En route pour la finale 2016 ce dimanche après-midi !


  • Publié le jeudi,13 octobre , 2016 á 10:00 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par Patrick Hayot

  • BGDC 7.7 Francorchamps – L’événement est suffisamment exceptionnel pour être signalé. Traditionnellement, la saison sportive du circuit de Spa-Francorchamps se clôture avec les 24 Heures 2CV. A l’exception de quelques journées de type ‘incentives’, plus aucune autre course n’est organisée par la suite. Or, l’édition 2016 de ce double tour d’horloge réservée aux ‘dodoches’ a pour particularité majeure cette année un timing permettant au Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) de vivre sa finale le dimanche après-midi, entre 14h55 et 17h55. Ce qui signifie que la toute dernière épreuve de l’année sur le plus beau circuit du monde sera cette endurance de 180 minutes. Un honneur ! Et pour paraphraser la légende Steve McQueen, ‘everything after is just waiting’ !
    Il n’en fallait bien sûr pas plus aux concurrents du BGDC pour redoubler de motivation à l’aube de cet ultime affrontement 2016, annonçant une intersaison toujours bien trop longue. Résultat : même sans les coupes BMW, une bonne quarantaine de voitures seront présentes sur la grille de départ ce dimanche après-midi. Un plateau qui démontre que les rendez-vous spadois du BGDC restent très populaires…
    Comme annoncé récemment, cette finale 2016 permettra d’enfin connaître les noms des champions en Division 1 et Division 2, preuve que les débats ont été équilibrés durant la saison. Pour ce qui est de la D1, pas moins de six Peugeot RCZ Cup relevant de la Classe A16T sont attendues au départ, dont bien sûr les trois voitures du clan SemSpeed, avec le retour de François Semoulin aux côtés de son frère Benoît sur la #1 (excellente nouvelle !), l’association Mathieu de Robiano-Pierre Dupont sur la #2, alors que le jeune Anthony Lambert va s’enfiler les 180 minutes de course seul au volant de la #3, un cadeau d’anniversaire qu’a tenu à lui faire son papa !
    Les autres lionnes à suivre seront bien sûr la toujours plus évoluée #188 de Jérôme Heinen et Gaëtan Hayot, plus que malchanceux au Vigeant, la #32 de la famille Buffet, ainsi que la #7 du Français Stéphane Cristinelli et du Belge Michel Duquesnoy, éternellement de retour aux affaires lorsque le BGDC remet les roues à Francorchamps.
    Dans la course au titre en Division 1, la RCZ Cup #1 de Semoulin devra se méfier jusqu’au bout des 180 minutes de course des meilleures voitures de la Classe B (2 litres), jamais aussi à l’aise que sur les longues distances. On parle ici de la Renault Clio Cup #503 de François Jeukenne et Gaël Frère, ainsi que de l’originale Vauxhall Astra Coupé #777 des expérimentés Guy Katsers et Philippe Ménage. Deux équipages qui se battront également pour les lauriers dans la Classe.
    Il serait néanmoins erroné d’oublier les autres ‘2 litres’ de pointe, qui ont bien l’intention de faire parler d’elles sur le toboggan des Ardennes. Sont ainsi annoncées une meute d’autres Renault Clio Cup, avec Divoy-Asnong-Vernaillen (#10), en quête de réhabilitation après une saison difficile, Charlier-Siegenthaler (#28), Deger-Börner (#37), Naniot-Deridder (#55), Braekevelt-Braun (#62), Leten-Van Kuyk (#69), Delencre-Leroy (#81, sur le podium du Vigeant !), Hoogwerf-Hoogwerf (#85), Bourdouch-Brugmans (#108), Debroux-Dewaelheyns (#110) et Van Riet-Cartenian (#117) ! Ce qui s’appelle une vraie Clio Cup en guise de course dans la course ! Face à cette meute de françaises au losange, on pointe en 2 litres les Honda Civic de Van Billoen-De Laet (#6) et Franken-Gillion (#47), la Honda CRX de Boostels-Boostels (#348), mais aussi et surtout la BMW 320i E46 WTCC de Geoffrey Heyninck (#281), dont l’équipier n’était toujours pas déterminé au moment de rédiger ces lignes. On connaît la pointe de vitesse de la bavaroise sur Francorchamps, ce qui promet un sacré feu d’artifice final !
