Spa Rally : Tous les favoris présents pour un parcours… étonnant !


  • Publié le vendredi,06 mars , 2015 á 6:53 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par Patrick Hayot

  • BRC 2.9 Spa Rally 2015 banner upC’est de ce dernier qui sert d’intro car, il faut bien le reconnaître, en 3 mois et demi, Christian Jupsin, Robert Vandevost et Cédric Pirotte ont relevé un sacré défi en organisant cette première édition du Spa Rally.
    Face à la hâte de la situation, le trio s’est retrouvé face des prises de positions décevantes par certaines communes proches de Spa, centre de l’épreuve. En tout cas, on ne reviendra pas, à auto-center.be, une énième fois sur la guéguerre entre cette organisation et celle des Legends Boucles et les partis-pris de l’un et de l’autre.
    Elle a toutefois imposé un découpage du parcours original qui partira de Spa et sa région le vendredi pour visiter le Condroz et de revenir sur la ville d’eau, le samedi.
    Les superstitieux vont maudire le vendredi 13 mars et ses trois tronçons chronométrés à disputer à deux reprises. Départ à 16h00, les concurrents se rendront d’abord à Ster-Rivage (9,14 km – 100% asphalte) avant de mettre le cap sur la spéciale-show de Fays (10,0 km – 1140 m de terre) pour en terminer par un rendez-vous mythique, la Clémentine (12,42 km – 3330 m de terre).
    Lors de la conférence de presse de ce jeudi, les organisateurs et autorités locales étaient confiantes quant au passage dans celle-ci puisque le tracé frôle la zone Natura 2000 afin de préserver celle-ci. Ce qui devrait rassurer la Région Wallonne. Un regroup est prévu à Theux entre les deux premières spéciales lors de chaque boucle. Le retour à Spa est prévu à partir de 22h25.
    Grosse journée pour les rescapés car le samedi 14 mars, dès à 8h10 (podium départ) ils s’élanceront pour un menu de cinq étapes spéciales à disputer à 3 reprises avec un « remote service » étant prévu à Hamoir après chaque passage à Ferrières-My.
    Classique de la région, le premier rendez-vous Barisart-Creppe-Winamplanche (11,41 km – 840 m de terre) leur permettra de trouver le rythme avant de découvrir quatre tronçons inédits : Ferrières-My (9,34 km – 100% asphalte), Ouffet-Bende-Warzée (7,93 km – 600 m de terre), Sparmont-Fairon (7,31 km – 2070 m de terre) et Hodbomont-La Reid (10,20 km – 1140 m de terre).
    Si à Landen, le Rally van Haspengouw, nous a déjà réservé des surprises étonnantes. Qu’en sera-t-il à Spa ?
    Sûr que Loix voudra oublier très vite son abandon précoce (casse du vilebrequin) et de se lancer dans la course au titre. Mais la démonstration des nouvelles R5 font que la lutte pour la victoire est très ouverte.
    Vainqueur de cette manche d’ouverture, Kris Princen endosse le statu de favori. De plus, le pilote de la Peugeot 208 T16 joue sur les terres de son préparateur et… organisateur de l’épreuve, DG Sport étant basé à Theux.
    Qu’à cela ne tienne puisque Cédric Cherain, Vincent Verschueren et Pieter Tsjoen et Bertrand Grooten ne sont pas là pour faire du tourisme au volant de leur DS 3 R5 respective.
    Déjà entre eux, ce ne sera pas triste, mais avec le retour de Bernd Casier au volant d’une Ford Fiesta R5, on a là un outsider à prendre au sérieux. Idem pou le bouillant Michiel Becx sur un bolide identique. Tout comme, après une course intelligente à Landen, il faudra faire de même pour Benoît Allard et sa Skoda Fabia WRC. Et de se méfier de Bonjean qui s’élancera avec la Subaru S12 WRC.
    Sur ce parcours très rapide et technique qui va ravir les « gros cœurs », il faudra surveiller les Porsche. Patrick Snijers sera de fait rejoint par celles de Jochen Claerhout et… Tim Van Parijs.
    Bref… Un vainqueur samedi soir, mais que de candidats ! (source Spa Rally / photos P. Hayot – auto-center.be)

    , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC 8.9 East Belgian Rally : Une affiche fantastique !
    Les Cantons de l’Est, une région de champions L’avant-dernière manche du Belgian Rally Championship se disputera ce samedi dans...
  • Une DS 3 R5 pour Bertrand Grooten
    Après plusieurs participations épisodiques ces deux dernières années au volant de diverses Citroën WRC, Bertrand Grooten a décidé cette...
  • Rallye du Condroz : un point sur les engagés en WRC, R5, S2000
    Voilà une bonne idée du Motor Club de Huy qui nous propose un revue des troupes en ce qui...
  • BFO-BRC Wallonie : Les WRC en vedettes !
    Ne tournons pas autour du pot: sur un tracé aussi typé que celui du rallye de Wallonie, dont le...
  • Les commentaires sont fermés.