Rallye International Police Gendarmerie – Un beau plateau pour un bel anniversaire


  • Publié le jeudi,11 mai , 2017 á 6:28 | Dans la catégorie : Actualités, Rallye, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 60ème édition – Epreuve unique au monde en son genre, le Rallye International Police Gendarmerie célèbre cette année sa 60ème édition et les amateurs de rallyes sympathiques ont manifestement voulu honorer les organisateurs à cette occasion. Le Royal Auto Moto Club de la Police Liégeoise (R.A.M.C.P.L.) peut en effet se réjouir de présenter un bien beau plateau le prochain week-end, sur l’Espace Tivoli près de la Place du Marché à Liège d’abord, au départ de Liers ensuite.
    Pas moins de 38 équipages ‘autos’ et 23 motards ont en effet rentré leur engagement pour le Rallye Police Gendarmerie 2017. Au niveau des 2 roues, la réputation internationale de l’épreuve reste impressionnante puisque le peloton sera composé de 11 Français (tous membres du même club dynamique), 4 Britanniques et 1 Finlandais, tous policiers, face à 2 collègues belges et 5 civils de nos contrées. A leur tête, quatre des cinq premiers de l’édition 2016 reviennent avec plaisir faire la démonstration de leur sens de l’équilibre sur les petites routes de Hesbaye. A priori, l’homme à battre est le civil Stéphane Toussaint, qui s’alignera sur une KTM 990 SMR. Fidèle de l’épreuve depuis une dizaine d’années, il l’a remportée à 5 reprises, en 2010 puis lors des quatre dernières éditions. Mais le policier français Olivier Gabillon est également un habitué des places d’honneur. Vainqueur en… 2003, il s’est classé 2ème des policiers à moto en 2014 et 2015, et a remporté cette catégorie l’an dernier, ne s’inclinant que de peu derrière Toussaint au général. Il troque cette année sa Yamaha MT contre une Husqvarna 700. 4ème et 5ème au général l’an dernier, les policiers Sébastien Lecocq (F-Husqvarna) et Richard Watson (GB-Aprila SXV) seront également candidats au podium, tout comme Jean Kopp, 2ème civil en 2014 et 2015, engagé sur une Yamaha MT09. Le Français Frédéric Sorriaux (Kawasaki Versys) et nos compatriotes Patrick Dumont (Husaberg FE), Tanguy Fantauzzi, 2ème civil l’an dernier (KTM 640) et le vétéran Michel Monostori (Husqvarna Nuda 900R) se sont aussi déjà mis en évidence dans ce Rallye Police Gendarmerie qui saluera par ailleurs le retour du vétéran policier britannique Paul McKinney (Suzuki 5V) et la présence du policier dinantais Pierre ‘Big Moustache’ Denis.
    Papa Latvala au départ !
    Dans la catégorie ‘Autos’, le plateau est nettement moins international. Les seuls étrangers engagés sont la Luxembourgeoise Martine Victor, équipière de Jean-Philippe Moes, et un équipage finlandais. Mais celui-ci constituera un peu l’attraction de l’épreuve. Copilote assez fidèle du Rallye Police-Gendarmerie, le policier finlandais Kari Mustalahti a convaincu cette année Jari Latvala de venir goûter à la conviviale atmosphère liégeoise. Son nom suscite évidemment la curiosité des amateurs de rallye. Normal: c’est bien le père de Jari-Matti Latvala, un des ténors actuels du rallye mondial. Jari n’a peut-être pas le talent de son fils mais c’est quand même lui qui lui a donné la passion du rallye. Agé de 60 ans, il a débuté en rallye dans les années 80. Avec Mustalahti déjà, il a été champion de Finlande en Gr.N en 1994, sur une Mitsubishi Galant VR4, et 3ème du championnat général en 1995 sur une Lancer Evo Gr.N. Sur cette même voiture, ils ont terminé 11èmes du Safari Rally (manche du championnat du monde) en 2001. Depuis 2012, Latvala Senior roule régulièrement avec la Mitsubishi Lancer Evo3 qu’il alignera à Liers. Une version Gr.A ex-usine qui développe la bagatelle de 380 ch. A son bord, Latvala-Mustalahti ont remporté l’an dernier deux manches de la Coupe d’Allemagne des rallyes sur terre, et terminé premiers du classement final de cette coupe. Il faudra donc certainement compter avec eux au moins pour le podium.
    Deferm parmi les favoris en auto?
