Jaguar Ingenium


  • Publié le mercredi,09 juillet , 2014 á 7:53 | Dans la catégorie : Actualités, Jaguar, Land Rover, Marque, Range Rover

    Par Patrick Hayot

  • Après avoir fait sa révolution de style, Jaguar poursuit son renouveau mais du côté de la technique cette fois en dévoilant ses futurs moteurs de la gamme Ingenium dont la ligne directrice est la réduction des frottements, mais pas que…
    De fait, la technologie aidant et surtout la vision d’une productivité multiple a fait que les motoristes ont opté pour un alésage, une course, un espacement entre les cylindres et une cylindrée de 500 cm³ identiques !
    Et ceci concerne tant les moteurs essence que diesel. Tous sont à turbocompresseur, sous-entendant que le downsizing sera de la partie, il y a une « baby » Jaguar en vue en l’occurrence la XE, mais que les grosses cylindrées ne seront pas jetées aux oubliettes pour autant. De par cette configuration, il sera aisé de partir d’un moteur de 5 litres et, en « omettant » à chaque fois 2 cylindres, d’arriver à un 2 litres puissant, coupleux, performant et économique.
    Si, si, ça peut aller de concert car le travail sur les frottements a été également un axe de travail important dans le cadre du développement de cette gamme Ingenium au niveau du montage de paliers à rouleaux et une simplification de la distribution à calage variable. Tous seront dotés de l’injection directe haute pression centralisée et une technologie Start/Stop. Flexible et facilement configurable, on les retrouvera sous le capot des Jaguar, mais aussi Land Rover et Range Rover.
    Polyvalents en plus puisqu’ils pourront être couplés à une transmission avant, arrière ou à 4 roues motrices.
    « La clientèle mondiale demande de plus en plus des véhicules plus propres et plus efficients mais préservant ou améliorant les capacités exigées d’un véhicule tout-terrain aguerri ou d’une voiture hautes performances. Nos moteurs Ingenium répondent à cette demande, pour atteindre un niveau supérieur », affirme Wolfgang Ziebart, directeur de l’ingénierie du groupe Jaguar Land Rover.
    « Concevoir et fabriquer nos propres moteurs améliorera notre capacité de réaction à l’évolution de la demande, de la législation et des technologies futures », ajoute M. Ziebart.  « Nous estimons qu’avec la gamme de technologies dans laquelle nous avons investi, Jaguar Land Rover est parfaitement en mesure de satisfaire les exigences souvent contradictoires que supposent une offre de véhicules de luxe hautes performances attrayants et la réduction durable de notre empreinte carbone. »
    Le premier moteur Ingenium fabriqué en série sera le diesel 2.0 l du type AJ200D. Ses frottements réduits de 17% par rapport au moteur actuel contribuent à faire de celui-ci l’un des moteurs turbodiesel de 2.0 les plus efficients et les plus nerveux de sa catégorie.
    Et ce n’est pas fini puisque le futur porte aussi sur la réduction générale du poids et avec un gain de 80 kg sur les modèles, la consommation et le taux d’émissions de CO2 vont chuter. Il en sera ainsi sur XE avec une version sous la barre des… 100 g/km.
    L’avenir est en marche ! (source / photo Jaguar Land Rover)auto-center.be - Jaguar - Land Rover - Range Rover - Ingenium diesel 2.0 - type AJ200D - engine - moteur

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Skoda Octavia – Tout en finesse
    Facelift – Indéniablement, on peut dire que cette 4ème génération marque une évolution importante de l’identité de Škoda. Son...
  • Skoda Octavia – Juste pour se faire désirer
    À venir – Entre le dessin et la réalité, autant dire qu’il y aura quelques différences. En attendant, la...
  • Jaguar P300, l’avenir « light »
    Nouveauté – Jaguar ne serait-il pas entrain d’anticiper l’effet des mesures européennes de plus en plus drastiques ? Il...
  • Tarif – Opel Insignia Grand Sport en production
    Production – Alors que le carnet de commande a été ouvert le 20 février, la première Insignia Grand Sport...
  • Les commentaires sont fermés.