ERC : peau neuve en 2015


  • Publié le mardi,17 juin , 2014 á 5:43 | Dans la catégorie : ERC, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Le championnat FIA ERC va connaître un certain nombre de changements en 2015, avec pour objectif de réduire les coûts et de renforcer la série.
    ERC Açores Ford Fiesta R5 - Gryazin
    Pour le premier, cela passe par la suppression de 2 épreuves. Passant de 12 à 10, il est certain que cela va faire grincer des dents certains organisateurs car ce ne seront pas forcément les plus coûteux en frais de déplacement, de logement et de kilométrage qui seront automatiquement mis à l’écart.
    Justement question de kilomètrage, l’épreuve sera dès 2015 limitée à 220 km pour 80 de plus actuellement.
    Mais il est un point que les organisateurs devraient revoir, c’est celui des liaisons. Les pilotes font plus de routes pour celles-ci que contre le chrono. On le voit encore ce week-end à Ypres par exemple avec un ratio de 50,98% pour les secteurs chronométrés, on est vraiment limite. Tout comme le fait de faire une seule spéciale nocturne, trop souvent juste pour le « fun », impose de venir un jour plus tôt. Il y a certes à boire et à manger dans ces réflexions, mais au moins, cela a le mérite d’être étudié.
    Et des frais complémentaires, l’équipage aura à en faire vis-à-vis de la FIA afin d’acquérir la licence. Le sésame sera précieux puisqu’il leur permettra de prétendre à des points au championnat européen.
    Pour le titre de champion ERC, les points seront attribués aux pilotes utilisant des R5, des Regional Rally Cars et des Super 2000. Huit résultats pourront être pris en compte, quatre de la première moitié de la saison, quatre autres de la seconde moitié.
    Ce canevas est identique pour la nouvelle catégorie ERC2 qui regroupera les voitures du Groupe N et R4 dont l’homologation aura été prolongée de trois ans par la FIA.
    Par contre, pour la catégorie ERC3 (2 roues motrices conformes aux régulations FIA Regional Rally), ce seront 3 résultats et ce toujours par chaque demi-saison qui seront retenus.
    Le ERC Junior, introduit avec succès en 2014, conservera cette dénomination mais les pilotes comptabiliseront leurs quatre meilleurs résultats sur six, au lieu de sept actuellement. Comme c’est le cas actuellement, il y aura une limite d’âge et les pilotes devront conduire des R2 chaussées de pneus Michelin. Les pilotes suivront un programme d’entraînement et chercheront à décrocher un volant en R5. Plus de détails à venir dans les mois prochains.
    Le ticket d’entrée pour le championnat doit encore être déterminé mais il restera à un niveau raisonnable.
    Les modifications et les réductions de coûts proposées à la dernière FIA Rally Commission devraient être bien accueillies par les pilotes et les équipes, tandis qu’Eurosport Events Ltd continuera ses efforts de promotion du ERC. De même, Eurosport Events Ltd va essayer de mettre en place des gains pour les équipes indépendantes pour avoir plus d’inscrits, y compris des clients R5. Avec quatre voitures R5 différentes sur le marché l’année prochaine, nous nous attendons à une sérieuse compétition en ERC, comme tremplin vers le WRC ».
    Sur le fond, et c’est louable comme idée et cheminement, on voit que le futur championnat ERC 2015 se veut dans la lignée du WRC. (source / photo fiaERC)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • La nouvelle Hyundai i20 R5 débutera à Ypres
    L’édition du 52e Kenotek Ypres Rally va avoir les honneurs d’être le premier terrain de jeu de la nouvelle...
  • Hyundai Motorsport : i20 R5 pour le « client »
    En marge de la présentation de la nouvelle i20 WRC et du programme officiel WRC 2016, Hyundai n’oubliait pas...
  • Ford Performance Academy : un concept innovant
    Assurer la relève et créer un nouveau vivier pour les jeunes pilotes de talent. Voilà en bref quel est...
  • Ypres Rally : Deux DS 3 R5 sur le podium
    Les DS 3 R5 ont largement animé la course en tête lors du Kenotek Ypres Rally. Kevin Abbring a...
  • Les commentaires sont fermés.