FCA Heritage au Salon Rétromobile 2020


  • Publié le mercredi,05 février , 2020 á 4:47 | Dans la catégorie : Actualités, Alfa Romeo, Exposition, FIAT, Lancia, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Salon – Il y a deux amateurs d’automobile : le passionné et… l’investisseur ! Et c’est ce dernier qui a fait exploser l’aura du Salon Rétromobile de Paris puisque la spéculation est devenue un jeu de dupes où tout le monde peut, selon sa bourse, y trouver son bonheur.
    Et les constructeurs l’ont bien compris puisqu’ils sont chaque année de pus en plus présents. À bon escient puisque, même si ils ne vendent pas – quoique -, le patrimoine mis en valeur est toujours exceptionnel… Et c’est tant mieux !
    Ainsi FCA Heritage, la division historique du groupe récemment lancé, expose à la Porte de Versailles un bijou des premières heures de Alfa Romeo dont ce sont les 110 ans.
    En effet, la rarissime Alfa 24 HP de 1910 est le tout premier modèle fabriqué par la société milanaise fondée le 24 juin 1910 sous le nom A.L.F.A. (Società Anonima Lombarda Fabbrica Automobili) et rachetée auprès d’un de ses concessionnaires suisses en 1953. Son châssis à longerons supporte un moteur de 4.084 cm3 pour une puissance de 42 ch à 2.200 tr/min (portée par la suite à 45 ch à 2.400 tr/min). La transmission est particulièrement raffinée avec une boîte à quatre vitesses plus marche arrière. Les roues à rayons sont de type Sankey. Le poids à vide de 1 000 kg. Les performances sont absolument exceptionnelles pour l’époque avec une vitesse de pointe de 100 km/h. Si la version Torpedo est la plus courante des 200 exemplaires construits, il y a surtout la version « Corsa », qui avec carrosserie ouverte à deux places et un poids réduit à 870 kg, participera à de nombreuses compétitions.
    À ses côtés, on trouve l’Alfa Romeo 6C 1500 Sport. Née en 1928 pour la compétition, elle dispose d’un six cylindres en ligne de seulement 1.467 cm3 qui, grâce au double arbre à cames en tête, à l’augmentation du taux de compression et au carburateur double corps, passe de 44 à 54 ch. Cette version est secondée d’une version avec compresseur et carburateur simple corps appelée Super Sport. La puissance grimpe alors à 76 ch à 4.800 tr/min et la vitesse maximale passe de 130 à 140 km/h. Seulement 19 exemplaires de l’Alfa Romeo 6C 1500 en versions Super Sport et Mille Miglia Speciale ont été produits de 1928 à 1929. L’équipage officiel Campari/Ramponi remporte la deuxième édition de la Mille Miglia le 1er avril 1928. L’histoire est en marche puisque Alfa Romeo en gagnera 11 éditions !
    Clin d’oeil à la Belgique puisque cette auto, aux mains de Marinoni, remportera les 24 heures de Spa en 1928 !
    Du côté de FIAT, c’est la Panda qui, célébrant ses 40 ans, est à l’honneur. Dessinée par Giorgietto Giugiaro, ses formes cubiques parviennent à séduire et même chambouler le marché des citadines. Elle y fait sa place et en devient une icône lors l’apparition de la version 4×4. Développée en collaboration d’avec l’Autrichien Steyr-Puch, cette auto d’à peine 3,38 m de long,  offre un espace pour cinq personnes et une grande polyvalence dans l’habitacle. Ainsi, grâce à sa banquette arrière disposant de sept positions différentes, elle pouvait même se transformer en un hamac agréable, un berceau ou un lit spacieux.
    Lancia, dont la disparition a été officialisée l’an dernier, est active via la division « Heritage Parts », la nouvelle gamme de pièces détachées pour voitures anciennes du groupe. On y découvre les pare-chocs avant et arrière refabriqués (le sablage, la peinture sont à la charge du client) par Mopar et donc conformes à l’homologation d’origine des Delta HF Integrale et Delta HF Integrale Evoluzione.
    Source FIAT

    Photos ©2020 FIAT

    , , , ,

    Les commentaires sont fermés.