Le BGDC en voie de devenir une Série Internationale FIA en 2016 !


  • Publié le jeudi,08 octobre , 2015 á 6:15 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par

  • Au terme d’un avant-dernier épisode à multiples rebondissements dans le cadre du Racing Festival de Francorchamps, et alors que la finale de Zolder, lors de la Race Promotion Night, promet déjà d’être un vif succès, les promoteurs du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) ont levé un coin du voile sur la saison 2016 à l’occasion de traditionnel briefing des pilotes dans les Ardennes. Si toutes les infos sont encore à prendre au conditionnel, le Directoire du Royal Automobile Club of Belgium (RACB) devant valider le tout, les grandes lignes sont connues. Et elles ont été très bien accueillies par les concurrents présents.
    Différence majeure par rapport à 2015 : le BGDC est en bonne voie pour devenir une Série International Bronze de la FIA ! « Rassurez-vous, les têtes pensantes du BGDC n’ont pas soudainement la folie des grandeurs, commentent de concert Raphaël van der Straten et Patrick Van Billoen. Si nous souhaitons que le BGDC obtienne cette reconnaissance en qualité de Série Internationale Bronze auprès de la FIA, c’est pour avoir une totale liberté de mouvement concernant les courses à l’étranger, mais aussi pour permettre à quelques  équipages étrangers d’y prendre part à leur tour. »
    Il va de soi qu’avant d’introduire cette demande au RACB, qui la déposera et la défendra de son côté à la FIA, les responsables du BGDC ont veillé à ne pas augmenter de façon déraisonnable les coûts de participation à leur compétition. « Pour prendre part à une Série Internationale Bronze, il faut une licence internationale accessible directement pour toute personne ayant déjà roulé en BGDC, et surtout à peine plus onéreuse que la licence Club actuelle. De même, les droits d’engagements pour 2016, s’ils sont revus à la hausse, le seront dans une mesure totalement acceptable. Nous envisageons également de réduire les frais d’engagement pour les propriétaires de petites autos, celles des Classes B et C de la Division 1, par exemple. »
    En vue de 2016, le BGDC a également procédé à une reclassification des voitures éligibles, qui doivent toujours avoir 5 ans d’âge (Model Year). « Concrètement, nous proposons de partir sur le concept de trois Divisions distinctes : Division 1 pour les voitures jusqu’à 2,5 litres, Division 2 pour les voitures de 2,5  à 3,5 litres (l’actuelle Division 3) et Division 3 pour les plus de 3,5 litres, dont la présence au départ fera l’objet d’une analyse au cas par cas. Pas question en effet de voir débouler des GT3 et autres bolides aussi performants que coûteux, mais il serait dommage de se priver de quelques belles voitures pouvant se fondre dans l’esprit du BGDC. Pour ce qui est de la D1, une nouvelle Classe réunissant les voitures à mécaniques turbocompressées de 1500 à 1650cc sera créée. Cela permettra par exemple aux 2 litres comme les Renault Clio ‘atmo’  de ne plus se retrouver dans la même Classe que les Peugeot RCZ et Mini Cooper, propulsées par un moteur 1,6 litre turbo. Toutes ces voitures joueront toujours la gagne en Division 1, mais 2 litres et 1,6 litre turbo auront des podiums spécifiques. Ce que d’aucuns devraient apprécier… Ce règlement est pensé dans l’optique d’une période de stabilité de 3 ans. »
    Pour ce qui est du calendrier, le passage (soumis à approbation, on le rappelle) à un statut de Série Internationale Bronze de la FIA n’aura… aucune répercussion par rapport à cette année. On devrait en effet repartir sur la même base de 7 épreuves, à savoir Zolder (Terlaemen’s Cup), Spa (avril), Dijon (Trophée de Bourgogne), Zandvoort (Trophée de la Mer du Nord), Zolder (Syntix Super Prix), Spa (octobre) et Zolder (Race Promotion Night – probablement sur 300’ ). Soit 5 épreuves avant la pause estivale et 2 après la rentrée, les alternatives pour mieux équilibrer la saison étant en fait assez peu nombreuses, voire inexistantes.
    A Zolder, lors de la Race Promotion Night, de nouvelles précisions techniques seront transmises aux concurrents. « Il convient de souligner que tout cela est rendu possible grâce à nos bénévoles, à la fédération belge, ainsi qu’à tous les concurrents qui n’hésitent pas à nous faire part de leur point de vue, concluent Raphaël et Patrick. Le RACB doit encore donner son ultime accord, ce qui signifie que le conditionnel reste de mise, mais nous pouvons d’ores et déjà être optimistes au sujet de l’avenir de la compétition circuit réservée aux amateurs, gentlemen drivers et autres jeunes loups issus du karting. On a encore pu le constater à Francorchamps lors du Racing Festival : les grilles de départ sont bien achalandées… » (communiqué BGDC – V Franssen / Photo : J Letihon)BGDC 2015 - 6.7 Racing Festival - Francorchamps - départ - start - crédit photo : J Letihon -

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • 100′ Series – Awards et rideau sur la saison 2018…Cap sur 2019 !
    Remise de prix – L’événement, incontournable, était cette fois organisé dans les infrastructures de ‘The Gate’ à Mont-Saint-Guibert, et...
  • Une RCZ qui lorgne sur le nord
    100’Series 2017 – Le SemSpeed, Champion en titre, n’ayant déjà plus rien à prouver en BGDC, et vu le...
  • Le BGDC évolue en 100’Series pour 2017
    100’Series 2017 – À chaque année, ses nouveautés ! C’est ainsi que l’on assiste à un changement de fond...
  • BGDC 2.7 New Race Festival Zolder – Sluys-Lanting (M3 – D2) et Lambert (RCZ – D1) au bout du suspense !
    Disputée ce dimanche après-midi sur le circuit de Zolder dans le cadre du New Race Festival, la deuxième manche...
  • Les commentaires sont fermés.