Rallye du Condroz : « Heureux de pouvoir célébrer notre titre au Condroz »


  • Publié le mercredi,29 octobre , 2014 á 5:41 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par

  • BRC Rallye du Condroz 2014 - banner neutre - cartes -Freddy Loix et son copilote Johan Gitsels (ŠKODA Fabia S2000) prendront ce samedi le départ du Rallye du Condroz, l’épreuve de clôture du Championnat de Belgique des Rallyes. L’équipage disputera à cette occasion son premier rallye dans la peau des Champions 2014, le titre ayant été conquis début septembre lors de l’Omloop van Vlaanderen.
    “Je suis heureux de pouvoir être au départ de ce rallye”, reconnaît Freddy Loix.  “Après l’Omloop van Vlaanderen, nous nous sommes réunis et il est apparu qu’une grande partie du budget avait déjà été utilisée. ‘With a little help of our friends’, tout le monde a fait un effort supplémentaire et nous pouvons donc quand même disputer le Condroz. Ce rallye est une épreuve fantastique. Le public est toujours très enthousiaste. L’atmosphère est unique. Et après ce rallye, les vacances commencent,” sourit Freddy, qui a dû l’an passé faire l’impasse sur cette épreuve. “Quelques semaines avant le Condroz, ma voiture avait complètement brûlé lors d’une épreuve où elle était louée par un autre pilote. Comme nous n’avions pu trouver en aussi peu de temps une bonne solution de remplacement, nous avions décidé de ne pas être au départ.”
    Comme ceux d’Ypres, Namur ou Landen, le parcours du Rallye du Condroz est spécifique et typé. “Même si l’on trouve encore de superbes passages dans cette épreuve, le Condroz perd peu à peu sa propre identité et je le regrette vraiment,” reconnaît  Johan Gitsels. “L’une des difficultés de cette épreuve est la variation des revêtements. On trouve du béton, de la terre, des pavés et de l’asphalte. Et même au niveau de l’asphalte, différents types sont proposés. Par contre, on ne trouve désormais plus de portions recouvertes d’asphalte usé et dégradé. Déjà, pas mal de routes ont été refaites. Ensuite, les spéciales ont été modifiées pour ne plus utiliser ces portions. Dans le chrono de Wanze, on trouve une route large de quasiment 1 kilomètre avec un virage très rapide. Ce genre de portion nous désavantage et réduit la difficulté du parcours. C’est très dommage.”
    Même si le titre est désormais dans la poche, Freddy Loix et Johan Gitsels sont particulièrement motivés à l’idée de disputer le Condroz. “Mon ambition est de terminer premier du peloton des Super2000 et des R5,” précise Freddy Loix. “Cela me semble être déjà un beau challenge puisque les R5 sont particulièrement performantes. Je me méfie évidemment tout d’abord de Cédric Cherain, qui réalise une très belle saison. Sur ce parcours rapide, il sera la référence. Et puis il y a aussi Kris Meeke, qui troquera sa WRC contre une R5. En 2009, nous étions équipiers et nous avons offert au public un duel très intense lors du Rallye d’Ypres. Il avait eu le dessus. Cette fois, je veux inverser les rôles.”
    “La tâche s’annonce ardue. Je ne sais pas si le podium est à notre portée”, confie Johan Gitsels. “Les organisateurs sont parvenus à constituer un plateau de qualité et nous ne pouvons que nous en féliciter. Nous affronterons ainsi notamment Petter Solberg, un ancien Champion du Monde, et Kris Meeke, ancien Champion de l’IRC et actuel pilote officiel en WRC. Sans oublier Kris Princen, Cédric Cherain et bien d’autres encore. Il va falloir cravacher. Et c’est ce que nous préférons faire.”
    La météo joue toujours un rôle essentiel lors du Rallye du Condroz. En cas de pluie, les routes sont particulièrement glissantes. Cette année cependant, la météo devrait être assez clémente. “C’est un désavantage pour nous puisque le parcours du Condroz est rapide,” poursuit Freddy Loix. “La pluie et la boue sont à notre avantage car nous pouvons alors compenser notre déficit de puissance par notre expérience. Nous serons donc peut-être un peu moins rapides, mais notre ŠKODA Fabia S2000 est particulièrement fiable. Le Rallye d’Ypres est aussi une épreuve rapide et nous l’avons quand même encore remporté cette année. C’est à l’arrivée qu’on connaît le nom du vainqueur.” (Communiqué / photos : Sports Communication)

    , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Rallye du Condroz – Peugeot 208 Rally Trophy Belux 2014 : Guillaume Dilley, « une saison iche en émotions »
    C’est en vainqueur du Peugeot 208 Rally Trophy Belux 2014 que Guillaume Dilley aborde le rallye du Condroz. Mais...
  • Rallye du Condroz – Pieter Tsjoen : « Terminer la saison sur une bonne note »
    Pieter Tsjoen sera au départ de l’ultime manche du championnat de Belgique au volant de la 208 T16 soutenue...
  • Rallye du Condroz : Cédric De Cecco entame un nouveau challenge au volant d’une Renault Clio R3T !
    Dans moins de deux semaines, le Championnat de Belgique des Rallyes (BRC) 2014 vivra sa traditionnelle grande finale en...
  • Rallye du Condroz : Les places d’honneur seront très disputées !
    Le top 10 leur est promis selon les circonstances de la course entre les R5, WRC et S2000 et...
  • Les commentaires sont fermés.