Rallye International Police : Léonard et Toussaint, les civils gardent la main


  • Publié le dimanche,15 juin , 2014 á 4:11 | Dans la catégorie : Sport

    Par

  • Disputé dans des conditions quasi idéales, le 58ème Police Gendarmerie a réservé de nombreuses surprises aux 19 voitures et 24 motos engagées. Dans la région de Houffalize, le tracé naturel de haute qualité a offert un terrain de jeu aussi beau que délicat à une course qui mériterait de retrouver plus d’engagés. Derrière Laurent Léonard qui prenait rapidement le large chez les autos, les surprises n’ont pas manqué dans les différentes catégories. Scénario identique du côté des motos où Stéphane Toussaint remportait une troisième victoire même si le Français Benoît Nimis lui aura très longtemps tenu tête.
    Au départ du centre ville de Houffalize et à deux pas du parc Houtopia qui accueillait l’organisation de l’épreuve, le Rallye Police Gendarmerie s’est terminé de belle manière après une petite averse matinale. Sur un terrain délicat, le policier de Pau, Benoît Nimis (Yamaha YZF) gérait parfaitement les conditions pour prendre la mesure sur son collègue Jérôme Argoud (Honda CBR), vainqueur en titre de la catégorie Police. Encore plus surprenant, le jeune Français maintenait l’écart avec Stéphane Toussaint (KTM SMR), deux fois vainqueur de l’épreuve au général. Malheureusement, une chute, sans gravité, lui faisait perdre une bonne minute et demie. Pas de quoi néanmoins lui faire perdre la victoire en catégorie « Police », la plus importante à ses yeux. « Même si c’était un peu trop rapide à mon goût, je sors d’une très bonne expérience. J’ai encore progressé sur ces routes très variées et malgré ma chute, les sensations sont vite revenues et j’ai repoussé plusieurs fois les limites. Cela allait vraiment très vite ! » Un peu désabusé, ses compatriotes terminaient sur le podium mais à plus de deux minutes de Nimis. Argoud voyait même Olivier Gabillon (Yamaha MT07) le devancer pour la place de premier dauphin.
    Vainqueur chez les civils et également au général des motos, Stéphane Toussaint aura tout donné sur ce parcours de grands garçons. « Il me rappelle un peu les spéciales de Saint-Vith en plus rapide encore avec davantage de virages cachés. Benoît a vraiment bien roulé et cela aurait été très dur de le devancer à la régulière », reconnaissait Stéphane qui, preuve de l’intensité de la course, terminait deuxième tout confondu derrière le vainqueur auto ! Excellent quatrième, Michaël Delmot (Triumph Street Triple) finissait premier belge devant Nigel Stevens (Suzuki SV), premier des nombreux Anglais (avec non moins de 21 participations à son actif). 13ème chez les policiers, le Finlandais Léo Leinonen voyait également l’arrivée. Côté civils, c’est finalement Jean Kopp (Yamaha FZ6) qui prenait la deuxième place derrière Toussaint, battant un certain Karim Mousny (KTM 990 SMR). Michel Monostori (Husqvarna Nuda 900 R) terminait quant à lui premier vétéran. Si les chutes en éliminaient certains, on rassurera en confirmant qu’on ne relevait qu’un poignet cassé comme plus grosse blessure.
    En voiture, une chicane de la première spéciale allait influencer le reste de la course. Plus fermée qu’ils ne le pensaient, Francis Lejeune et Alain Renkin se faisaient surprendre et y ruinaient leur journée. Le premier, pilote de la Porsche 911, devait en rester là tandis que le second, avec une Mitsubishi Lancer Evo10 groupe A, retrouvait à nouveau la poisse un peu plus loin quand un cardan cassait. Finalement, Laurent Léonard et Lindsay Bultot (Subaru Impreza STi) se faisaient plaisir sur les spéciales de Wibrin, Hives et Wyompont. Ils étaient néanmoins rappelés à l’ordre par les animaux de la région qui s’invitaient à leur course. « Un oiseau est rentré dans l’auto et il n’a malheureusement pas résisté au passage par la trappe de toit. Une petite chaleur qui nous a fait oublier l’absence de la concurrence. Je suis certain que la bagarre aurait été très sympa avec Francis mais finalement, plus on avançait et plus on appréciait ces spéciales inédites. »
    Deuxième dès la première, Vincent Duchesne (Ford Fiesta R200), copiloté par le policier François Valentin, était la belle surprise de… toute l’épreuve finalement. Néanmoins, Christophe Castermans (Lancer Evo9) et Dimitri Pirot (Lancer Evo6) découvraient leur quatre roues motrices et espéraient bien revenir. S’ils se rapprochaient bien dans la deuxième boucle, c’était pour malheureusement abandonner suite à des soucis mécaniques (joint de culasse pour Castermans et transmission pour Pirot). C’est donc Laurent Cravillon (Renault Clio) qui signait une toute belle performance en montant sur le podium, tout en s’octroyant la victoire chez les civils.
    Dans le top 5 du général autos, on retrouvait encore Tony Kevers (VW Golf Kit-Car) et Stéphane Septon (Clio), seulement séparés de 14 secondes. Sixième et finalement vainqueurs chez les policiers, les Français Dominique et Sabrina Romo (Clio) garderont un excellent souvenir de cette édition 2014, après celle qu’ils avaient gagné en 2010. Sans une crevaison, Arnaud Neven (Citroën C2-R2) aurait pu rentrer dans le top 5 mais il parvenait à garder le meilleur sur le superbe duel des historiques. En effet, André Lausberg (Opel Kadett GT/E) remportait finalement cet officieux classement pour une toute petite seconde face à Marcel Laval (Opel Ascona). Comme pour beaucoup d’autres, le départage d’après rallye se déroulait autour d’un verre et dans une ambiance fidèle à celle qui caractérise cette épreuve assurément unique en son genre. (com Rallye International Police / photos moto V Matthieu)

