RS Winning : Bouche surnage pour 1s devant Delrue, 3s devant Georges


  • Publié le mercredi,08 juin , 2016 á 8:58 | Dans la catégorie : ASAF, Sport

    Par Patrick Hayot

  • EREZEE – La logique aura donc tenu son rang, mais suite à quelques errements au niveau du choix des pneumatiques, autorisé en D4 – pneus racing -, Xavier Bouche remporte le Rallye Sprint Winning pour une seconde à peine devant le leader de la Div1-2-3, pneus du commerce, Denis Delrue et sa Peugeot 306).
    C’est qu’en ce week-end où les orages et inondations étaient au cœur de l’actualité, il fallait vraiment être au-dessus des flots. Bouche avait l’avantage de sa 4 roues motrices de Mitsubishi Lancer Evo10 et de sa maestria pour s’assurer d’un succès programmé, mais ses choix ont failli ruiner sa course :  « Ce rallye-sprint m’a paru bien plus compliqué que certaines épreuves nationales ! », avouait Zaza sous le chapiteau d’arrivée. « Lorsque nous sommes repartis vers la deuxième boucle, nous avions chaussé des pneus slicks puisqu’il faisait toujours chaud et sec. Hélas, à quelques secondes du départ, un violent orage a pointé le bout de son nez… ».
    Le Marchois nous faisait un remake des Beach Boys avec un « Surf in Erezée » plein de sensations. La jouant prudence, il optait à nouveau pour le choix opposé à la météo et se lançait en pneus pluie sur un parcours pratiquement sec pour l’ultime spéciale.
    Impérial de la Division 4, il a dû attendre l’arrivée d’un très performant Denis Delrue (1er enDiv3) pour se voir proclamer vainqueur. Encore que celui-ci ne se voit confirmer second qu’après le retrait d’une pénalité erronée, sans quoi, c’est Jonathan Georges (Renault Clio RS) qui occuperait cette marche. Il la loupe pour 2s !
    Ces deux garçons s’en sont donné à cœur joie sous la pluie et de se tirer une bourre pas possible tout au long de la journée. Premier leader de la D1-2-3, Delrue se faisait déborder par un Jonathan Georges (Renault Clio RS) qui se jouait de l’aquaplaning lorsque la pluie inondait la Vallée de l’Aisne. Il reprendra son bien dans la 3ème spéciale, soit au moment même où la Direction de course se voyait obligé de supprimé la dernière suite aux multiples incidents de course qui ont émaillé cette épreuve.
    Que ce soit en D4 ou D3, les autres prétendants n’ont pas eu voix au chapitre ou si peu.
    Dauphin de Bouche à 36s en D4, le régional Philippe Latour, qui signait le scratch absolu au 2ème tour, finissait par prendre l’ascendant au volant de sa Subaru Impreza (chaussée de pneus tourisme) sur Fabrice Jehenson. Celui-ci parvenait à s’immiscer parmi les 4×4 avec sa Renault Clio qui sera restée en pneus slicks (!!!!) tout au long de la journée et de monter sur la dernière marche de la D4. Il devançait la Mitsubishi Lancer de Jean-Fred Colignon et la Citroën C2 R2 de Jordan Remilly, vainqueur en classe 12.
    L’intensité de la lutte pour la victoire entre Delrue et Georges ont quelque peu effacé celle de la 3ème marche du podium en D1-2-3.
    Un cran en-dessous, elle n’en a pas été pour autant moindre. Et comme pour confirmer notre prévision, c’est Thierry Delrez qui en est devenu le locataire au volant de sa Citroën ZX. Il termine à 24s du leader, mais pour une première sorite au volant de ce bolide, voilà qui est prometteur. Tordeur (Renault Clio – 1er en D2) échoue à 12s de Delrez, mais coiffe d’une seconde à peine Laurtent Mottet et sa Peugeot 306. Il ne fallait donc pas faire d’erreur puisque Joël Wolfs plaçait sa 206 à 5s de ce dernier.
    Victime de ratées moteur en première boucle, Maxime Hébrant remettait rapidement de l’ordre sous le capot de sa Manta à l’assistance et s’adjugeait une belle victoire dans le classement réservé aux répliques et silhouettes (« PH S/R »). Il y devançait Patrick Driesen (Ascona) et Jean-Claude Simon (Porsche 944). Du côté des  » PH Classic », c’est Philippe Hellings qui s’imposait devant Jean-Louis Hellin (Opel Kadett, vainqueur en classe 16) et Philippe Czaplicki (BMW 2002). Auteur d’un temps scratch, Christophe Daco devait abandonner après avoir bloqué sa belle Ford Escort aux couleurs Belga dans un fossé.
    Le prochain rendez-vous est fixé ce 12 juin pour la 1ère édition du Mémorial Fanny (Spy)
    Amputé de sa dernière spéciale, le RS Winning a eu fort à faire avec les aléas de la météo, mais aussi des multiples sorties de routes et surtout, surtout… de retarder le départ suite à l’acte pitoyable et lamentable d’un riverain qui, pour exprimer son autophobie sportive, a répandu de la colle à tapisser sur la route ! (source ASAF / Photos : C Fourny)


    .

    , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Auto-Center.be et le sport… clap de fin
    EDITORIAL – Si 2018 a été très difficile d’un point de vue personnel que je développerais pas, d’un point...
  • Salamandre Rally – Affiche internationale avec Bedoret, McRae, Gonon, Berlandy…
    8ème édition – Une nouvelle fois, le Salamandre Rally, épreuve régionale du championnat hennuyer de la discipline, présentera un...
  • ASAF 1.14 – Rallye de Trois-Ponts – Verschueren en référence !
    29ème édition – Racing Cars Organisation et les autorités compétentes ayant trouvé un terrain d’entente, l’édition 2019 de ce...
  • Rallye de Trois-Ponts – Il n’y a que… !
    29ème édition – Oui, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Tel est le...
  • Les commentaires sont fermés.