Sezoensrally : Duel pour le titre dans le Limbourg entre Princen et Loix


  • Publié le lundi,11 mai , 2015 á 4:54 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par

  • Après les spéciales rapides et naturelles de la région namuroise, le Championnat de Belgique des Rallyes prend la direction du Nord du Limbourg, où un nouveau défi attend ses animateurs: les chemins de terre du Sezoensrally. L’épreuve en sera cette année à sa 39ème édition. En raison du grand nombre de kilomètres parcourus sur la terre, cette épreuve est à la fois appréciée et redoutée par les concurrents. Pour rester le pied au plancher sur ces portions garnies de petites billes, il faut une certaine audace.
    Cette année, les organisateurs proposent une nouvelle spéciale, baptisée « de Hees ». Ce show entièrement sur asphalte permettra aux concurrents de s’échauffer idéalement. La première portion de terre, ils pourront la savourer dès la deuxième spéciale, le chrono classique de Goolder. Ensuite, ce sera la spéciale de Veldhoven, avec ses nombreux chemins de terre, puis Beek-Bree, disputée cette année en ligne et sérieusement raccourcie, et enfin Gerdingen, une spéciale très populaire auprès des fans. Avec ses 15 spéciales, le Sezoensrally laissera aux concurrents à peine le temps de souffler en cours de journée.
    En l’absence des pilotes officiels DS, le duel pour le titre se poursuivra entre Kris Princen, pilote officiel de Peugeot Belux, et Freddy Loix, qui défend les couleurs de Skoda Belgique. Avec en outsider la DS 3 R5 de Vincent Verschueren, qui entamera ce rallye en confiance après sa belle prestation à Namur. L’an dernier, Kris Princen s’était imposé à Bocholt. Le Trudonnaire veut absolument décrocher rapidement une deuxième victoire en BRC afin de conserver ses chances de titre. Quant à Freddy Loix, il est passé à Namur juste à côté d’une troisième victoire consécutive d’une manière assez inhabituelle… Et sur la terre, le pilote Skoda reste un incroyable virtuose.
    Mais les vrais favoris seront les pilotes les mieux armés. À commencer par Chris Van Woensel sur sa Mitsubishi Lancer WRC05 et Benoît Allart sur sa Skoda Fabia WRC. Comme le RACB Sport et le promoteur du BRC l’avaient déjà décidé avant le Rallye de Wallonie, les WRC peuvent désormais s’élancer après les RC2 et les GT, mais devant les Juniors. Il est à noter que la priorité des RC2 et des GT par rapport aux WRC reste d’application pour la deuxième étape d’une épreuve, un principe qui n’a pas été appliqué partout correctement.
    Chris Van Woensel veut enfin disputer un rallye complet sur sa Mitsubishi Lancer WRC, une monture capable de faire la différence sur les spéciales rapides. La tâche de Benoît Allart sera un peu plus compliquée puisqu’il devra découvrir le comportement de sa Skoda sur ces spéciales tellement différentes. Nous saluerons aussi l’étonnant retour de Coen Vink sur une Subaru Impreza 555. En 1997, le Néerlandais, alors secondé par Hedi Van de Kimmenade, avait terminé sixième du Sezoensrally sur une… Impreza 555. Cette participation de Vink a été rendue possible par les magasins Ixina de Lommel et Bree.
    Le Sezoensrally n’est clairement pas l’épreuve préférée de Vincent Verschueren, mais il fera cette fois le déplacement dans le Limbourg avec sa DS 3 R5. Jourdan Serderidis défendra les couleurs de son team avec sa DS 3 R5. Deux Ford Fiesta R5 seront aussi de la partie avec Michiel Becx, qui devra retrouver confiance après sa violente sortie à Jambes, et Stephen Wright, le jeune Irlandais, qui découvrira le Sezoensrally. Stephen pourra compter sur l’expérience de son copilote, Eddy Smeets, qui connaît les pièges du Sezoens mieux que quiconque.
    Comme nous le savons, Patrick Snijers prend toujours le départ d’un rallye pour gagner. Mais sur la terre, il lui sera évidemment très difficile de faire passer au sol la puissance de sa spectaculaire Porsche 997 GT3. La M Cup assurera aussi sa part de spectacle avec les BMW de Tobi Vandenberghe, Franky Boulat, Patrick Diels, Frank Baert, Marc Maertens, Jimmy Dhondt, Frank Gerritsen Mulkes, l’an dernier très impressionnant, Tom Ceuppens, Gerry Heusdens et Kurt Braeckevelt, le champion du Criterium, qui est désormais remis de sa blessure.
    Dans les rangs des tractions avant, Guillaume Dilley sera le favori sur sa DS 3 R3, au volant de laquelle il est aujourd’hui 4ème du BRC, mais Polle Geusens connaît suffisamment les spéciales de Bocholt pour y briller avec sa Peugeot 208 R2. Le pilote de Lommel entend signer un bon résultat pour mener la vie dure aux pilotes de R1, Andy Dewallef et Jelle Vermeire, dans le cadre du Junior BRC.BRC 2015 - Rallye de Wallonie - 1 - Skoda Fabia S2000 - Freddy Loix - Johan Gitsel - crédit photo : BRC -

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC : Peugeot cherche à se venger !
    Kris Princen, Peter Kaspers et leur Peugeot 208 T16 de DG Sport ont véritablement animé le Championnat de Belgique...
  • Rent Speed Racing : Bilan 2015
    A l’heure où chacun se présente les meilleurs vœux, toute l’équipe de Rent Speed Racing s’associe pour vous annoncer...
  • BRC 9.9 Rallye du Condroz : Ces jeunes qui poussent – Emeric Rary
    On n’a pu suivre tous les pilotes, mais que chacun d’entre eux soit félicité pour être à l’arrivée d’une...
  • BRC 9.9 Rallye du Condroz : Découverte et réussite pour Emeric Rary et Laurent Mouton
    Cette 42eme édition du  rallye du Condroz revêtait d’un double Challenge pour l’équipage Thudinien. Pour une première course avec...
  • Les commentaires sont fermés.