Jaguar Land Rover développe le véhicule autodidacte intelligent


  • Publié le mercredi,09 juillet , 2014 á 10:03 | Dans la catégorie : Actualités, Jaguar, Land Rover, Marque, Range Rover

    Par Patrick Hayot

  • Pour être correct, ce n’est pas le véhicule mais le logiciel qui rend le véhicule autodidacte intelligent.
    Ceci étant précisé, il est plus aisé de comprendre ce qui se passera entre vous et votre Jaguar, Land Rover ou Range Rover lorsque le tout sera au point alors qu’à lire entre les lignes, les bases en sont déjà bien jetées.
    Sur le fond, il faut aussi comprendre que la société ne prend plus le temps de vivre. Il faut pratiquement être disponible tout le temps et à tous moments… ou presque.
    Voilà de quoi être distrait au volant et même avant de prendre celui-ci.
    Mais tout c »était avant.
    Afin d’apporter sa pierre à l’édifice de la sécurité, les têtes pensantes de Jaguar Land Rover développent donc ce logiciel qui lui permettra de mettre votre habitacle à température avant le départ, de préparer votre trajet du lendemain, de vous informer si vous avez assez de carburant pour effectuer votre trajet – à se demander si vous savez encore « lire » votre jauge de carburant -, de sélectionner les stations services préférées, d’émettre un appel vers votre la personne de votre rendez-vous si vous êtes en retard, de la prévenir de votre arrivée si vous en avez l’habitude de le faire à un endroit donné qu’il aura reconnu, d’envoyer un sms, voire même un courriel de manière préventive. De même, il vous rappelle à l’avance votre agenda, si vous avez oublié votre sac ou mallette de documents. Grâce à celui-ci vous embarquerez dans une voiture pré-réglée au niveau de la position des rétroviseurs, de votre siège, de votre volant.
    Wolfgang Epple, directeur du département Recherche et Technologie de Jaguar Land Rover, a déclaré :
    « L’objectif des technologies autodidactes est de réduire le risque d’accidents en minimisant toute distraction du conducteur. La présentation des informations de conduite au moment opportun réduit la distraction cognitive et évite au conducteur de devoir détourner son regard de la route pour, par exemple, faire défiler le répertoire téléphonique, régler les rétroviseurs, la température ou les sièges. »
    Et de poursuivre : « Jusqu’à présent, la plupart des recherches sur les véhicules autodidactes n’ont porté que sur les prévisions liées au trafic ou à la navigation. Nous souhaitons franchir une étape supplémentaire. Grâce à notre nouvel algorithme d’apprentissage, toutes les informations apprises vous concernant sont utilisées pour vous offrir une expérience de conduite personnalisée et accroître le plaisir au volant. »
    Véritable « nounou », ce logiciel se met en phase avec votre smartphone ou tout autre appareil mobile afin d’assurer communication, assistance et réglages personnalisés. Il gère également votre musique préférée, la soufflerie et température de votre air conditionné, mais également celui de vos passagers !
    Plus terre à terre, il adapte l’auto à vos habitudes, mais aussi style de conduite, pour peu que subitement vous décidiez de mettre les « gaz ». Il règle l’avertissement de distance entre véhicule si vous avez sélectionné le régulateur de vitesse auto-adaptatif (AACC), vous propose un autre itinéraire en cas de bouchons, accélère là où vous avez l’habitude de le faire et même d’intervenir sur l’ensemble des réglages selon la météo. Temps sec, pluie et neige n’auront donc plus de secret pour ce logiciel.
    Et si d’aventure, vous louez une Jaguar, Land Rover ou Range Rover équipée de la sorte, elle vous reconnaîtra vous et vos passagers et se mettra en conformité d’avec vos réglages personnalisés.
    « Le développement d’une fonction d’apprentissage pour le régulateur de vitesse adaptatif permet à des concepts technologiques tels que le véhicule autodidacte intelligent de préserver l’aspect agréable et gratifiant des trajets, sachant que la conduite autonome pourrait devenir une réalité dans les 10 prochaines années », précise Wolfgang Epple. « C’est un point important dans la mesure où, à l’avenir, les clients continueront de vouloir préserver un lien fort et jubilatoire avec leur véhicule tout en ayant la possibilité d’une conduite autonome. » (source / photos Jaguar – Land Rover – Range Rover)
    Il est certain que cela va plaire à beaucoup d’automobilistes d’être chouchouté de la sorte. Mais sur le fond, c’est quand de vous, de nous analyser et pister. Tout ça sous le vocable bien séant de la sécurité. Je suis de la vieille école et c’est peut-être bien pour ça que je n’en serai pas adepte. Et vous ? La question mérite d’être posée à l’heure où l’on reproche à certains gestionnaire de réseaux sociaux d’être trop intrusif.

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Volvo Cars et Uber : prêt pour la conduite autonome
    Technologie – L’accord conclu en 2016 entre Volvo Cars et la société de VTC Uber porte ses fruits puisque...
  • Mercedes-Benz Experimental Safety Vehicle 2019
    Conduite autonome – Avec son ESF 2019, Mercedes-Benz fait un pas de plus vers le véhicule à conduite autonome....
  • Toyota TRI-P4 dévoilée au CES
    CES – Los Angeles – Même si c’est bien une Lexus LS 500h qui sert de support, c’est bel...
  • BMW présentera l’avenir du plaisir de conduire et le potentiel de la connectivité
    Salon CES (Consumer Electronics Show) – Technologie – Dans la ville qui ne dort jamais, BMW va en mettre...
  • Les commentaires sont fermés.