Karting-BMC Minimax : Superbe victoire d’Ugo de Wilde à Ostricourt (F)


  • Publié le dimanche,14 septembre , 2014 á 8:08 | Dans la catégorie : Sport

    Par

  • Quelques semaines seulement après sa victoire aux Pays-Bas (Berghem) et une brillante pole à Genk, Ugo de Wilde a confirmé sa grande forme du moment en décrochant, dimanche dernier à Ostricourt (France), une nouvelle pole position et son plus beau succès à ce jour au terme d’une remontée d’enfer.
    La journée avait pourtant débuté dans la douleur pour le petit Bruxellois de 11 ans à peine. Violemment percuté à l’arrière, la veille lors des essais libres, par un concurrent maladroit, c’est le cou endolori qu’Ugo décrochait le 2e meilleur chrono du warm-up, en pneus usés, à un dixième seulement du meilleur temps de Rens Van Pelt chaussé, lui, de « balles neuves ».
    De bon augure pour une qualification où le pilote Daems Racing survolait la concurrence. Déchaîné, il collait plus de trois dixièmes à son plus proche poursuivant alors que les écarts à ce niveau se comptent généralement en centièmes voire millièmes de seconde.
    En pole pour la 2e fois en trois courses, le vice-champion de Belgique cadets prenait un excellent envol et bouclait les premiers tours en tête avant de devoir soudainement baisser considérablement le rythme, ses adversaires repassant les uns après les autres.
    « Je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait, » expliquait après course le petit bonhomme ne pouvant retenir quelques larmes de déception après autant de malchance. « J’aurais facilement pu gagner cette course. Le plus dur était fait, malheureusement la mécanique en a décidé autrement. Dès le 2e ou 3e tour, j’ai senti que je ne sortais plus bien des virages lents. Je croyais être victime d’un problème de moteur, mais en fait le disque de freins avait bougé et une plaquette restait collée. Le phénomène s’est accentué au fil des tours et j’ai fini au ralenti, perdant six positions dans l’ultime boucle pour terminer 12e. »
    Bénéficiant des pénalités infligées à deux pilotes pour comportement anti-sportif, c’est du dixième rang qu’Ugo s’élançait, le couteau entre les dents, pour une deuxième manche qu’il allait brillamment remporter après avoir remonté ses rivaux un à un. Une belle revanche pour le pilote OTK qui était bien le plus fort ce week-end en France.
    « J’ai pris un bon départ et gagné deux places dès le premier tour, » racontait un vainqueur démontrant à Ostricourt son excellente vitesse de pointe mais aussi sa force mentale et sa combativité. « J’avais la rage et j’ai attaqué dès que je pouvais. J’ai dépassé à cinq endroits différents, la dernière fois en faisant l’intérieur à Rens Van Pelt dans le premier droite à fond, face à la tribune naturelle sur laquelle je voyais ma famille et mes supporters s’agiter. »
    Le pouce levé à l’adresse de son mécano dans le dernier virage, Ugo de Wilde franchissait le drapeau à damier les deux bras en l’air sous les applaudissements. « Je me souviendrai longtemps de ce succès. Cela me servira dans le futur. Il ne faut jamais baisser les bras. Merci à toute l’équipe. On perd et on gagne ensemble. Félicitations à Martin Hébette pour son premier accessit et notre doublé francophone, mais aussi à mon jeune équipier Nick Cuppens pour ses progrès et sa 3e place en première manche. »
    Classé troisième au final du week-end, Ugo conforte sa 2e place au championnat BMC (sur 24 classés) où il compte désormais 15 unités de retard sur Rens Van Pelt alors qu’il reste deux courses à disputer à Genk, le 12 octobre.
    Prochaine épreuve, le 28 septembre à Mariembourg, cette fois en ASAF X30 Jr avec son grand châssis Kosmic Dimo Kart. Un championnat pour les pilotes entre 13 et 16 ans dans lequel le benjamin du peloton occupe une très flatteuse 5e place, à deux unités seulement du 2e. (communiqué)Ugo de Wilde - Kart BMC Minimax - Ostricourt - France -

    , ,

    Les commentaires sont fermés.