Motorisations alternatives : Enfin ça marche !


  • Publié le vendredi,06 juin , 2014 á 3:03 | Dans la catégorie : Actualités

    Par Patrick Hayot

  • Relativisons tout de même, mais il est vrai que ce début d’année est un sérieux indicateur pour tous. Autorités, associations, entreprises, particuliers, nous nous sommes tous posés la question de savoir si l’essence et le Diesel sont encore économiquement intéressants.
    En terme de pourcentage, on pourrait croire qu’un vent de renouveau, une tornade, s’est abattue sur la Belgique. Avec +600 % de voitures électriques et +578% pour les voitures au gaz naturel, on pourrait effectivement penser que notre mode de consommation mobile a tourné le dos au sacro-saint pétrole.
    Mais en terme de données réelles, cela donne respectivement, 385 et 366 véhicules immatriculés en ce début d’année. Pas de quoi fouetter un chat.
    Pourtant, c’est un indicateur de l’évolution de notre mode de déplacement dans un avenir proche, même si on sait que l’hybride est promis actuellement à un bel avenir direct.
    L’augmentation du marché est de 46% avec 2.942 véhicules de plus par rapport à la même période 2013. D’être encore plus pertinent quant on sait que c’est la mixité essence-électricité qui remporte la palme au grand dam de son homologue Diesel qui perd quant à lui… 20% !
    Dans cette pléthore de données, il faut faire le tri et voir les conditions de cette mouvance.
    Il y a eu l’effet salon en ce début d’année. Certains importateurs y ont été en coudée franche au niveau promo et l’offre pour les voitures au gaz (CNG) assortie de la prime de € 2.000 offerte par l’Association royale des gaziers belges (ARGB) s’est vue chez certains doublée, voire triplée en valeur de remise !
    Vous l’aurez compris : tout est en fonction de l’incitant financier.
    Cet achat impulsif et compulsif se doit pourtant de se transformer en une réalité sociétale. En effet, ce coup de boost doit être soutenu par les autorités, certes, mais aussi par les fleet manager.
    C’est à eux de prendre conscience que l’investissement est rentable tant sur le plan comptable que sur l’image même de cette société. Car il faut savoir que 94 % des immatriculations sur le marché du leasing en 2013 étaient dévolu au moteur diesel, contre à peine 5 % pour l’essence et 1% pour les énergies alternatives. Il y a donc encore un long chemin à parcourir avant de voir vraiment le changement s’opérer.
    Ceci dit, quand on parle de mobilité, il faut voir loin et anticiper. Pour l’instant, c’est un peu la cacophonie car la tendance pour un mode ou l’autre est tributaire de son aspect fiscal.
    Mais si on prend nos grandes villes, Bruxelles, Anvers, Liège, Gand, Namur, Charleroi, Bruges, on constate que la mobilité pour y accéder et y circuler devient de plus en plus synonyme d’immobilité et donc de perte de temps et d’argent tant les contraintes de vitesse, de parking, de bouchons deviennent plus fréquentes. On ne dépasse pas le 30 km/h en heure de pointe. Entrer ou sortir de celles-ci quand tout va bien demande déjà 15 à 20 minutes de plus. Ne parlons pas lorsque un incident intervient : une « cata ».
    À solution énergétique multiple, il faudrait en fait encourager la mobilité multiple en combinant intelligemment les transports en commun. La SNCB et LeasePlan par exemple, ainsi que d’autres partenaires, y pensent via le projet Olympus. Après le train-tram-bus, voici l’auto-train-cyclo-scooter… car avec des centres-villes engorgés, il est bien plus facile de se déplacer grâce à un véhicule léger. Si il y a déjà des vélos électriques depuis quelques années, la nouvelle tendance est au scooter électrique.
    Des patrons avant-gardistes proposent déjà des contrats en ce sens à leurs employés. D’autres ont aussi compris l’intérêt d’une telle démarche. Il en est ainsi, par exemple, du nouveau garage BMW qui, du côté de la place Meiser, propose un moyen de locomotion de ce genre à son client lors de l’entretient de sa voiture.
    Le seul bémol à tout cela, ce sont les infrastructures. On le voit bien avec la société Colruyt Group qui vient de prendre livraison d’un Hyundai ix35  Fuel Cell à l’hydrogène. Une première qui a valeur de test mais qui est possible également parce que la chaîne de magasins a une station de ce type à Hall puisque celle-ci alimente pas moins de 5 chariots-élévateurs équipés de la sorte. À ceux-ci, il y en même 8 autres qui vont arriver d’ici la mi-juillet.
    Les choses bougent, mais lentement et d’apprendre qu’une station pour ce mode d’énergie est prévue à Bruxelles, Zaventem plus précisément, début 2015.
    En résumé, si l’avenir est une affaire de tous… L’avenir nous appartient. À nous nous de le rendre plus beau, plus efficace ! (source photo Hyundai)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Autoworld Museum – Des coccinelles et des combis transformés… et Love Bugs Parade
    Exposition – Pas besoin d’être un « ancien » pour dire que l’on a vu ou croisé un jour ou l’autre...
  • Autoworld Museum – Réalisez la plaque de la 12ème Love Bugs Parade !
    Concours – Tout est dans le titre et l’amour de la Coccinelle sera fêtée pour la 12ème année consécutive...
  • Toyota Supra : Plus que 8 !
    Pré-commande – En mars de cette année, Toyota faisait l’actu du côté de Genève en annonçant le retour du...
  • Autoworld – « Ferrari 70 Years », l’expo de l’été !
    Exposition (Bruxelles) – Vous partez en vacance cet été ? Oui… Non ? Qu’importe après tout car vous aurez...
  • Les commentaires sont fermés.