HBRC 3.9 TAC Rally – Historic BRC : Victoire surprise de Stefaan Stouf


  • Publié le mardi,12 avril , 2016 á 9:37 | Dans la catégorie : BRC, Historic, Sport

    Par

  • Au TAC Rally, la bataille en Historic fut passionnante, l’issue de l’épreuve basculant encore en fin de journée. La première surprise, elle survenait avant même le départ. Paul Lietaer se présentait finalement avec sa Ford Escort, laissant sa Subaru Legacy au garage. Quant à Didier Vanwijnsberghe, annoncé sur une BMW M3, il arrivait finalement avec la Toyota Celica GT4. Une youngtimer théoriquement en mesure de lui permettre de viser la victoire. Mais le pilote Toyota n’allait jamais pouvoir se mettre en avant.
    « Le moteur n’a aucun punch. Je perds au moins de 10″ à 15″ par chrono et nous avons aussi déjà perdu plusieurs minutes, le moteur s’étant coupé en pleine spéciale, » pestait Didier Vanwijnsberghe, qui voyait Paul Lietaer prendre aisément ses distances en début de course par rapport à ses concurrents.
    Après quatre spéciales, Lietaer et sa Ford Escort occupaient une superbe 8ème place au classement général. Lietaer allait même se hisser à la sixième place. Mais il devait renoncer, lâché par la boîte de vitesses de son Escort dans la spéciale de Ondank. Dirk Vermeirsch prenait le relais sur sa Ford Sierra Cosworth: « Nous utilisons pourtant toujours une bride de 34 mm alors que nous pouvons utiliser en Historic une de 38 mm. L’an prochain, nous disposerons de la puissance maximale. »
    Une boucle plus tard, c’était au tour de Vermeirsch de renoncer dans Ondank quand son moteur le lâchait. « Nous avons perdu toute l’eau. Ce moteur a été construit voici 20 ans par Mountune. Et il a déjà été révisé quelques fois. Il en a visiblement eu assez, » plaisantait Dirk, apparemment pas trop déçu.
    Après un début de course assez prudent sur sa Porsche, Stefaan Stouf haussait le rythme en fin de rallye, même lorsque la pluie faisait son apparition. Le négociant en poissons de Nieuwpoort s’offrait une belle victoire: « En début de course, les spéciales étaient très délicates. En slicks sur une route glissante, ce sont les conditions les plus difficiles pour notre Porsche. J’ai dû m’adapter. Quand les routes sont devenues moins glissantes, nous sommes revenus. Et sous la pluie, avec des pneus Pluie, j’ai pu faire la différence. »
    La deuxième place revenait à Rainer Hermann, extrêmement heureux de ce résultat, ses deux dernières participations s’étant soldées par autant d’abandons. Glenn Janssens disparait après la dernière spéciale. Alors, c’est Dirk Deveux qui terminait à la troisième place. Il réalisait une excellente opération au championnat. « Après l’abandon de Robin Maes, je devais surtout terminer pour prendre des points, » expliquait l’homme d’affaires d’Alken. « J’aurai certainement pu me battre pour la deuxième place, mais mon moteur a commencé à avoir des ratés en troisième boucle. J’ai dû lever le pied pour rallier l’arrivée. »
    Tobi Vandenberghe (TE 2800, surchauffe), le champion en titre, Pieter-Jan Maeyaert (Ford Escort, sortie) et Chris Debyser (Ford Escort, cardan) ont dû jeter le gant prématurément. La  quatrième place est revenue à Wouter Lievens devant l’autre Porsche de Patrick Mylleville. En Ford Pinto Cup, la victoire est revenue à Jeroen Van Wanseele, 8ème en Historic sur son Escort. Communiqué / photo BRC)
    HBRC 3.9, TAC Rally, p1, Stephan Stouf, #33 Porsche 911 Carrera RS, crédit photo : BRC,

    , , , , ,

    Les commentaires sont fermés.