Kenotek Ypres Rally – Kris Prince : « Nous allons tout donner »


  • Publié le jeudi,25 juin , 2015 á 11:34 | Dans la catégorie : BRC, Peugeot, Sport

    Par

  • Kris Princen et la 208 T16 alignée par Peugeot Belgique-Luxembourg ont rendez-vous avec les meilleurs pilotes du continent, ce week-end, à l’occasion du Kenotek Ypres Rally, l’épreuve-phare du championnat de Belgique qui compte également pour le FIA ERC. Brillante dans les autres épreuves internationales, la lionne espère poursuivre sa moisson de victoires dans la ville des… chats. Et si c’était avec notre compatriote au volant ?
    Kris Princen dispute le rallye d’Ypres depuis si longtemps qu’il ne sait plus précisément combien de fois il a participé à la classique flandrienne…
    « Je dois en être à une quinzaine de départs », sourit l’homme. « En revanche, je sais que je n’ai plus roulé là-bas depuis 2012. Ce qui fait que 15 à 20 % du parcours sont tout nouveaux pour moi. »
    Le Limbourgeois, qui a remporté la plus prestigieuse des compétitions belges en 2005, sait combien le tracé est particulier. « C’est très rapide et comme les routes ne sont pas larges, il faut exploiter au maximum les cordes. Là où ça se corse, c’est que d’un virage à l’autre, on peut y risquer un pneu, une demi-voiture ou plonger carrément pour profiter de ce banking naturel. A d’autres endroits, en revanche, il vaut mieux rester sagement sur le bitume sous peine de tout casser. Voilà la réelle difficulté de ce parcours, on atteint sans cesse des vitesses élevées et on n’a aucun droit à l’erreur. Généralement, on paie cash une mauvaise décision. Il faut aussi être très vigilant au 2e passage: beaucoup de courbes sont parsemées de grenaille et même couvertes de boue s’il pleut. » Une perspective qui n’altère pas la soif d’exploit du pilote de Peugeot Belgique-Luxembourg.
    « J’ai pu mener une séance d’essai d’une bonne trentaine de kilomètres sur un terrain assez semblable à celui qu’on va rencontrer ce week-end. Comme il pleuvait beaucoup, on a même prolongé la séance le lendemain matin afin de pouvoir ajuster les réglages au terrain sec.  Par ailleurs, j’ai aussi participé à des tests de développement pour Peugeot Sport en France. J’ai donc pas mal de kilomètres dans les jambes et, côté set up, je suis paré à tous les cas de figures au niveau de la météo. »
    De quoi afficher de grandes ambitions ? « C’est le but, non ? », plaisante Kris. « La concurrence sera rude, en particulier parmi les pilotes professionnels qui disputent le championnat d’Europe. De mon côté, je vais tout donner pour tenter de récolter le meilleur résultat possible avant la trêve estivale. »
    Le Kenotek Ypres Rally démarre ce vendredi de la grand-place d’Ypres à 16h15. Au menu, 7 étapes spéciales. Samedi, les concurrents seront départagés au cours de 10 secteurs chronométrés. Les premiers s’élanceront à 10h20 et rangeront leurs voitures au parc fermé final à partir de 22h30. (Communiqué / photo Peugeot Belgique-Luxembourg)BRC 2015 - 3.9 - TAC Rally - #2 Peugeot 208 T16 - Kris Princen - Crédit photo Peugeot Belgique-Luxembourg -

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC : Peugeot cherche à se venger !
    Kris Princen, Peter Kaspers et leur Peugeot 208 T16 de DG Sport ont véritablement animé le Championnat de Belgique...
  • Rent Speed Racing : Bilan 2015
    A l’heure où chacun se présente les meilleurs vœux, toute l’équipe de Rent Speed Racing s’associe pour vous annoncer...
  • BRC 9.9 Rallye du Condroz : Ces jeunes qui poussent – Emeric Rary
    On n’a pu suivre tous les pilotes, mais que chacun d’entre eux soit félicité pour être à l’arrivée d’une...
  • BRC 9.9 Rallye du Condroz : Découverte et réussite pour Emeric Rary et Laurent Mouton
    Cette 42eme édition du  rallye du Condroz revêtait d’un double Challenge pour l’équipage Thudinien. Pour une première course avec...
  • Les commentaires sont fermés.