Jaguar XE : des griffes et des crocs !


  • Publié le lundi,08 septembre , 2014 á 11:16 | Dans la catégorie : Actualités, Jaguar, Paris, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Mondial de l'automobile 2014 - Paris - 4 au 19 octobre 2014 - logo 1C’est ce soir, à Londres, qu’a été présentée en grande pompe la nouvelle berline familiale Jaguar, la XE.
    On vous en parle depuis pas mal de temps et d’avouer que la communication est bien rodée chez le constructeur qui, malgré son appartenance indienne, ne veut pas renier son ADN britannique.
    Un ADN qu’il faudra pourtant bien se résoudre à considérer comme celui d’un autre monde, celui du nouveau monde tant XE est différente dans l’esprit, dans le ressenti. Quoique pour ce dernier, on aspire à pouvoir prendre cette XE en main très vite et d’aller vérifier tout ce qu’elle propose sur les parcours d’essais tant elle est prometteuse !
    Vous la regarderez d’ailleurs différemment tout comme le fera très certainement le propriétaire d’une Audi, BMW ou Mercedes.
    Ses lignes même si elles s’inspirent de XF, lui sont bien personnelles. Fluidité, il y a de quoi avec un Cx de 0,26, dynamisme avec son faciès agressif et sa cellule habitacle reculée, et sportivité quand elle est en version S et roues de 20 pouces, XE affiche ostensiblement son pedigree.
    Parlons justement chiffres. Avec sa longueur de 4.672 mm, sa largeur de 1.850 mm et une hauteur de 1.416 mm, XE est plus proche de Audi A4 que de BMW Série 3 et Mercedes Classe C. Car ce sont bien là ses cibles !
    XE se montre même plus, en théorie, habitable que Mercedes Classe C avec un léger avantage en largeur de 40 mm alors que l’empattement ne lui rend que 5 mm. Mais avec une valeur de 2.835 mm, il est déjà plus généreux que celui des deux premières citées et qui font jeu égal à 2.810 mm. Dommage cependant que Jaguar fasse durer le suspense car on n’a pas toute la fiche détaillée de chaque version. En tout cas, Jaguar s’est décarcassé afin de donner à XE ce qu’il fallait pour monter au créneau et d’affronter les teutonnes sur leur terrain.
    Il n’y a pas de crime de lèse majesté. Jaguar ose tout simplement.
    Simplement n’est qu’une expression car dans sa version S, XE abat le 0 à 100 km/h en 5,1 s, voit sa vitesse limitée à 250 km/h et d’émettre un taux de 194 gr/km de CO2, soit des valeurs proches de Audi S4 et BMW 335i.
    Ce n’est toujours qu’une expression quand on sait la technologie qui supporte et qui est embarquée dans cette XE. L’aluminium y règne en maître et Jaguar n’est pas avare sur le sujet. ainsi la caisse monocoque utilise partiellement de l’alu recyclé du type RC 5754. Mais XE S, à bien comprendre, use celui de la famille 6000 qui se montre plus performant encore en flexibilité et résistance. Ce matériau a par ailleurs induit quelques méthodes différentes à la construction. Les panneaux latéraux sont désormais collés, rivetés et non plus soudés. Du coup, l’épaisseur par rapport à son équivalent acier a été réduit, passant ainsi de 1,5 à 1,1 mm. Un détail… Oui, mais qui compte car à grappiller par ci par là sur le poids, XE voit son poids de base se situer à 1474 kg. Soit entre 35 et 250 kg de moins que ses rivales.
    Alors certes ce V6 3 litres à compresseur est la locomotive de l’offre essence, mais il y aura d’autres puissance plus modestes sur base du 4 cylindres 2 litres et boîte ZF à 8 rapports, mais également le diesel Ingenium, lui aussi 2 litres, qui est annoncé à 3,9 l/100 km, soit 99 g/km et ce alors que sa puissance est de 120 kW (163 ch) et son couple de 280 Nm.
    Selon la finition, l’équipement sera de haute technologie. La plus attendue étant l’affiche tête haute au laser qui permet de garder une grande luminosité et d’en faciliter la lecture quelque soit la clarté extérieure. Le tout nouveau système d’infodivertissement InControl de la XE est une petite merveille pour le « geek » puisqu’il intègre les dernières technologies permettant de connecter la voiture et le conducteur au monde extérieur. L’écran tactile 8 pouces se veut clair et intuitif avec des temps de réponse rapides. La commande vocale se veut tout aussi simple et donne accès à tous les niveaux du système sans naviguer dans des menus. De quoi surtout maintenir l’attention de son conducteur sur la route. La navigation sur carte SD du système InControl permet des mises à jour aisées des données de cartes. Le système dispose également du Bluetooth, du flux audio continu et de la connectivité USB.
    De plus, via le smartphone, XE réagit et fonctionne comme un hot spot Wi-Fi puisqu’elle permet à plusieurs appareils de se connecter à Internet – l’antenne du véhicule fournit le meilleur signal possible.et de contrôler où qu’ils soient toute une série de fonctions. Parmi elles, le préréglage programmé à sept jours de la climatisation, le verrouillage ou le déverrouillage des portes ou le démarrage du moteur. L’app InControl de Jaguar permet aux utilisateurs d’accéder sans problème à leurs applications smartphone via l’écran tactile du véhicule.
    Quand on vous dit que vous regarderez cette Jaguar XE autrement. Il faudra cependant patienter encore 25 jours avant d’en savoir bien plus. En attendant, et avec un prix d’entrée à 35.000 euros, préparez-vous car XE a des griffes et des crocs ! (source / photos Jaguar)

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Skoda Octavia – Tout en finesse
    Facelift – Indéniablement, on peut dire que cette 4ème génération marque une évolution importante de l’identité de Škoda. Son...
  • Skoda Octavia – Juste pour se faire désirer
    À venir – Entre le dessin et la réalité, autant dire qu’il y aura quelques différences. En attendant, la...
  • Jaguar P300, l’avenir « light »
    Nouveauté – Jaguar ne serait-il pas entrain d’anticiper l’effet des mesures européennes de plus en plus drastiques ? Il...
  • Tarif – Opel Insignia Grand Sport en production
    Production – Alors que le carnet de commande a été ouvert le 20 février, la première Insignia Grand Sport...
  • Les commentaires sont fermés.