Régis Gosselin titré !


  • Publié le lundi,20 octobre , 2014 á 2:20 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Certains vont dire qu’ils n’étaient pas nombreux, et c’est exact puisque deux de nos représentants étaient inscrit dans la Clio Cup Benelux 2014.
    Mais à ceux-ci de répondre qu’il fallait quand même être là et en décrochant le titre de Champion de Belgique en Clio Cup Benelux, Régis Gosselin prouve que les gènes de la course automobile qui sont l’héritage d’un certain « Taf », son grand-père étant le premier vainqueur des 24 Heures de Francorchamps en 1964 (Mercedes) sont bien là.
    A dires également à ceux-ci que Régis a manqué le premier rendez-vous car à ce moment-là, il ne savait même pas de quoi son avenir en course automobile serait fait.
    Cherchant à l’époque des budgets afin de participer selon l’opportunité à diverses courses du BGDC, Patrick Van Billoen lui donnera l’occasion de se mettre en évidence en lui offrant la course finale à Zolder en 2013, il saisit l’opportunité de participer au Volant Young Talent mis sur pied par Renault qui était en recherche d’une promotion efficace auprès des jeunes de sa nouvelle Clio IV. C’est sur l’idée géniale de Olivier de Wilde que l’importateur fixera son choix… à juste titre !
    Et donc de titre, voilà le jeune gagnant de ce Volant, remporter le titre national dès sa première année.
    Certes, il aurait bien voulu remporter plus que tout autre le titre Junior, mais en débutant sa saison qu’à la seconde manche, composée de deux courses – ne l’oublions pas – découvrant les circuits de Nürburgring, Assen et Zandvoort, Gosselin a fait plus de « bruits » à lui tout seul que n’importe quel spot publicitaire ou encart dans un « canard ».
    Souvent aux avant-postes, il débutera sa saison par un double podium à Francorchamps. il remettra ça encore lors du meeting à Zolder en terminant 3ème de la course 2. Il le loupera de peu à nouveau lors des escapades dans notre pays en terminant 4ème et, pour le reste, il restera constamment dans le top 10 au général.
    C’est cette performance d’ensemble qui lui permet d’être ce qu’il est aujourd’hui : un espoir de notre compétition.
    Un espoir qui mérite d’être soutenu et qui, dans la logique des choses et ce même si d’autres options (Audi TT Cup notamment) le titille, devrait remettre le couvert dans cette Clio Cup Benelux en 2015.
    Sur le papier, cela paraît banal, mais la réalité est tout autre et si le goût du podium avait une saveur délicate au départ, la concurrence, batave principalement, ne lui a fait aucun cadeau par la suite. L’effet surprise passé, elle a compris que ce pti’ Belge était dangereux pour le, pour les championnats (général et Junior).
    Le jeu est resté dans les limites du correct car Joost Custers – le GO de la Clio Cup Benelux – a usé de son passé pédagogique de professeur pour tenir cette bande de drilles parfois excentriques dans un cadre « normal ». Certes, parfois les passes d’armes ont été viriles, mais on ne peut pas brider l’essence même de ce qui animent tous ces pilotes, à savoir l’esprit de compétition.
    Régis en a, il vient de le démontrer. Il a aussi la fierté d’être Belge et c’est de façon originale, devant le plus beau symbole de notre pays  – l’Atomium à Bruxelles – qu’il a posé pour le souvenir.  Il y en a un là-haut qui peut être fier de lui. Et nous avons là un sacré Champion de Belgique.

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Régis Gosselin sélectionné par Audi Sport !
    On l’a déjà souligné dans nos colonnes, Régis Gosselin est bien entouré et Dieu sait que sa compte énormément...
  • Clio Cup Benelux : Fin de saison haute en couleurs, Régis Gosselin champion de Belgique
    Depuis seulement 4 mois, le jeune pilote belge Régis Gosselin porte haut les couleurs nationales belges sur sa Clio...
  • Clio Cup Benelux-Zandvoort : Gosselin… avec les honneurs
    Après une première course bien difficile, Régis Gosselin s’est remis en question. Il a aussi modifié quelque peu ses...
  • Clio Cup Benelux-Zandvoort : Chauffe Marcel
    Dans sa lutte pour le titre en Junior, Régis Gosselin se devait d’être devant Loris Hezemans su la grille...
  • Les commentaires sont fermés.