Spa-Classic : le tourisme, nuit et jour


  • Publié le vendredi,15 mai , 2015 á 9:32 | Dans la catégorie : Historic, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Spa Classic 2015 - logo header - crédit photo : Peter Auto -C’est un week-end de fête et de souvenirs que nous propose PeterAuto, l’organisateur du Spa Classic.
    Logique puisque du 22 au 24 mai, la 5ème édition fera à nouveau la part belle aux voitures de tourisme d’antant. Mais pas que…
    En effet, en annexe de ce plateau exceptionnel par sa qualité et quantité (43 voitures en Tourisme et 74 en Sixties Endurance, 20 en Trofeo Rosso, 18 en U2TC), il y a aussi 19 Groupe C dont l’une des pièces les plus rares sera la Lancia LC2. Comme à l’époque, elle sera au top de sa catégorie et pourrait mener la vie dure aux Porsche 962, Jaguar XJR14 et 16, Spice avec le Belge Thomas Dozin au volant de la SE88C (n° 117), Nissan et Mercedes C11.
    Le Trofeo Nastro Rosso sera représenté par ce que l’Italie a de plus beau. Maserati, Ferrari, Bizzarrini, Abarth et Alfa Romeo sont à l’honneur. Cinq de nos compatriotes seront de la partie dont quatre au volant d’une Ferrari : Christian Dumoulin (250 GT Berlinetta – 1962), Eric Everard (275 GTB – 1965), Vincent Gaye (275 GTB/C – 1966) et Jérémy Lancksweert (275 GTB – 1965). Le dernier larron est  Marc Antoine Bailby et roulera en Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce de 1962.
    En Sixties Endurance, un plateau exceptionnel de 74 voitures, Dumoulin double la mise avec sa Ferrari et sera secondé par Christophe Van Riet. Everard fait de même mais troque son italienne pour un gros cube qu’est la Shelby Cobra de 1963. Onze autres belges seront alignés dans cette course de longue haleine disputée sur 2 heures le samedi soir. C’est l’occasion ou jamais de revoir les  Porsche 356, 904 et 911 croiser le fer avec les Austin Healey, Chevrolet Corvette, TVR Grantura, Lotus Elan et Jaguar Type E.
    Pour la course d’une heure, programmée immédiatement après les Sixties, les U2TC se montreront encore plus viriles puisque si le plateau ne compte que 18 voitures, il est de réputation que les Alfa Romeo GTA, Lotus Cortina, Austin Mini Cooper S et BMW 1800 Ti ne sont pas là pou faire de la figuration. Elles rappellent aussi les belles heures des premières 24h de Francorchamps !
    Il y en aura pou tous les goûts et toujours dans l’évocation de notre mythique épreuve du double tour d’horloge, l’Heritage Touring Group sera plus que certainement le plus flamboyant. Agées d’une quarantaine d’années, pas toutes, on sera bercé par une nostalgie encore bien fraîche et de nous délecter des luttes sur notre écrin entre les BMW 528i et M535i, Ford Capri Broadspeed gr 2, Ford Escort, BMW 635 CSi, 3.0 CSL, mais aussi aux « originales » mais performantes Volvo 240 Turbo et Rover 3500 S. La cuvette de l’Eau rouge va à nouveau vibrer aux résonnances des Ford Mustang et Chevrolet Camaro Z28. Et si l’onctueux et mielleux V6 de l’Alfa Romeo GTV6 va fendre l’air, l’originalité viendra de la Vauxhall Viva GT de 1969.
    L’une des pépites de cet évènement à ne pas rater n’est autre que le plateau du Classic Endurance Racing puisque la piste sera envahie par les 48 voitures qui le compose. Chevron B19 et B16, Lola T70, Ford GT40, De Tomaso Pantera, Alfa Romeo T33, Chevrolet Corvette, McLaren M6 et Posche 911 RSR vont nous évoquer avec bio les grandes heures du GT.
    Le Spa Classic est une des grandes affiches de la saison 2015. A ne rater sous aucuns prétextes. (source Peter Auto / photos P Hayot – auto-center.be)Spa Six Hours 2014 - British Sports GT - Saloon - Challenge - 7 - MGB GT-C - John Wilson Racing -

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • WEC 2.9 – Spa : Première ligne Porsche
    Vainqueur à Silverstone sur tapis vert, Porsche voulait cependant remettre les pendules à l’heure et c’est chose faite avec...
  • Les commentaires sont fermés.