ELMS-4h Red Bull Ring : ProSpeed, 6ème et 1er Porsche au général !


  • Publié le dimanche,20 juillet , 2014 á 8:20 | Dans la catégorie : Sport

    Par Patrick Hayot

  • La troisième manche des European Le Mans Series s’est tenue, ce week-end, dans les étonnantes installations du Red Bull Ring autrichien. Pour la première fois, le volant de la Porsche 911 GT3-R #75 alignée par ProSpeed Competition est confié à la paire française Gilles Vannelet-Mike Parisy associée au jeune pilote hollandais Max Splunteren (18 ans). Malgré une crevaison, ils franchiront la ligne d’arrivée à la sixième place de la catégorie « Grand Tourisme Challenge », s’imposant comme les meilleurs représentants Porsche à l’issue d’une intense compétition de quatre heures. Deux relais excédant de 15 secondes la durée maximale réglementaire impliqueront l’application d’une pénalité de 30 secondes à l’issue de la course, d’où une huitième position sur la feuille des résultats.
    Depuis quelques temps maintenant, les European Le Mans Series (ELMS) sont devenues la compétition européenne de référence dans la monde des épreuves d’endurance. Les grilles de départ  sont hautement qualitatives et chaque concurrent, quelque soit la catégorie, doit se battre pour préserver son classement. La chaleur régnant sur le Red Bull Ring a considérablement compliqué la tâche des équipes et des pilotes, lesquels ont dû maitriser leurs bolides alors qu’il régnait plus de 40 degrés dans l’air ! Dans ces conditions, la course de l’équipe ProSpeed Competition fut quasiment parfaite. Quasiment. Un fait de course provoqué par un autre concurrent de la classe GTC entraina une crevaison, un passage au stand supplémentaire et la perte d’une minute. La Porsche 911 belge franchit la ligne à la sixième position finale. La quatrième place était envisageable sans cet incident.
    Rudi Penders (ProSpeed Competition Team Principal)
    -« Sans cette crevaison, la course aurait été parfaite. Aux côtés de l’intégration très rapide de Mike Parisy, un authentique « pur-sang » professionnel, nous avons été conquis par les bons débuts internationaux de notre jeune Max Van Splunteren. Ne l’oublions pas, il n’a que 18 ans. Il est arrivé avec, j’en suis convaincu, de nombreux points d’interrogation dans sa tête. Désormais, il a les réponses. Sa prestation a été excellente. Il a considérablement travaillé à sa préparation pendant les essais. Pendant la course, il été très constant, alignant de belles performances et évitant toutes les embûches. Il a réalisé tout ce que nous lui avions demandé. Max s’inscrit dans la tradition « ProSpeed » qui veut que les jeunes et talentueux pilotes peuvent obtenir leur chance… si ils la saisissent à deux mains. Le travail commence, mais je me réjouis de cette collaboration. »
    Mike Parisy (Pilote – #75 ProSpeed Competition Porsche 911 GT3-R – Cat. GTC)
    -« C’était plutot intense… et la chaleur n’a pas rendu les choses plus faciles ! Face à de telles circonstances, j’ai beaucoup de respect pour les prestations de mes équipiers, un « gentleman driver » très expérimenté et un jeune loup. Grâce à eux, j’ai pu conclure la dernière partie de l’épreuve et franchir la ligne à la sixième place. C’est un beau début au sein de ma nouvelle équipe. J’attends le prochain rendez-vous avec impatience. »
    Gilles Vannelet (Pilote – #75 ProSpeed Porsche 911 GT3-R – Cat. GTC)
    -« Mon double relais fut éprouvant. Je suis ravi d’avoir pu maintenir mon rythme et de progresser dans la hiérarchie. Le fait d’avoir été heurté à deux reprises par le même adversaire est regrettable. La crevaison subie en est la conséquence directe. Nous concédons au minimum un tour puisque, au temps perdu en piste, s’ajoute celui nécessaire pour un passage excédentaire au stand. »
    Max Van Splunteren (Pilote – #75 ProSpeed Porsche 911 GT3-R – Cat. GTC)
    -« Ces deux fois 50 minutes de relais sont assurément ce que j’ai eu de plus difficile à réaliser depuis mes débuts en compétition. Avant même que de penser à la performance, il a fallu apprivoiser le pilotage dans le trafic, plus particulièrement eu égard à la vitesse des prototypes LMP2. Mais je suis amplement satisfait. Quand on goute à une telle compétition, on ne peut que continuer à rêver aux 24h du Mans… mais c’est une autre histoire ! Je suis heureux d’obtenir cette opportunité et j’espère continuer sur mon élan. » (com / photo ProSpeed Competition)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • ELMS : Mike Parisy et Max Van Splunteren épauleront Gilles Vannelet
    Le troisième rendez-vous de l’European Le Mans Series se tiendra fin de la semaine sur le Red Bull Ring,...
  • ELMS 2014 – Silverstone : Prospeed, la voiture de sécurité… ne sécurise pas le résultat !
    La manche d’ouverture  du championnat ELMS 2014 a tenu toutes ses promesses tant la course a été âprement disputée....
  • ELMS 2014 : Prospeed Competition sur un second front
    Après son engagement en WEC, voici que le team belge annonce son implication également en ELMS (European Le Mans...
  • Les commentaires sont fermés.