    CLASSEMENTS
    Classement général final « Autos » – Catégorie « Police » 1. D. et S. Romo (F-Renault Clio RS– A7) en 1h18’52; 2. Chr. Terf-G. Beenders (VW Golf 1 GTi-M14) +3’52; 3. H. Savolainen-A. Renkin (F/B-Mitsubishi Lancer Evo10-A8) +14’14 (3 classés)
    Classement général final « Autos » – Catégorie « Mixtes » (1 Policier/1 Civil) 1. L. Léonard-L. Bultot (Subaru Impreza STi–A8) en 1h12’04; 2. V. Duchesne-Fr. Valentin (Ford Fiesta R200-M14) +3’58; 3. T. Kevers-S. Lagneaux (VW Golf 3 Kit-Car-M15) +5’59; 4. A. Lausberg-Y. Streel (Opel Kadett GT/E-M15) +7’49; 5. E. et E. Tollet (Opel Kadett GT/E-M15) +14’48 (5 classés)
    Classement général final « Autos » – Catégorie « Civils »  1. L. Cravillon-G. Razzi (Renault Clio RS-M14) en 1h17’28 2. St. Septon-Gr. Vanherle (Renault Clio RS-M15) +49″ 3. A. Neven-M. Duchesne (Citroën C2-R2-A6) +1’59 4. M. Laval-Fr. Dozo (Opel Ascona B-M15) +2’26 5. J-N. De Pauw-J-Cl. Legros (Opel Manta) +3’42
    Classement général final « Motos » – Catégorie « Police »
    1. B. Nimis (F-Yamaha YZF-2) en 1h15’24; 2. O. Gabillon (F-Yamaha MT07-3) +2’08; 3. J. Argoud (F-Honda CBR-3) +2’59; 4. M. Delmot (Triumph Street Triple-3) +6’30; 5. N. Stevens (GB-Suzuki SV-3) +7’36 (15 classés)
    Classement général final « Motos » – Catégorie « Civils »  1. S. Toussaint (KTM SMR-3) en 1h14’41; 2. J. Kopp (Yamaha FZ6-3) +9’43; 3. K. Mousny (KTM 990 SMR-3) +9’54; 4. M. Monostori (Husqvarna Nuda 900 R-3) +13’50; 5. J-L. Van Canpenhout (Triump Bonville-3) +23’51 (5 classés)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Legend Boucles – Soirée Legend Subaru au garage Lambin d’Houffalize avec Bruno Thiry
    La grande fête des Legend Boucles édition 2018 débutera dès ce jeudi. Au cœur de Bastogne avec les opérations...
  • Rallye International Police : ES1 Juprelle
    Avec ses 7,5 km, cette spéciale de Juprelle est une mise en bouche de ce que vont connaître les...
  • Rallye Police Gendarmerie : un parcours 100% nouveau !
    Les chevilles ouvrières du Rallye Police Gendarmerie ont donné de leur personne tant la nouvelle situation imposait un gros...
  • Les victoires s’annoncent très ouvertes autour de Houffalize
    La qualité sera bien présente ce week-end pour la 58ème édition de l’épreuve préférée des forces de l’ordre, à...
  • Les commentaires sont fermés.