Spa Six Hours : Le Mans et Indianapolis défient Francorchamps


  • Publié le jeudi,11 septembre , 2014 á 9:10 | Dans la catégorie : Sport

    Par

  • Si les Spa Six Hours 2014 seront riches de 16 courses les samedi 20 et dimanche 21 septembre, comme le veut la tradition, la plus importante, la plus prestigieuse aussi, se tiendra durant l’après-midi et la soirée du samedi. Donnant son nom à l’événement, l’épreuve de 6 heures réservée aux voitures de Grand Tourisme et de Tourisme d’avant 1965 doit être considérée comme une référence internationale du genre, puisque ce sont plus de… 100 bolides qui sont officiellement engagés !
    Disputées pour la première fois en 1993, les Spa Six Hours sont devenues au fil du temps la chasse gardée de bolides aussi exceptionnels que les Ford GT40 (8 victoires) et les Jaguar E-Type (3 victoires). Les autres succès ont été décrochés par de non moins rutilantes Ford Mustang Shelby (2007), Aston Martin DB4 GT (2005), AC Cobra (2001), Chevron B6 (1997 & 1998), TVR Griffith (1995 & 1996) et Lotus Elan (1993), sans oublier les moins connues Attila MK7 (1999) et Crossle Sport (2004). Passage obligé des spécialistes des courses historiques en circuit, l’épreuve a ses cadors, dont le Britannique Simon Hadfield, quintuple vainqueur sur Chevron, Aston Martin et Ford GT40, qui a d’ailleurs remporté les deux dernières éditions en compagnie du gentleman-driver grec Leo Voyazides. Un duo qui tentera bien sûr la passe de trois le samedi 20 septembre, flanqué du numéro #1. Attention également à un autre sujet de Sa Majesté, Jason Minshaw, qui compte trois succès à son compteur au volant de Jaguar E-Type, et qui sera au départ au volant d’une version Low Drag en compagnie de ses compatriotes Rob Hall et Martin Melling.
    Pour cette 22ème édition des Spa Six Hours, pas moins de… 12 Ford GT40 se présenteront aux essais, notamment pilotées par le Britannique Shaun Lynn, l’Allemand Christian Gläsel, le Suédois et ancien vainqueur d’Indy 500 Kenny Bräck, les Allemands Ralf Kelleners et Frank Stippler, ainsi que le Britannique Martin Stretton (triple vainqueur lui aussi). Face à cette déferlante de GT40, on pointe des Jaguar E-Type, différentes Aston Martin, dont la superbe DP214 de Meins-Lillingston Price, des Shelby Cobra (dont celle des Hollandais David Hart, Hans Hugenholtz et Nicky Pastorelli), des Ford Mustang Shelby, Falcon et Galaxie, des TVR Grantura, Porsche 911, Lotus Elan, une Ferrari 250 GT SWB, on en passe, et de tout aussi prestigieuses…
    Plusieurs équipes et pilotes belges sont bien sûr engagés dans ce demi tour d’horloge de très haut vol. En parcourant la liste des engagés, on trouve ainsi les noms de Christian Dumolin, Christophe Van Riet et Stephan Meyers (Ford Mustang MK1), Luc Geebelen et Xavier Martens (Porsche 911), Thierry de Latre du Bosqueau, Fred Bouvy et Jean-Pierre Mondron (Jaguar E-Type), Maurice Damseaux, Eric Damseaux et Didier Simonis (Mini Cooper S), Philippe Ménage et José Close (avec le Français Raymond Narac, vainqueur des 24 Heures du Mans en GTE-Am en 2013, Porsche 911), Eric Duthoit (Jaguar E-Type), Michel Dupont et Gérald Savoy (TVR Griffith), Kristoffer Cartenian (Ford Mustang MK1), Gaëtan Woitrin (Ford Shelby Mustang), Paul Lejeune (Triumph TR4), André Van Dijck, Freddy Van Sprundel et Geert Boels (Ford Mustang), Diederick Ceyssens (Porsche 911), mais aussi Philippe Lambilliotte et Marc-Antoine Bailby (Lotus Elan 26R). Bref, du très beau monde issu des compétitions pour anciennes, mais aussi pour modernes…
    Rappelons que le rendez-vous des Spa Six Hours 2014, organisé par la dynamique équipe de Roadbook, jouit de la pleine collaboration et promotion de la Fédération Belge des Véhicules Anciens (FBVA), à tel point que cette année, les célèbres ‘Salons de l’Eau Rouge’ seront rebaptisés ‘Maison FBVA’, pour le plus grand bonheur de nombreux membres et invités. Une fois encore, le Parking P14, à côté de la tribune F1, sera exclusivement réservé aux voitures anciennes, tandis qu’au cœur du Paddock Endurance, le traditionnel Village ravira passionnés et curieux. Petit conseil néanmoins : le samedi, sur le coup de 15h55, gardez vos yeux rivés sur la piste, car l’envol d’une grosse centaine de bolides du temps d’avant reste définitivement quelque chose d’unique en son genre… (communiqué / photos Roadbook Organisation)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Techno Classica Essen – Report au 24 juin
    Organisation – Comme bien des événements, ce splendide rendez-vous de la voiture ancienne qu’est le Techno Classica Essen est...
  • Opel, souvenirs partagés
    Qu’il est loin le temps où Opel nous faisait rêver avec ses sportives au label GT/E. Son Palmarès s’est...
  • Techno Classica Essen – BMW 628 CSi « prototyp »
    Voilà une bien curieuse BMW 628 CSi cabriolet. Jamais validée par l’usine, son vendeur la définit comme prototype, ce...
  • Techno Classica Essen – Prélude au passé
    Essen a deux grands « events » automobile, le Essen Motor Show – réservé au sport automobile sous toutes ses formes...
  • Les commentaires sont fermés.