Rallye du Condroz : un point sur les engagés en WRC, R5, S2000


  • Publié le jeudi,16 octobre , 2014 á 11:52 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par Patrick Hayot

  • BRC Rallye du Condroz 2014 - banner neutre - cartes -Voilà une bonne idée du Motor Club de Huy qui nous propose un revue des troupes en ce qui concerne ce que l’on appelle traditionnellement le top.
    Qu’il s’arrête à 5, 10 ou 20… qu’importe en fait car avec la venue de pilotes de rang mondial que sont Meeke et Solberg fait que la logique leur donne déjà la faveur des pronostics… Pou peu que ceux-ci rentrent leurs engagements !
    Il y a cependant la glorieuse incertitude de notre sport favori et les aléas mécaniques pour perturber celui-ci. Ce que l’on souhaite pourtant à aucun, du premier au dernier et ce dans toutes les catégories et classes.
    Mais il est certain aussi que cette 41e édition du rallye Condroz-Huy est plus incertain que l’an dernier.
    Des WRC, il y en aura et dans parmi celles-ci, citons Alexandre Busin et  Eric Cunin (tous deux sur Skoda Fabia WRC), Chris Van Woensel (Subaru Impreza WRC) mais aussi David Bonjean (Citroën Xsara WRC) et Bertrand Grooten (Citroën DS3 WRC). Ces derniers avaient admirablement animés la course l’an dernier avant de devoir se retirer suite à quelques soucis de conduite ou mécaniques. Ils sont à compter comme de sérieux outsiders et de semer la zizanie parmi le top 5 du général. De se souvenir que Grooten a terminé 5ème en 2013 au volant d’une Xsara après avoir été un bon moment 2ème !
    Les WRC ayant de moins en moins droit dans les championnats nationaux, c’est vers la catégorie de l’avenir que sont les R5, et qui le sont déjà d’ailleurs, qu’il faut aller chercher le vainqueur potentiel.
    Bien sûr le pilote officiel Citroën Kris Meeke est en tête de liste avec sa DS3 R5.  Sur une monture identique, Vincent Verschueren va avoir une sacrée référence pour s’étalonner. Pas pour aller le chercher car on a bien vu à l’East Belgian Rally qu’il est toujours en phase d’apprentissage. Il pourrait cependant joué placé si il ne s’allume pas.
    Avec des références mondiales du calibre de Meeke et Solberg, c’est effectivement bien là la dernière chose à faire.
    Et il y a douze mois, Cédric Cherain avait bien démontrer sa capacité à gérer les évènements et de se tenir proche de la tête. Il était dans le coup et comme l’un des meilleurs durant un bon moment. Hélas, sa prestation sera fortement ralentie par une pompe de direction assistée endommagée lors d’un passage sur un casse-vitesse qui ne portait que trop bien son nom. Il terminera 4ème. Depuis, Cherain a bien appris. Il a même acquis une certaine maturité au volant d’une Ford Fiesta R5 qu’il commence à connaître sur le bout des doigts.
    Dans les gros bas du R5, on se doit de citer Pieter Tsjoen et sa Peugeot 208T16. Certes, le bolide français manque de fiabilité. Mais il est performant et quand celle-ci sera sans défaut, son pilote aura toute la légitimité de viser le podium et la victoire.
    On l’a vu, une S2000 dans les mains d’un sacré pilote et voilà le duo qui fait des étincelles. Freddy Loix compte bien mettre sans complexe son grain de sel pour le podium. Et il faudra effectivement compter avec lui. Su une même monture, François Kicq se place en outsider. Sans quoi, à l’intox et au forceps, il pourrait animer le début de course puis rentrer dans le rang. Dany Vanneste (Peugeot 207) sera aussi de la partie. En embuscade, il pourrait profiter des dégâts d’une lutte qui s’annonce acharnée pour le top 5. (photos P Hayot – auto-center.be)

    , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC 8.9 East Belgian Rally : Une affiche fantastique !
    Les Cantons de l’Est, une région de champions L’avant-dernière manche du Belgian Rally Championship se disputera ce samedi dans...
  • Spa Rally : Tous les favoris présents pour un parcours… étonnant !
    C’est de ce dernier qui sert d’intro car, il faut bien le reconnaître, en 3 mois et demi, Christian...
  • Une DS 3 R5 pour Bertrand Grooten
    Après plusieurs participations épisodiques ces deux dernières années au volant de diverses Citroën WRC, Bertrand Grooten a décidé cette...
  • BFO-BRC Wallonie : Les WRC en vedettes !
    Ne tournons pas autour du pot: sur un tracé aussi typé que celui du rallye de Wallonie, dont le...
  • Les commentaires sont fermés.