Mettet – C’est la rentrée du BGDC… et ça va se savoir !


  • Publié le mercredi,10 septembre , 2014 á 9:47 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par

  • Depuis les Benelux Open Races de Zandvoort au mois de juin, les concurrents du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) ont pu profiter d’une trêve estivale largement méritée. Mais depuis une poignée de semaines, cela bouge allègrement en coulisses en prévision de la sacro-sainte rentrée. Et pour les concurrents de cette compétition réservée aux gentlemen-drivers, pilotes amateurs et jeunes loups issus du karting, c’est sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet que les débats vont reprendre ce dimanche 14 septembre. Au menu d’une journée ‘full BGDC’, 60 minutes d’essais libres non-obligatoires, 60 minutes de qualifications, et deux fois 120 minutes de course, avec des départs à 12h30 et 15h45. Et avec une quarantaine de bolides (chiffre non encore exhaustif) sur la première des deux grilles de départ, c’est au meilleur du sport que l’on peut s’attendre…
    Jeu de Clio musicales…
    C’est néanmoins dans la populaire Classe D (2 litres) de la Division 1 que les principales nouveautés sont attendues. Car depuis Zandvoort, c’est à un jeu de Renault Clio III musicales que l’on a assisté. Vainqueurs des deux derniers rendez-vous en date, François et Benoît Semoulin ont en effet accepté de laisser filer leur redoutable Clio #25 ! Un bolide qui ne déserte néanmoins pas le BGDC, puisqu’il sera présent dans l’entre-Sambre-et-Meuse frappé du numéro #10, avec Michaël Divoy et Patrick Asnong au volant !
    Et les frangins au célèbre patronyme, alors ? Ils se sont associés à François Jeukenne, prenant en main la Clio III #12 pour l’adapter à leur sauce… et à leurs couleurs, ou presque ! Objectif : décrocher le titre en Division 1, avec l’inénarrable François, désormais surnommé ‘le rigolo du sport auto’, pour équipier. Outre leur ancienne monture, les ‘Semoulin Brothers in association with Jeukenne’ devront se méfier d’autres Clio à Mettet, à savoir la #18 de Paul Lejeune (seul à bord deux fois deux heures ?), la #28 d’Angélique Charlier et Pierre Zahnen, la #32 de la ‘Buffet Family’, la #62 de Daniel Braun et Philippe Braekevelt, la #69 (si, si…) de Thomas Leten et Rogier Van Kuyk, la #78 de Benjamin Renaud et Joël Houtten, la #82 de Christophe Ryheul et Rudi Vankeirsbilck, la #108 de René Brugmans et Jean-Marc Bourdouch, la #110 de Gaëtan Hayot et Georges Houyoux, la #297 du Hollandais Wiebe Wijtzes (avec quel équipier ?) et la #776 de Jurgen Mussen (idem).
    Pour contrer cette déferlante de Clio à faire pâlir d’envie tout organisateur de Cup du même nom,  la réplique est-elle à trouver dans le clan nippon ? Car à ce niveau aussi, il y a de la nouveauté dans l’air. Après avoir été l’un des acteurs majeurs de la Classe C avec sa Suzuki Swift, Christian Franken débarque avec une Honda Civic Type R, avec pour équipier un certain… Claude Bourgoignie ! Agé de 69 ans, l’ex-pilote de F3, de F2, de GT et de voitures de Tourisme (ah, cette Camaro…) effectue un spectaculaire retour aux affaires, et c’est le BGDC qu’il a choisi. Top… De Honda 2 litres, il en sera aussi question pour Palm-Colaux (Integra Type R #13), Patrice Lacroix (Civic #15), Vanhoutte (S2000 #67) et Dubois-Van Der Heijden (S2000 #302).
    Lauréate inattendue de la joute de Zolder en Classe D et en D1, la Mini Challenge #666 d’Anthony Michalakis et Grégory Serck est enfin de retour, avec Vincent Sluys et Nicolas Van Gelder en guise de renforts. L’autre Mini de Christophe Denis, Jean-Yves Beeckman et René Stassen (#24) tentera de prendre sa roue. Et pour compléter le contingent important en 2 litres, il convient d’ajouter la Vauxhall Astra Coupé de Guy Katsers et Michel Plennevaux, ainsi que la moins jeune Renault Mégane #222 de Clarisse-Debroux-Lorquet.
    Une BMW en Classe E, une Citroën en Classe C ?
    Dans la Classe E (2,5 litres) de la D1, le combat paraît déséquilibré entre quatre BMW et une Nissan. Mais on peut compter sur le jusqu’au-boutisme des pilotes de la 200 SX #200 que sont Philippe Lannaux, Quentin Niclot et Marc Huybrechts pour tenter de mettre à mal l’hégémonie de Kenny Boeykens et Kobe Wastiels (325i #90), également remise en question par Christian Deridder, Didier Clermont et Thierry Grysouille (325i #077), Steve Claeys et Thierry De Zan (en provenance du BMW Clubsport Trophy, mais engagés ici au volant d’une E30), ainsi que le trio Dierckx-Laureyns-Dierckx (M3 E30 #157).
    Reste le cas de la Classe C (1600cc), où la Citroën AX #333 de Jérémy Princen et Jonathan Peeters, véritable kart du BGDC, trouvera une piste à sa parfaite mesure. La chevronnée aura néanmoins sur sa route les Honda Civic #26 de Thiroux, Bastien et Gillion, #49 de Pasture, Heinen et… Stéphane Lémeret, #118 du duo Ronveaux-Hayon, en plus de la Suzuki Swift #143 de Peeters, Chapel et Franken (Henri).
    Vous l’avez compris, même sans rouler de nuit, c’est à un véritable feu d’artifice que l’on peut s’attendre dimanche sur la piste de Mettet. Le rendez-vous est pris, d’autant que pour les spectateurs, observateurs, espions et autres curieux, c’est absolument gratuit ! (communiqué BGDC / photos J Letihon)

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • 100′ Series – Awards et rideau sur la saison 2018…Cap sur 2019 !
    Remise de prix – L’événement, incontournable, était cette fois organisé dans les infrastructures de ‘The Gate’ à Mont-Saint-Guibert, et...
  • Une RCZ qui lorgne sur le nord
    100’Series 2017 – Le SemSpeed, Champion en titre, n’ayant déjà plus rien à prouver en BGDC, et vu le...
  • Le BGDC évolue en 100’Series pour 2017
    100’Series 2017 – À chaque année, ses nouveautés ! C’est ainsi que l’on assiste à un changement de fond...
  • BGDC 2.7 New Race Festival Zolder – Sluys-Lanting (M3 – D2) et Lambert (RCZ – D1) au bout du suspense !
    Disputée ce dimanche après-midi sur le circuit de Zolder dans le cadre du New Race Festival, la deuxième manche...
  • Les commentaires sont fermés.