Ogier s’impose au terme d’un final haletant


  • Publié le dimanche,15 février , 2015 á 5:54 | Dans la catégorie : Citroën, DS, Ford, Hors-frontières, Hyundai, Sport, Volkswagen, WRC

    Par Patrick Hayot

  • En fait, il n’y a pas que le final qui fut haletant puisque depuis le début de la journée du samedi, les divers incidents de course ont pimenté l’intrigue et mis en exergue une certaine intelligence de course de la part de Hyundai. Sachant son i20 intrinsèquement moins performante que la nouvelle VW Polo R, le team et les pilotes ont pris des risques quant au choix des pneus. Et on peut que cela a plutôt bien réussi !
    Tant et si bien d’ailleurs que Thierry Neuville pouvait jouer la gagne en s’opposant aux VW de Mikkelsen et Ogier. Bien sûr que le trio ne visait que la victoire, mais le moindre point engrangé a autant de valeur car on ne joue pas le championnat sur ce seul rallye mais bien sur l’ensemble de la saison.
    Et le premier a montrer de quel bois il se chauffe n’est autre que Ogier. Il signe d’emblée le meilleur temps et rependre 1,3 s à Mikkelsen et déjà 6,6 s à Neuville. Le Belge perd la tête de l’épreuve au profit du Norvégien pour moins de 4 s.
    Le réveil a donc été plus difficile pour notre compatriote qui voit à une spéciale du terme les 3 VW réaliser un meilleur chrono. C’est beau pour se rassurer, mais le scratch de Latvala, qui a plongé dès le deuxième jour dans les profondeurs du classement, est anecdotique. L’attention se porte sur le fait que Ogier repousse Neuville à la 3ème place pour 1,6 s et revient à 3 s de son comparse.
    La tension monte au départ de la dernière spéciale. Mikkelsen s’élance, prend les risques qu’il faut pour être sûr de signer son premier succès en mondial, mais… part à la faute en tapant un mur de neige.
    Les deux autres n’en demandaient certainement pas tant, mais ce fait de course permet à l’un et à l’autre d’avancer d’un cran. Ogier l’emporte su le fil avec moins de 5 s de boni sur Neuville. Vu la prestation du Monte Carlo, ni le pilote, ni Hyundai pensait décocher le podium ici en Suède. Entre déception et frustration, Mikkelsen rate la timbale, mais il n’a pas à rougir de sa prestation. De plus, il peut, tout comme nous, se féliciter de ne pas voir Jos Capitto imposer la position ou de jouer le jeu de son leader qu’est Ogier. En tout cas, ce rallye de Suède a tenu toutes ses promesses. (source fiawrc / photos Volkswagen Motorsport, Hyundai Shell World Rally Team)


    Classement final
    1. Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC)
    2. Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +6.4
    3. Andreas Mikkelsen / Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) +39.8
    4. Ott Tanak / Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC) +2:26.0
    5. Hayden Paddon / John Kennard (Hyundai i20 WRC) +3:31.5
    6. Elfyn Evans / Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) +3:53.0
    7. Kris Meeke / Paul Nagle (DS 3 WRC) +4:05.8
    8. Martin Prokop / Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) +4:26.0
    9. Yurii Protasov / Pavlo Cherepin (Ford Fiesta RS WRC) +5:32.2
    10. Mads Østberg / Jonas Andersson (DS 3 WRC) +6:50.9…

    , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai Motorsport – Line-up sud américain
    WRC – Team info – Hyundai Motorsport abordera la double-tête du Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) en...
  • WRC Rallye du Mexique – Ogier aux commandes, Tänak en embuscade, Neuville, le perdant battant
    WRC 3.14 – Jour 2 – Dans la fournaise, on a relevé des pics à 31°, et avec l’altitude...
  • WRC Rallye du Mexique – Mauvaise fatalité pour Neuville !
    WRC 3.14 – ES2 – « Après environ 5 km, j’ai essayé d’éviter les pierres que Tänak avait sorties,...
  • WRC Rallye du Mexique – 7, 21, 24… Entre ridicule et étonnement !
    WRC 3.14 – ES1 – Si vocable WRC se traduit par World Rally, rallye mondial en bon français, on...
  • Les commentaires sont fermés.