dans laquelle il faut privilégier la vitesse maxi. Elle est suivie de secteurs très lents où la charge aérodynamique s’avère primordiale. Bref, les réglages tiendront du compromis.»
    Sans doute la météo ajoutera-t-elle une pincée de difficulté à ce 3e meeting du calendrier… «A cette période de l’année, il fait généralement très chaud au Japon. Mais c’est aussi la saison des pluies. Ce qui ne me déplaît pas dès l’instant où des trombes d’eau ne perturbent pas le déroulement de l’épreuve comme ce fut le cas à Okayama fin mai.»
    «Je suis conscient que le challenge sera de taille, poursuit Stoffel. Ce championnat est très relevé et j’aurai peu de temps pour assimiler les subtilités de cette piste. Comme d’habitude, je vais jeter toutes mes forces dans la bataille pour tenter de me distinguer.» (communiqué RACB National Team / crédit photo : J Sasaki SPJ-JS)
    Super Formula - Okayama, 3.6 Fuji preview - 41, Stoffel Vandoorne, RACB National Team, crédit photo : Junya Sasaki SPJ-JS,

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Super Formula – Stoffel Vandoorne: «Un excellent début, une fin plus difficile»
    3.6 Fuji – Stoffel Vandoorne a connu le chaud et le froid à l’occasion du 3e meeting de Super...
  • Les commentaires sont fermés.