Rallye de la Famenne : ‘Vande’ et Hérion au top… un rien trop tard !


  • Publié le mardi,26 août , 2014 á 10:37 | Dans la catégorie : Sport

    Par

  • Dans la saison sportive de Jean-Pierre Van de Wauwer, le Rallye de la Famenne occupe une place à part. Vainqueur à dix reprises de cette épreuve basée à Marche, le Stembertois y vit chaque année une belle aventure en compagnie de l’un de ses plus fidèles amis, le local Guy Hérion… « Si ma carrière devait s’arrêter demain, Guy fait partie des personnes que je continuerais à voir volontiers, explique ‘Vande’. Il m’aide depuis 30 ans, et autant le reconnaître, grâce à lui, j’ai pu piloter les plus belles voitures de course de ma carrière. Et les résultats ont suivi… »
    Pour cette édition 2014 de la Famenne, Jean-Pierre et Guy faisaient cause commune au volant de la Skoda Fabia WRC de David Bonjean, préparée dans les ateliers Aldero d’Alain Depierreux… tout comme le bolide similaire du Marchois Benoît Allart, qui pilotait de son côté la Fabia WRC d’Eric Cunin. Au bout du compte, 31 secondes séparaient les deux Skoda, à l’avantage d’Allart. « Un bien beau vainqueur, reconnaît sportivement Jean-Pierre Van de Wauwer. Je dois néanmoins avouer que je ne m’attendais pas à devoir autant travailler sur l’auto pour qu’elle me convienne réellement. Normalement, après une quinzaine de kilomètres, je saisis le mode d’emploi, mais là, c’était plus subtil. Ajoutez à cela le système électronique pour les départs, auquel j’ai eu du mal à m’habituer. C’est anti-mécanique, et cela m’a valu de caler à trois reprises. Le temps de relancer, nous avons perdu entre 20 et 30 secondes… »
    Une fois le bolide tchèque réglé à sa manière, ‘Vande’ a démontré qu’il n’a rien perdu de sa pointe de vitesse, signant d’ailleurs tous les scratches au cours de la dernière boucle. « Pour Guy et moi, le rallye pouvait commencer… au moment de l’arrivée, sourit Jean-Pierre. On se serait sans doute retrouvés à armes égales avec Allart. Mais c’est comme ça, et je tiens une fois encore à le féliciter… »
    Dans les rangs d’Aldero, la structure d’Alain Depierreux, la satisfaction était bien sûr au rendez-vous après ce doublé des Fabia WRC, mais pas seulement… « Cette collaboration avec Jean-Pierre a été un réel plaisir, reconnaît Alain Depierreux. Il a de bonnes idées, fruit de sa longue expérience, ne s’emporte jamais et ne surpilote pas, contrairement à d’autres. Avec un peu plus de kilomètres au volant de la Skoda, je suis sûr qu’il aurait pu devancer Benoît. Le temps perdu avec la stratégie de démarrage de l’auto, full électronique, lui a été fatal dans la lutte pour la victoire, mais on a vu en fin d’épreuve qu’il pouvait aussi aligner les scratches. N’oublions pas qu’Allart en était à son quatrième rallye au volant de la Fabia WRC, qui reste un bolide particulier car pas nécessairement facile à appréhender. Une chose est sûre : si ‘Vande’ veut remettre ça demain, il est le bienvenu… »
    Au terme de cette manche de prestige du championnat ASAF de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Pierre va désormais préparer la Semois, qu’il disputera au volant de sa Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4 en Prov’Historic, avant un retour en circuit lors des 12 Heures VW Fun Cup de Mettet sur la #356 Trendy Foods. Ensuite, il sera déjà temps de préparer le Condroz, même si le Verviétois ne sait pas encore au volant de quelle auto il sera au départ. La fin de saison passera, comme l’an dernier, par le Rallye de Courtrai au volant de la Lancia, ou d’une BMW M3 engagée en M15, comme celle de Snijers. Bref, va encore y avoir du sport… (communiqué / photo : F Denoz)ASAF - Rallye de la Famenne 2014 - Jean-Pierre Van de Wauwer / Guy Hérion - Skoda Fabia WRC -

    , ,

    Les commentaires sont fermés.