Opel Astra TCR, la version course pour les clients


  • Publié le dimanche,18 octobre , 2015 á 3:21 | Dans la catégorie : Opel, Reportage, Sport, TCR

    Par Patrick Hayot

  • Ce n’est pas dans un salon, mais sous un chapiteau monté dans le paddock du circuit Jules Tacheny à Mettet en Belgique, que presse, pilotes et teams ont eu droit à la découverte en première mondiale de la nouvelle Opel Astra de course.
    Répondant à la règlementation TCR (Touring Car Racing, championnat des voitures de tourisme), cette nouvelle Astra de compétition se présente sous la forme de la compacte à 4 portes et hayon. Elle se pare d’ailes larges, d’un bouclier avant doté d’un splitter (lame avant) et d’un aileron sur le hayon, ce qui lui confère un look très agressif. Notez que tous ces éléments sont les même pour tous. Voilà de quoi limiter les coûts, ce qui est d’ailleurs le but avoué du créateur de la série, Mario Lotti. Son expérience du WTCC s’en ressent aussi bien sur le style des bolides que leur conception et coûts d’exploitation.
    C’est pourquoi, sous le capot, on trouve un 2 litres turbo associé à une boîte séquentielle compétition à 6 rapports avec palettes au volant à la puissance raisonnable de 330 ch. Opel annonce un couple de 420 Nm de couple et un poids à vide de 1.200 kg. Comme pour ses rivales, le système de freinage fait l’impasse sur l’ABS, l’ESP est aussi banni, mais il est suffisamment impressionnant en soi avec des disques de 378 mm avec étriers à 6 pistons à l’avant et des disques 265 mm avec étriers 2 pistons à l’arrière que pour stopper celle-ci. Le pilote pourra cependant moduler la répartition du freinage depuis l’habitacle.
    Comme les constructeurs ne peuvent s’investir en nom propre dans ce championnat, au contraire du WTCC dans lequel revient Volvo avec sa S60, c’est Kissling Motorsport, basé à Bad Münstereifel, non loin de Cologne en Allemagne, qui a développé cette version compétition-client. On l’a déjà souligné, sa finition est exemplaire et, au niveau sécurité, répond déjà aux normes de 2017 (réservoir, arceau) imposées par la FIA (Fédération internationale de l’Automobile) !
    A Mettet, la nouvelle venue a été très bien accueillie. Reste à voir qui va investir sur l’allemande. Avec un prix de 95.000 euros htva, elle est une des plus chères du plateau. Les premières livraisons sont pour février 2016. Le championnat TCR benelux ne commençant qu’au mois de mai, il faudra attendre les effets d’annonce ou avril pour en savoir plus.
    Un peu de patience car le TCR promet ! (source / photos Opel Motorsport)

    , , , , ,

    Les commentaires sont fermés.