East Belgian Rally – Gino Bux: «Un goût de trop peu»


  • Publié le lundi,29 septembre , 2014 á 11:47 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par

  • BRC - East Belgian Rally - logo 2014 -Gino Bux et Eric Borguet n’ont pu rejoindre l’arrivée de l’East Belgian Rally. Alors que l’équipage de la Peugeot 208 R2 aux couleurs du RACB National Team réalisait une très belle performance, se battant à la seconde pour le leadership dans la catégorie, une sortie de route a ruiné leurs efforts dans la 9e des treize spéciales au programme.
    Du soleil, un public nombreux mais discipliné et un parcours «musclé», découpé dans des paysages sublimes: voilà le cadre dans lequel les participants à l’édition 2014 de l’East Belgian Rally ont évolué ce samedi du côté de Saint-Vith. Parmi les concurrents, Gino Bux savourait le privilège de disputer cette épreuve réputée.
    «Comme partout cette saison, je découvre le parcours», racontait le lauréat du Volant rallye. «Mais je suis moins dépaysé qu’en championnat d’Europe. J’habite à une petite vingtaine de kilomètres de Saint-Vith et la branche paternelle de ma famille est originaire de cette région. C’est donc un type de routes que je connais. Ce n’est pas plus simple mais c’est différent.»
    L’air du pays semblait inspirer Gino et Eric, son copilote. Au point qu’ils pointaient en tête de la catégorie R2 au terme des trois premières spéciales. «L’écart est infime mais il démontre que nous sommes dans le bon rythme», analysait le pilote.
    La tendance se confirmait dans les tronçons suivants. «C’est la première fois qu’on se bagarre à la seconde pour la première place», s’amusait Gino dans l’après-midi. «A chaque moment, nous découvrons des choses à améliorer mais, progressivement, nous appliquons les enseignements recueillis dans les autres épreuves.»
    Hélas, le mano a mano avec Guillaume Dilley, récent champion Juniors, tournait court dans le 9e tronçon. «Un gauche serré était plus boueux que prévu», regrettait Gino. «Je suis sorti de la trajectoire idéale. Le sous-virage m’a fait heurter une souche avant de terminer contre un arbre. Le choc ne fut pas très violent – on devait être à 35 km/h maximum – mais suffisant pour trouer le radiateur. Il était préférable d’en rester là pour ne pas risquer de briser le moteur. Je suis évidemment déçu de n’avoir pu rallier l’arrivée.»
    «C’est vrai qu’on reste sur notre faim mais ce qu’il faut d’abord retenir, c’est que Gino et Eric ont démontré de très belles choses», analysait Geoffroy Theunis, le Directeur du RACB National Team. «Sur un parcours extrêmement délicat, très rapide et composé de nombreux virages aveugles, ils ont démontré une sacrée pointe de vitesse. Manifestement, ils ont encore franchi un palier important dans leur apprentissage.» (communiqué / photo P Hayot – auto-center.be)East Belgian Rally - Gino Bux - Eric Borguet - Peugeot 208 R2 - DG Sport - RACB National Team - photo P Hayot - auto-center.be

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Auto-Center.be et le sport… clap de fin
    EDITORIAL – Si 2018 a été très difficile d’un point de vue personnel que je développerais pas, d’un point...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Présence en force du SAN Mazuin Racing
    4.9 – Team info – Partenaire fidèle de la manche nationale belge, le Groupe SAN Mazuin sera, une nouvelle...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Affiche cinq étoiles avec 16 R5 et 6 Porsche !
    4.9 – Présentation – En avril, le JobFixers Belgian Rally Championship passe à la vitesse supérieure. Trois semaines après...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Manu Canal-Robles et Francis Lejeune en Skoda WRC RSR
    4.9 – Team info – La belle surprise aura pu être gardée jusqu’à la dernière minute. Parmi les derniers...
  • Les commentaires sont fermés.