    Du côté de la Classe D (2,5 litres), la Porsche Boxster #24 de Jean-Yves Beeckman, Christophe Denis et Alain Neutelers est déjà assurée du titre. Elle croisera le fer avec les BMW 325i E30 #41 de Cesari-Gilson et #113 de Claeys-Delnest, en plus d’une 325i Clubsport Trophy de la formation JJ Motorsport, cette dernière tenant à être de la fête en cette fin de saison BGDC.
    Signalons également la présence au départ d’une auto relevant de la Classe A, regroupant les plus petites mécaniques du championnat, en l’occurrence la Honda Civic #118 de Ronveaux-Pons.
    Duel !
    Si la lutte pour le titre sera intense en Division 1, que dire alors de la Division 2 ? Le duel entre les BMW M3 E46 de Johan Huygens (#17) et Koen De Wit (#64) promet d’être explosif, le premier nommé pouvant compter sur le soutien de Kris Cools, comme au Val de Vienne, tandis que le second s’offrira comme de coutume l’intégralité de la distance en solo.
    Face à ces deux bolides qui sont les références de la catégorie, on retrouvera d’autres BMW, à savoir la ‘nouvelle’ M3 E46 EMG Motorsport #21 des rapides Hollandais Bas Schouten et Wiebe Wijtzes, qui promet d’être très performante, M3 E46 #157 de la famille Dierckx, la Z3 #300 de Beyers-Deckers-Van de Water, la M3 Compact #444 de Verbeke-Smets et la Z3 M Coupé #888 de De Landsheere-Kluyskens-Vandekerckhove, mais aussi des Seat Leon Supercopa qui pourraient en profiter pour terminer sur une excellente note, avec la #15 de Patrice Lacroix, la #35 du très efficace duo Vannetelbosch-Kirten et la #74 de Jimmy Adriaenssens. Voilà qui promet.
    En Classe E, la plus petite catégorie de la D2, les champions sont connus, mais Kenny Boeykens et Kobe Wastiels ont l’intention d’imposer une énième fois leur BMW 325i E90 #90. Pour cela, ils devront se défaire des VW Golf Cup 2.0 TDI de Van den Berge-Van den Berge (#25) et Andreas Kempf (#521).
    C’est à 12h50, soit 20 minutes seulement après l’arrivée des 24 Heures 2CV, qu’auront lieu les essais qualificatifs, d’une durée de 45 minutes. Toute erreur majeure contre le chrono sera interdite, puisque le départ de la course sera donné 80 petites minutes plus tard… (communiqué / photos ©2016 J Letihon)

    , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Huygens-Cools et Heyninck-Dejonghe concluent la saison par une victoire
    BGDC 7.7 Francorchamps – C’était la dernière course de l’année sur le circuit de Spa-Francorchamps, et elle a été...
  • Et les champions 2016 pourraient être…
    BGDC – Dans moins de trois semaines, le Belgian Gentlemen Driver’s Club 2016 aura rendu tous ses verdicts au...
  • Huygens-Cools (D1) et Lambert-Dupont (D2) émergent du double affrontement du Vigeant
    Trophée du Val de Vienne – C’est assez loin de sa base belge, du côté de Poitiers, sur le...
  • La rentrée du BGDC, c’est ce week-end à Poitiers !
    Trophée du Val de Vienne – La pause estivale a permis aux concurrents du Belgian Gentlemen Driver’s Club de...
  • Les commentaires sont fermés.