Renault Talisman .. En route pour le premium !


  • Publié le lundi,06 juillet , 2015 á 7:03 | Dans la catégorie : Actualités, Francfort, Renault, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Adieu Laguna et si la première mouture avait des qualités, la suite lui fut bien malheureuse de par un lifting, surtout au niveau des optiques avant, des plus maladroits. Intrinsèquement, pourtant, les qualités étaient en progrès, mais le mal était fait !
    Renault se devait de réagir et la réponse arrive enfin sous les traits d’une berline aux traits aussi rassurants qu’élégants. Le constructeur français innove avec un nouveau nom, Talisman, et une malle qui fera oublier très rapidement le hayon innové, il y a 40 ans, par la Renault 16. Changement de cap total et profond puisque la version haut de gamme vise clairement le premium allemand en progressant sérieusement en qualité perçue.
    Renault assume sa nouvelle feuille de route et se fait même provocateur en présentant Talisman sur les terres de ses rivales. Ainsi, cette berline fera ses grands débuts au IAA de Francfort à partir du 17 septembre aux côtés de sa variante break, Talisman Grandtour avant d’être en concession belge en fin d’année !
    L’offensive est lancée et pour se donner les atouts de la réussite, Renault a voulu un intérieur cossu et technologique. La rigueur et le sérieux aussi sont à l’affiche, accompagné d’une franche sobriété.
    Premier élément d’ambiance : le tableau de bord. Associant divers matériaux, il se caractérise par un bloc compteur digital qui passe du rôle de compte-tours en compteur de vitesse. Le petit plus est donné par les indicateurs de puissance et de couple situé à droite de celui-ci. L’affichage tête haute fait partie du « plus » pour l’ergonomie et facilité de conduite.
    L’ergonomie a fait l’objet de soins attentifs puisque l’intégration de l’infodivertissement ne choque nullement et on est loin des rajouts comme on peut le voir sur une Mercedes Classe C, une de ses rivales. Même le levier de vitesse fait sérieux et de laisser la main tomber sur le bouton de sélection des modes de conduites et autres menus d’informations. Le frein à main devenant électrique, le bouton de commande est des plus minimaliste et placé juste devant ceux du régulateur et limitateur de vitesse.
    De par le changement de philosophie de en troquant le hayon pour un coffre, Talisman devient une berline 3 volumes classique. L’équilibre des lignes et proportions s’affirment par des lignes de forces situées au-dessus des ailes avant et arrière. Celui du bas de portes allège la hauteur des flanc de portes. Visuellement, Talisman reprend beaucoup de la Lada Vesta jusqu’à la porte arrière. Après, cela devient plus personnel avant un porte-à-faux un peu plus long pour la française.
    De même, Renault s’est attaché à lui donner une signature lumineuse caractéristique et, le plus réussi est bien celle des optiques arrière qui n’est pas sans faire un clin d’œil à Laguna.
    Bénéficiant d’une nouvelle plateforme, Talisman reprend le système des 4 roues directrices de la nouvelle Espace, le 4control. Le comportement a donc fait l’objet d’une attention particulière et dans la version présentée en guise d’apéro, on note la présence de roues de 19 pouces enrobées de pneus de 245/40 ZR.
    Vu la taille des disques que celles-ci aèrent, il doit s’agir d’une option et de se dire que les mécaniques seront « raisonnables » au lancement de la commercialisation. Comme si le doute d’aller de front contre les teutonnes faisait peur. La démarche est donc très différente de celle d’Alfa Romeo qui s’est auto-proclamée comme la rivale directe des M4, RS4 et C AMG 45 avec sa Giulietta.
    Ah non di djou ! Le complexe français sur ce segment est donc tenace. Espérons que Renault nous sorte quand même un peu plus tard une version R.S. car on sent que Talisman, outre son potentiel de séduction, en a également dans le châssis.
    A confirmer, mais aussi à découvrir en septembre. (source / photo Renault)

    , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Skoda Octavia – Tout en finesse
    Facelift – Indéniablement, on peut dire que cette 4ème génération marque une évolution importante de l’identité de Škoda. Son...
  • Skoda Octavia – Juste pour se faire désirer
    À venir – Entre le dessin et la réalité, autant dire qu’il y aura quelques différences. En attendant, la...
  • Jaguar P300, l’avenir « light »
    Nouveauté – Jaguar ne serait-il pas entrain d’anticiper l’effet des mesures européennes de plus en plus drastiques ? Il...
  • Tarif – Opel Insignia Grand Sport en production
    Production – Alors que le carnet de commande a été ouvert le 20 février, la première Insignia Grand Sport...
  • Les commentaires sont fermés.