    Le reste du plateau sera constitué essentiellement d’habitués des rallyes provinciaux liégeois. Hélas, les policiers se font de plus en plus rares parmi eux. Dernier lauréat en date, le seul équipage composé de deux policiers, à savoir Christophe Castermans et Giuliano De Simone, restera néanmoins, avec sa Mitsubishi Lancer Evo9 Gr.A, au rang des favoris pour la victoire au général. Un équipage mixte (civil-policier) pourrait aussi viser les premiers rangs: la famille Beaufort, Raphaël et Denis. Ils se préparent en tout cas à une chaude lutte avec les autres Renault Clio de William Wilkin, Laurent Cravillon, Alain Daco, Frédéric Jamoulle et Olivier Leroy. Si les pilotes de tractions intégrales, tels Brumioul, Henry et Lefevre sur Mitsubishi Lancer, et Lux sur Subaru Impreza tenteront de profiter de la puissance de leur machine, les autres favoris pour le podium seront sans doute Patrick Thiry, sur sa Peugeot 306 kit car, et Michaël Henrard sur une autre lionne, une 207 R3T. Mais attention aussi à Hubert Deferm, qui a montré au Rallye de Wallonie le terrible potentiel de sa Ford Escort Mk2 à moteur 2,5l.
    Les autres policiers au départ seront Philippe Mairlot sur une Peugeot 205, Romy Servais à la droite d’Andy Dewallef sur l’Opel Adam R2 et Olivier Beerens avec Charles Rousseau sur une Clio 1.6. Ils viseront les honneurs dans leurs classes respectives, tandis que quelques propulsions assureront certainement le spectacle, comme la BMW M3 de Godinas, la Ford Escort d’Hellings, la BMW 316 de Willems, la Toyota Corolla de Humblet et l’originale NSU TT d’Ubaghs.
    Présentation à Liège, centre de l’épreuve à Liers
    Le parcours de l’an dernier ayant été dans l’ensemble très apprécié, les organisateurs du Rallye International Police Gendarmerie n’ont que légèrement modifié ce tracé étonnamment sinueux et vallonné courant entre les provinces de Liège et de Limbourg. 3 spéciales, à parcourir 4 fois, restent donc au programme. Elles se situent aux abords de Juprelle (7,57 km), Xhendremael (étape-show 12,6 km) et Herstappe (15 km).
    Après les reconnaissances qui peuvent se faire ces mercredi 10 et jeudi 11 mai, les réjouissances commenceront vendredi 12 mai à 15h en l’Espace Tivoli, jouxtant la Place du Marché à Liège. Les voitures et motos participantes y seront rassemblées et exposées, pendant la présentation des concurrents. A partir de 16h30, ceux-ci partiront vers le Garage Renault Néri à Burenville pour les contrôles administratif et technique débutant à 17h.
    Samedi 13 mai, la plaque tournante du rallye sera le Centre Culturel Nicolas Thomsin, Rue Provinciale, 90, à 4042 Liers. Le départ y sera donné à 8h30, les concurrents y reviendront à 10h55, 13h50 et 16h45 pour un regroupement de 30 minutes, et l’arrivée y sera jugée à 19h20. La festive remise des prix aura traditionnellement lieu le dimanche soir au Palais des Congrès de Liège, suivie d’un grand bal. L’accès aux spéciales est gratuit. Le programme avec l’horaire détaillé et les cartes du parcours sera en vente au centre du rallye.
    Plus d’infos sur www.rallyepoliceliege.com
    – communiqué Royal Auto Moto Club de la Police Liégeoise (R.A.M.C.P.L.)
    Programme
    Vendredi 12 mai
    15h00    Espace Tivoli (près de la Place du Marché) à Liège: rassemblement des concurrents
    15h00-16h30 Espace Tivoli : présentation des pilotes et copilotes
    17h00    Garage Renault Néri, 5 Rue de Mons, Liège – Contrôles administratif et technique
    20h00    Publication de la liste de départ
    Samedi 13 mai – Centre Culturel Nicolas Thomsin, 90 Rue Provinciale, à 4042 Liers
    08h00    Mise en parc de départ
    08h30    Départ boucle 1
    10h55    Regroupement IN
    11h25    Départ boucle 2
    13h50    Regroupement IN
    14h20    Départ boucle 3
    16h45    Regroupement IN
    17h15    Départ boucle 4
    19h20    Arrivée


    – Photos P Hayot ©2016 auto-center.be

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Rallye International Police Gendarmerie – Hubert Deferm et Olivier Gabillon vainqueurs autoritaires
    60ème édition – Même si le ciel s’est quelques fois fait menaçant, c’est généralement sous un agréable soleil printanier...
  • Les commentaires sont fermés.