Genève : Alfa Romeo Giulia, la gamme se détaille


  • Publié le vendredi,04 mars , 2016 á 1:36 | Dans la catégorie : Actualités, Alfa Romeo, Genève, Reportage, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Face à ses rivales potentielles, Alfa Romeo n’avait pas hésité à Francfort à présenté la version sportive Quadrifoglio de la nouvelle berline Giulia. Comme un coup de semonce puisque, par la même occasion, le constructeur annonçait le complément de gamme pour Genève.
    Chose dite, chose faite – avec beaucoup de simplicité par ailleurs – et de découvrir des Giulia à la robe bien sage. Logique puisque tout se passe surtout sous le capot et au niveau des trains roulants. Passant du V6 2,9 litres de 375 kW (510 ch) à deux 4 cylindres essence ou diesel, l’offre se fait plus populaire, même si les tarifs seraient du niveau des premium allemand.
    En offre essence, il s’agit du 2 litres TBi de 147 kW (200 ch). Moteur tout alu, il a comme spécificité de voir son système électro-hydraulique MultiAir, secondé  par un système de suralimentation « 2 en 1 » et l’injection directe dont la pression atteint 200 bars. De quoi assurer une réponse particulièrement rapide à l’accélération et des niveaux de consommation limités. Mais également un couple de 330 Nm à 1.750 tr/mn. Ce moteur est couplé à la nouvelle transmission automatique Q-Tronic à 8 rapports.
    L’offre Diesel se compose en fait du même nouveau bloc tout alu de… 2,2 litres. Doté d’un turbo à géométrie variable avec actionneur électrique, il se dote de la technologie  »Ball Bearing » qui minimise les temps de réponse et gagne en efficience. D’autant que les motoristes ont développé un système d’injection Multijet II Injection Rate Shaping (IRS) de dernière génération qui atteint des pressions de fonctionnement de 2.000 bars.
    Le premier 2,2 litres JTDm affiche 110 kW (150 ch) à 4 000 tr/mn pour 380 Nm à 1.500 tr/mn alors que le second est légèrement plus puissant et dispose de 132 kW (180 ch) pour un couple identique. Ils sont couplé en configuration propulsion, ce qui laisse entendre que la 4RM viendra compléter l’offre dans un avenir proche, soit à la boîte manuelle à 6 rapports, soit à la boîte automatique Q-Tronic à 8 rapports.
    On va revenir en détail sur cette auto, puisque la marque a laissé entendre qu’une motorisation 154 kW (210 ch) et donc 4RM, pourrait venir coiffer l’offre du 2.2 JTDm. (source Alfa Romeo / photos P Hayot – ©2016 auto-center.be)Alfa Romeo Giulia, berline familiale, gamme présenté en première mondiale au Salon de Genève (3 au 13 mars 2016), crédit photo : P Hayot, ©2016 auto-center.be,

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • F1 – Alfa Romeo, le retour !
    Nouveauté 2018 – C’était dans l’air depuis quelque temps déjà et à l’aube de la saison 2018, la nouvelle...
  • ST suspensions – Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio
    Équipement – Avec Giulia, Alfa Romeo a frappé vraiment fort ! Outre une image identitaire forte, le constructeur italien...
  • Alfa Romeo – La Stelvio se démocratise sous les 40.000 euros
    Commercialisation – En plein renouveau, Alfa Romeo a clairement des visées sur le premium allemand. Avec un retour à...
  • Alfa Romeo – Tarif de lancement de la Stelvio
    Commercialisation – Après la version Quadrifoglio, dévoilée en première mondiale à Los Angeles en novembre dernier; la « First Édition »...
  • Les commentaires sont fermés.