Porsche Days – übers alles! (pour tous !)


  • Publié le jeudi,01 juin , 2017 á 10:32 | Dans la catégorie : Actualités, Circuit, Porsche

    Par Patrick Hayot

  • Meeting – C’est Le rendez-vous à ne pas manquer ! Effectivement, telle une grande messe, les Porsche Days sont un incontournable pour les passionnés de la marque de Weissach,mais également pour celui qui en rêve.
    Il y a, effectivement, de quoi en profiter largement durant ce week-end qui, on le regrette presque déjà, ne jouera pas les prolongations le lundi de Pentecôte puisque les évolutions sur le circuit seront non-stop de 9h00 à 18h00 !
    Le propriétaire de Porsche, tous modèles confondus, pourra y participer en évoluant selon les catégories qui débutent par la « Discovery », la « Passion », l' »Expert » et, en fin de journée, par la très prisée « Special ».
    De quoi voir et entendre aussi, les 911, 924, 928, 964 et 968, Panamera, Cayman, 914 et 914/6, mais aussi les versions compétitions de certaines que sont les 924 GTS et multiples variantes de la 911. Que ce soit des Gr2, 4, silhouette, gr5, 935 et autres protos… Sur la piste, il y en aura pour tous les goûts. Intemporel, on pourra remonter le cours du temps avec l’évolution de la 356 qui deviendra 911. Sans compter les très rares 908, la lignée des Carrera et bien d’autres.
    Le public n’est pas oublié puisqu’il y a la « Family Hour » du samedi midi, mais aussi la grand eparade du dimanche midi. Partager sa passion est aussi excitant et gratifiant et en ce sens, la présence du camion « event » officiel Porsche est un plus indéniable.
    Et si toutes les Porsche et amateurs sont les bienvenus, l’accent a été mis cette année sur le 928 qui fête ses 40 ans.
    On en était encore au bureau d’étude où l’informatique et la simulation en étaient encore aux prémices. Ainsi, le gros coupé V8 a été pensé dès 1971. Mais ce n’est que 6 ans plus tard, en 1977 que celui-ci fera une première mondiale très remarquée au très huppé Salon de Genève en 1977.
    Il faudra encore attendre 12 mois pour voir la 928 occuper les showrooms de la marque. Son V8 placé à l’avant étonnait et marquait une rupture historique de l’image Porsche. Mais sa modernité a trouvé ses adeptes et aujourd’hui la cohabitation entre les Porsche à moteur arrière et celles à moteur avant font l’actualité et l’histoire d’aujourd’hui et de demain de la marque.
    Le 4,5 litres V8 évoluera au fil du temps en cylindrée et puissance. De ses 240 ch des débuts, on en rigole presque aujourd’hui, il passera à 4,7 litres et 300 puis 310 ch en délaissant ses carburateurs pour l’injection. Cela se poursuivra par une 5 litres qui, adoptant les double arbre et 4 soupapes par cylindre, passera à 320 ch avant d’atteindre les 330 ch. Cette période a été aussi l’occasion de développer des versions très rares avec notamment une 288 ch et surtout une S4 CS qui était une  S4 allégée équipée d’une boite de vitesse manuelle au pont plus court pour plus de sportivité. Seuls 19 exemplaires ont été produits !
    L’histoire se terminera avec la GTS et son 5,4 litres de 350ch. Produite de 1992 à 1995, elle se reconnait de par ses ailes élargies.
    Bref, l’histoire de la Porsche est riche, varié et… étonnante. Et alors que la 911 vient sortir son millionième exemplaires, il y a bien des arguments à faire la fête. Rendez-vous à Francorchamps !
    Source Porsche Club Francorchamps


    Photo ©2017 Porsche

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Lettre ouverte à LORIS DE SORDI
    Monsieur DE SORDI, Nous répondons par cette lettre ouverte aux interpellations de multiples personnes (dont nous ne connaissons ni...
  • Les commentaires sont fermés.