Spa Rally 2015 : comme à l’ancienne… ou presque


  • Publié le jeudi,04 décembre , 2014 á 3:52 | Dans la catégorie : BRC, Historic, Sport

    Par Patrick Hayot

  • C’est dans une ambiance très décontractée que Christian Jupsin a présenté une des autres facettes des activités de DG Sport puisqu’il portait su les fonds baptismaux la tout nouveau rallye du Championnat de Belgique 2015, à savoir le Spa Rally !
    L’évènement n’est pas en soi une nouveauté, mais le départ des Legend Boucles pour la région de Bastogne fait que la place est à prendre.
    Paul Mathy, Echevin des Travaux et de l’Environnement de Spa, et la commune était de fait demandeur d’un tel évènement sportif et ce d’autant que l’histoire nous apprend  grâce à Eric Faure que le premier rallye disputé en Belgique, le fut dans cette ville, le 12 juillet… 1896 !
    C’est donc presque un retour aux sources que sera cette édition qui comprendra au niveau des plateaux, les voitures historiques du BHC et du BHRS. Si les premières, sont déjà actives dans le championnat belge, la seconde concerne les pilotes dont la voiture est homologuée avant 1989. Il ne faut pas nécessairement d’arceau pour celle-ci, mais doit répondre à la fiche d’homologation de l’époque. La moyenne a été fixée à 65 km/h.
    Ces deux catégories sont invitées à faire tout le parcours, mais après le passage des « modernes ».
    Évidemment, l’attention se portera sur cette section qui pourrait compter au bas mot, une bonne dizaine de vainqueur potentiel !
    Même si on se doute que les R5 seront encore plus affûtées pour aborder le nouveau championnat BRC, Cherain (Citroën DS3), Verschueren (idem) et d’autres cadors devront se méfier de Freddy Loix. Sauf que celui-ci ne sera pas au volant de la nouvelle Fabia R5 récemment présentée à Essen, mais bien de sa S2000. Mais il l’a connaît tellement bien que ce duo sera toujours aussi redoutable.
    On a encore le temps de revenir sur le sujet et à l’heure actuelle, le principal est de savoir que le Spa Rally 2015 aura un shakedown le jeudi avant une soirée dans le centre de Spa. Les concurrents, le nombre total est limité à 200, se lanceront vraiment dans la bagarre le vendredi 13 mars à 16h00 pour une boucle de trois spéciales à disputer deux fois. Les « rescapés »  reviendront au parc à 22h30.
    Mais le samedi 14 mars, les choses se corsent avec un départ à 7h30 pour une une boucle de cinq autres tronçons chronométrés qui sera parcourue à deux reprises… avant un petit dessert, un troisième passage est programmé dans trois de ces chronos. Après plus de 200 km de spéciales chronométrées, l’arrivée est prévue à 21h00.
    Vous l’aurez compris, le rallye se dispute sur deux jours et de se terminer samedi soir… afin de faire la fête. Comme au bon vieux temps !
    Le tour de force de Cédric Pirotte, l’homme qui a tracé le parcours, a été de trouver deux spéciales qui n’ont aucunes habitations sur les portions empruntées !
    On retrouvera bien sûr les grands noms tels que Barrisart, Creppe, Winanplanche alors que pour la spéciale de la Clémentine, les feux sont au vert comme l’a si bien dit Christian Jupsin.
    Spa ne sera pas à feux et à sang comme il a été dit par un collègue lors de la conférence, mais sûr que la fête s’invite à Spa à la mi-mars ! (photos P Hayot – auto-center.be)

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Cédric Cherain – Herock Spa Rally en Skoda Fabia R5 SXM Competition
    Team info – Le suspense a prévalu jusqu’à quelques toutes petites journées du départ du Herock Spa Rally 2019,...
  • Herock Spa Rally – Une spéciale qui s’achève… au cœur de Spa !
    BRC 2.4 – En revenant à un format de deux jours les samedi 16 et dimanche 17 mars, les...
  • Herock Spa Rally, l’incontournable rendez-vous !
    BRC 2.4 – Trois semaines après son coup d’envoi en Hesbaye, le Belgian Rally Championship 2019 va planter ses...
  • BRC – Bagarre en perspective à tous les étages
    BRC 1.9 – TCRH info – L’heure du lancement de la saison 2019 pour le JobFIXers Belgian Rally Championship...
  • Les commentaires sont fermés.